Publicités

Hervé Suaudeau inquiété pour une possible diffamation envers le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza

Certains diront que M. Beschizza n’aiment pas les (vrais) blogueurs, ou qu’il n’aime pas la critique sur certains blogs. Plusieurs blogs ont ainsi été inquiétés depuis son arrivée à la mairie d’Aulnay-sous-Bois, pour des faits différents. La dernière affaire concerne Hervé Suaudeau, homme politique émérite tendance EELV / Extrême Gauche. Ce qu’on lui reproche ? Une interview accordée à l’écho, journal Belge, où il critique une supposée proximité avec certains types de personne peu fréquentables. Etant donné que l’exécutif s’adonne à la méthode « Walker Texas Ranger », nous éviterons de diffuser les propos – certes graves – de M. Suaudeau.

Confusion avec un prêt de salle

S’il est vrai que M. Beschizza avait prêté une salle à l’association EMJF qui avait elle-même invité un prédicateur polémique, ce qui n’est pas illégal, M. Suaudeau est allé plus loin en affirmant que M. Beschizza soutenait des personnes peu fréquentables. Cette accusation, grave si M. Suaudeau est capable de le prouver, est bien différente de l’affaire d’un prêt de salle. Les deux hommes, qui soufflent le chaud et le froid, s’affrontent donc sur un terrain judiciaire glissant, ou chacun pourrait y perdre des plumes.

Alain Boulanger alerte Hervé Suaudeau sur les risques de ses allégations

Alain Boulanger, président de Capade, a connu lui aussi quelques déboires avec la justice pour des propos jugés diffamants et publiés dans Le Parisien, il y a de cela bien longtemps. A l’époque, c’était le Maire Jean-Claude Abrioux qui l’avait attaqué, et avait gagné. Cette affaire avait coûté à M. Boulanger une coquette somme. Depuis, M. Boulanger est devenu beaucoup plus prudent et réfléchi. Interrogé sur cette affaire, il indique :

« Il est plutôt positif de constater que l’augmentation des supports de communication amène mécaniquement une augmentation des possibilités d’expression. Malheureusement cette progression exponentielle développe parallèlement souvent sous le couvert d’anonymat à des prises de risque quant aux fêtes de confondre vérité et supputation. La liberté d’expression doit s’accompagner pour tout un chacun de la possibilité de prouver ce que l’on affirme afin d’éviter en retour d’être attaqué pour diffamation. En résumé supputation ou autre allégations non prouvée font prendre à leurs auteurs des risque judiciaires et peut-être financiers par le fait qu’il existe malgré tout un “cadre” pour ce qui peut être dit également et sur ce qui a contrario peut être sanctionné pour ne pas avoir respecté ce “cadre”.« 

Certains propos grossiers facilement démontables

Hervé Suaudeau prend ses responsabilités par rapport à ses déclarations. Mais d’autres propos peuvent faire bondir le plus tatillon d’entre nous :

« Les habitants du sud ont des revenus deux fois plus élevés que ceux du nord. « Le nord est défavorisé. Il compte jusqu’à 40% de chômage. Tous les quartiers n’ont pas accès à internet »

Il serait étonnant que des quartiers d’Aulnay entier n’aient pas Internet (et donc pas de téléphone fixe). Ce propos est assez étrange, oo il faudrait le prouver. Peut-être que M. Suaudeau a confondu « Internet » avec « Haut Débit » ?

« Les gens du sud ne vont pas au nord, et inversement », poursuit-il. « D’ailleurs, c’est vrai pour tout Paris. Les habitants du sud et du centre ne viennent pas au nord, par peur que leur voiture soit incendiée. Mais c’est idiot, la criminalité n’est pas beaucoup plus élevée ici qu’ailleurs en France. Aulnay est victime de l’image qu’on en donne aux infos. »

Là aussi, il généralise – certainement par rapport à son propre mode de vie – et apporte des contrevérités. Nous connaissons plusieurs familles du Sud qui vont dans le Nord de la ville (CAF, marché du Galion, Parc du Sausset, Parc Ballanger, Paris Store, Bricoman…) et inversement. Et parler des incendies de voiture dans le nord stigmatise tout un pan de la ville, ce qui est dommage lorsque l’on souhaite promouvoir l’image de cette même ville. Et puis le propos « la criminalité n’est pas beaucoup plus élevée ici qu’ailleurs en France » mériterait quand même des explications chiffrées et non sorties du chapeau, afin de renforcer ses propos.

« Dans les années cinquante, une ancienne usine du Comptoir des minéraux de matières premières (CMMP) a été installée au cœur d’Aulnay, près d’une école, avant de fermer ses portes vingt ans plus tard.« 

C’est totalement faux, le site a été implanté en 1937, et non dans les années 50. Et elle n’a pas fermé 20 ans plus tard…

« Après plusieurs années, nous avons obtenu une dépollution du site. Nous nous battons aujourd’hui pour qu’on indemnise les victimes.« 

Ici, Hervé Suaudeau s’auto-congratule sur quelque chose sur laquelle il n’a eu que peu d’incidence. On peut détester l’ancien Maire Gérard Ségura et la façon dont il a traité le dossier, mais c’est bien sous l’impulsion de ce dernier que le site a été dépollué. M. Suaudeau aurait dû rendre à César ce qui est à César…

Publicités

Publié le 26 juillet 2017, dans Internet, Justice, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. Encore un article mal écrit par un type qui se croit journaliste et qui n’est qu’un piètre scribouillard. Complètement à charge et fait à la va-vite par le franco polonais Kubacki assez lache pour oublier de signer

    A ce propos qu’en pense l’immonde Croustille ? Ah oui c’est vrai elle l’a dit… celle que certains appellent Louis XIV et pas pour son côté rayonnant hahaha

  2. Il faut vraiment avoir l’esprit tordu et du temps libre pour aller fouiller ce qui peut nuire à un autre blogueur.
    Bravo pour cet article qui montre si besoin en était l’animosité du sieur envers les autres blogueurs.
    Il n’en est pas à son coup d’essai, en d’autres temps, il avait interdit l’accès à une réunion publique à Stéphane Fleury,blogueur d’Aulnay Libre.

  3. Merci M. Karkides pour votre message avisé. Vous avez mal lu l’article, il ne s’agit pas là du blogueur mais bel et bien de la personnalité politique dont il est question. M. Beschizza n’attaquant pas un blog mais bel et bien un média étranger pour des propos qu’il juge diffamant. Veuillez lire l’article Les Echos et revenez ensuite si vous avez besoin de précision.

    D’autre part, M. Suaudeau apporte beaucoup d’éléments dont certains ne sont pas corrects. Pourquoi critiquez vous les adjoints (que vous qualifiez de moutons de Panurge) tout en prenant pour argent comptant des données qui sont discutables ?

  4. « Rédaction », le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas et vous en êtes un exemple.
    Puisque vous insistez, merci de ne pas nommer Nicole Voide, soeur d’un des assassinés par l’amiante du CMMP, les associations Ban-Abestos entre autres et ceux qui ont milité (dont Hervé) pour que l’ancienne équipe municipale dépollue sous protection.

    D’autre part, vos critiques ne vont que sur le seul blogueur et non sur le directeur de la publication et l’auteur de l’article, vous ne trompez que ceux qui veulent bien l’être et vos attaques feutrées envers Hervé ne grandissent pas votre blog.

    Quant à votre questionnement sur le panurgisme, les réponses sont sur https://monaulnay.com

  5. Professeur Tournesol

    C’est contre Mr Suaudeau que Beschizza a demandé la protection fonctionnelle
    Pas le media belge

  6. Professeur Tournesol, votre grand âge vous joue des tours…..
    Relisez bien la délibération N°16 du dernier Conseil Municipal….

  7. Qui est l’auteur non nommé de cet article qui charge tellement Hervé Suaudeau qu’il en perd toute neutralité et bienveillance ? L’animosité envers un citoyen davantage engagé sur le terrain associatif plutôt que politique ne cacherait-elle pas un règlement de compte personnel ? Mais dans ce cas lequel ? Et pourquoi ?

    Les protections fonctionnelles qui s’évaporent dans des procédures judiciaires [NDLR : partie modérée] avec l’argent de nos impôts qui devraient être prioritairement dédié à nos services publics, témoignent de la conception très limitée de la démocratie chez Bruno Beschizza et de l'[NDLR : partie modérée] qu’il exerce par les [NDLR : partie modérée] et les attaques judiciaires systématiques sur les administrés qui usent de leur droit légitime de contrôle de la gestion municipale et de celui non moins légitime d’expression !

    Bruno Beschizza a-t-il donc été parachuté sur notre ville pour [NDLR : vous voulez vraiment qu’il vous attaque et nous par la même occasion ?] la vie de ses résidents par [NDLR : partie modérée] qui relèvent d’un temps révolu et une volonté chevillée au corps de leur nuire, plutôt que pour servir les droits et les intérêts des administrés ?

  8. Toujours pas en vacances….cela vous ferait du bien

  9. L’addiction aux procédures judiciaires pour tout et n’importe quoi sur Aulnay sous Bois est parvenu à son objectif déguisé : assigner au silence tous les détracteurs et contradicteurs des [NDLR : partie modérée] en place, en muselant leur parole, et créer une psychose telle que les responsables bénévoles de blogs pourtant courageux et très utiles à la vie et à l’expression citoyenne se voient contraints de supprimer tous propos critiquant les comportements et la gestion de l’équipe municipale en place, au point de dénaturer les commentaires ou de les rendre inintelligibles !

    Cependant je comprends vos mesures de précautions car l’outil de communication et d’expression que vous mettez à notre disposition se retourne injustement contre vous ! Sachez que je suis de votre côté et que je vous soutiendrai dans la procédure judiciaire qui vous accable injustement !

    Ce qui se passe à Aulnay sous bois est très grave ! Nous ne sommes plus en démocratie mais [NDLR : partie modérée] car la liberté d’expression est sévèrement réprimée par des individus qui veulent régner sans opposants ni contradicteurs en [NDLR : partie modérée] leurs pouvoirs réels !

    J’exprime ici mon immense indignation et je désavoue publiquement l’utilisation de nos deniers publics pour des protections fonctionnelles imméritées car utilisées pour [NDLR : on peut même nous attaquer pour ce mot !] l’exercice de la démocratie, auto accordées d’office par la majorité municipale pour des chefs d’accusation [NDLR : il faut faire attention là aussi car seul un juge peut prononcer ce mot] envers des administrés qui revendiquent le droit de ne pas se taire lorsqu’ils ont été lésés et préjudiciés ou impactés négativement par [NDLR : contrairement à la ville nous n’avons pas s’assurance pour nous protéger d’éventuelles attaques] !

  10. Février 2011, un certain Hervé S. m’incitait, sur le blog Mon Aulnay, à la suite d’un article dédié à une maraude « humaniste » de l’EMJF, assoc (subventionnée ?) dont je relevais les orientations islamistes, à, je cite, « passer à autre chose car cela laisse un gout d’acharnement et l’objectif prioritaire devrait être d’édifier des ponts entre la population plutôt que les couper. »

    On parlait alors d’islamistes…

    Avril 2017, après des vagues d’attentats mortels perpétrés par des jihadistes sur le sol français, dont certains ou complices sont passés par Aulnay-sous-Bois *, les écolos aulnaysiens font mine de se réveiller quant au danger islamisto-jihadiste.
    Et cet Hervé S, se confiant dans la presse belge (l’article s’intitule : « À Aulnay-sous-Bois, « La politique? Les gens n’y croient plus ») se met désormais à dénoncer l’EMJF, qui, comme je le dénonce depuis des années, invite des prédicateurs islamistes.

    Mieux encore, il dénonce lors de cette interview le fait que la banlieue soit aux mains des, je cite encore, « religieux et des dealers » avec la passivité des pouvoirs en place.
    On se rappellera qu’en 2010 ou 2011, la municipalité PS a voté en faveur d’un emplacement le long de la RN2 pour l’école coranique voulue par l’EMJF. Communistes et écolos n’avaient pas opposé un ferme véto républicain et laïc à ce projet, se contentant d’une lâche et complice abstention. Silence gêné des compères écolos.

    Etonnant ! Lorsque je dénonce l’emprise des délinquants et des salafistes à Aulnay Nord, on me rétorque que je ne connais pas les lieux, que je stigmatise etc etc.

    Exemple en mai dernier https://aulnaycap.com/2017/05/22/un-clip-de-booba-et-lacrim-aux-etangs-a-aulnay-sous-bois-provoque-un-affrontement-entre-jeunes-et-policiers/comment-page-1/#comment-29507

    Lire la réponse de l’écolo-blogueur JLK…

    Finalement, pour dénoncer les problèmes, mieux vaut être dans le camp du Bien, celui de la Gauche gardienne de la bonne morale et ce afin d’éviter d’être soupçonné de racisme et j’en passe…

    * Pour rappel :
    – les frères Belhoucine employés par la mairie PS d’Aulnay et qui ont aidé Hayat Boumeddiene la compagne de Koulibaly à s’exfiltrer vers la Syrie via la Turquie. Ils seraient morts en Syrie.
    – le jihadiste algérien Sid Ahmed Ghlam, pseudo-étudiant ayant exécuté Aurélie Châtelain une jeune femme se trouvant sur son passage; Ghlam s’apprêtait à ensanglanter une église à Villejuif ou Paris et était allé cherché des armes dans le coffre d’un véhicule garé près de la cité de l’Europe à Aulnay donc. En détention depuis.
    – la dénommée Hasna Aït Boulahcen, cousine du jihadiste Abaaoud, vivait chez sa mère à la Rose des Vents et est décédée lors de l’assaut des forces de l’ordre mené à Saint-Denis juste après les attentats du 13 novembre 2015.

  11. Compte de Montmirail

    Résumé des commentaires de Catherine Medioni, mdrrr
    [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée] [NDLR : partie modérée]

  12. @RV | 27 juillet 2017 à 10 h 43 min :

    Voilà un long message pertinent qui est loin d’être stérile, contrairement aux habituelles longues tirades pas « croustillantes » pour 2 sous…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :