Publicités

7 kilos de cannabis retrouvés dans le coffre d’une voiture à Aulnay-sous-Bois

Stationnée sur l’avenue Suzanne-Lenglen à Aulnay-sous-Bois (entre les quartiers Savigny et Gros Saule), une voiture contenait dans son coffre environ 7 kg de résine de cannabis. Les policiers avaient remarqué les étranges allées et venues d’une personne entre cette voiture et un point de deal au Gros Saule. Selon Le Parisien, la fouille a été effectuée jeudi dernier.

Publicités

Publié le 18 novembre 2017, dans faits divers, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 39 Commentaires.

  1. Autant de drogues qui ne partiront pas imbiber les poumons des fumeurs de cannabis.
    Ca va déplaire aux adeptes des « joints festifs ».

    Maintenant, j’espère que l’enquête va s’orienter vers les revenus du ou des trafiquants, ainsi que vers les familles respectives afin de vérifier qu’elles aussi n’ont pas profité de ces trafics.
    Puis saisie du patrimoine bancaire, immobilier*, véhicules de luxe, bijoux etc.

    * Il est même possible de saisir les résidences construites dans d’autres pays avec l’argent des trafics.
    Exemple le mois dernier avec ces trafiquants marocains ayant sévi sur le sol français à Sartrouville, via une épicerie: http://m.leparisien.fr/faits-divers/yvelines-le-trafiquant-de-cannabis-beneficiait-d-un-systeme-de-blanchiment-tentaculaire-17-10-2017-7338171.php

  2. La consommation de tabac ne pénalise que ses utilisateurs, chacun ses responsabilités, la consommation de cannabis , « un joint festif »tue des innocents sur les routes entre autres
    Quelle idée de comparer tabac et cannabis ce qui ne me surprend pas d’ailleurs…contre tout ce qui est interdit comme d’hab.

  3. Vous résidez en France, le droit français s’applique. Et en France, le droit dit que le cannabis, la cocaïne, la meth et tant d’autres drogues sont des drogues illégales. Votre apologie du cannabis peut même être poursuivi en justice.
    Cf article L. 3421-4 du Code de la Santé Publique; ce n’est pas la première fois que je vous en informe.
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006688178&cidTexte=LEGITEXT000006072665

    Je respecte et applique le droit, vous le bafouez. Et c’est moi le fasciste anti-républicain.

    Pour ce que j’expliquais plus haut, tant de trafics de drogues sont désormais aux mains de gangs des cités, ainsi que le décrivait Le Monde dans un article de décembre 2013 ( http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/14/en-france-des-organisations-criminelles-mondialisees_4334429_3224.html ).
    Ces trafics font vivre des familles entières, ce qui laisse à penser que les autorités privilégient la paix sociale.

    Avez-vous déjà observé les trafics qui s’opèrent à ciel ouvert, en pleine journée, de part et d’autre de la rue Henri Matisse ici à Aulnay nord, d’un côté la HLM Jupiter de l’autre la nouvelle résidence pour travailleurs africains ?
    Venez essayer de vous promener dans le coin, appareil photo en évidence en bandoulière.
    Cela avait coûté la vie à Jean-Claude Irvoas, fin octobre 2005, envoyé par son employeur prendre des photos des lampadaires dans une cité de Seine-Saint-Denis.

  4. Rien ne m’interdit dans notre République de dire ce que je pense et celui veut me poursuivre pour mes dires, qu’il le fasse….
    Ceci dit, où avez vous vu que je faisais l’apologie d’une drogue quelle soit légale ou pas?
    En légalisant le cannabis, bien des trafics dont vous parlez n’existeraient plus et ne me dites pas que cette légalisation augmenterait le trafic d’héroïne et de cocaïne.
    La plupart des consommateurs de cannabis ne sont pas adict à l’hero…

  5. L’expression « joint festif » est de vous, vous l’aviez employée il y a bien des mois. Assumez vos propos.
    Il s’agit donc de votre part d’une présentation favorable de l’infraction constituée par la consommation du cannabis.

    Quant à dire ce que vous pensez, il est des lois qui répriment l’expression de certaines pensées; présenter l’usage de la drogue sous un jour favorable en fait partie.
    L’article L3421-4 que j’ai cité plus haut précise :

    « Lorsque le délit prévu par le présent article est commis par voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables. »

    Par ailleurs, les trafiquants n’ont pas le cannabis comme unique source de revenus, mais également cocaïne, ainsi que tabac à narguilé, cigarettes, contrefaçons et désormais… filles, y compris mineures.
    Légaliser le cannabis n’aurait donc aucun impact sur la délinquance voire la criminalité des cités.

    Enfin, les stupéfiants, cannabis en tête, représente actuellement 1/4 des accidents mortels de la route.
    https://www.lci.fr/societe/les-stupefiants-responsables-de-23-des-accidents-de-la-route-2010958.html

    Vous noterez que le délégué interministériel à la sécurité routière ayant dressé ce constat l’an dernier dans l’interview était un magistrat.

    Le cannabis peut donc tuer.

  6. Une fois de plus bien argumenté RV et JLK a beaucoup de difficultés à suivre, un jour moraliste, le lendemain justicier …mais en tout état de cause toujours dans son monde très particulier, mais uniquement le sien bien sûr avec quelques acolytes…le plus souvent contre le droit, fatigant à force
    J’espère que JLK saura trouver les arguments pour répondre à RV même si j’en doute? Pas à moi car je ne peux pas développer comme RV, je l’avoue donc aucun intérêt

  7. L’usage de l’alcool au volant fait autant de dégât que le cannabis.
    Je n’ai trouvé que les chiffres de 2012:
    https://www.stage-recuperation-point-permis.fr/article-40.html
    Les personnes qui consomment toute forme de drogue se doivent de ne pas prendre le volant, c’est évident;
    Et je persiste, un joint festif est moins dangereux que 15 clopes par jour pour la personne et coûte beaucoup moins cher à l’état que l’adict au tabac. Le tabagisme est responsable de 60 000 morts en France, soit plus d’un décès sur dix. (source: http://www.doctissimo.fr)
    Alors, Romuald, allez jusqu’au bout de vos propos, demandez la pénalisation de l’alcool et du tabac et attaquez moi!

  8. JLK, êtes-vous un bon républicain ?
    La loi pénalise l’apologie du cannabis; vos amis écolos n’ont pas réussi à faire modifier cette loi malgré leur présence à l’un des gouvernements Hollande.

    Vous êtes grotesque à m’enjoindre à déposer plainte contre vous : vous bafouez sciemment la loi, je me contente de vous rappeler le droit.

    Il n’en reste pas moins que votre argument selon lequel légaliser le cannabis ferait disparaître bien des trafics ne tient pas puisque les trafiquants n’ont pas le cannabis comme unique source de trafic. Cf plus haut.

    Votre diversion sur l’alcool et le tabac tombe à plat, d’autant que le cannabis s’avère également être potentiellement mortel sur la route, certes en des proportion moindre. Mais, tout de même, 1/4 des morts au volant imputable au cannabis.

    Enfin, ne fumant rien, ne buvant pas d’alcool ne consommant donc aucune forme de drogue « légale » ou illégale, ce n’est sûrement pas à moi de demander s’il faut oui ou non interdire, aussi, tabac et alcool…

  9. Saint Romuald, priez pour tous les pécheurs et laissez faire le temps pour que les temps changent.
    D’autres sources de trafic???? 😉

  10. Bref, point d’argument autres que la raillerie. Ca change des accusations de : xénophobie, islamophobie voire nazisme.

    Quant aux autres sources de trafics, dans les cités, je les ai mentionnées plus haut.
    Cocaïne, cigarettes, tabac à narguilé, un fort marqueur identitaire parmi la population essentiellement arabo-musulmane mais aussi sahélienne (donc demande très forte); contrefaçons (les jihadistes Kouachi se sont financés en partie sur le trafic de contrefaçons) ainsi que filles qu’ils prostituent dans les caves y compris lorsqu’elles sont mineures.
    L’argent des trafics peut être blanchi dans des structures de restauration rapide (kebab et autres commerces halal, épiceries, taxiphones) ou encore peut servir à acheter des résidences secondaires dans le pays d’origine. Lesquelles peuvent être malgré tout saisies, cf article que j’ai posté plus haut avec les trafiquants de drogue marocains.

    Rue Henri Matisse, on peut également observer de la vente sauvage de denrées alimentaires diverses à même le trottoir, avec occupation de l’espace public, déchets jetés à même le sol.
    Rue Edgar Degas, on tombe sur des Sahéliennes vendant du maïs grillé, comme le faisaient il y a quelques années des Pakistanais ou Sri-Lankais aux abords des gares RER d’Aulnay et de Villepinte.

    Une économie parallèle que les autorités laissent se dérouler au grand jour; un laxisme qui inexorablement enfonce notre pays dans une image, sans cesse confortée, de paillasson, sur lequel des individus s’essuient sans vergogne.

    Tout cela est bien triste.

  11. Tiens ont tiré sur la police lors de banal contrôle routier, les individus de race (on ne précise pas, c’est interdit) ont été appréhendés, ils risquent j’espère gros

    http://www.leparisien.fr/aulnay-sous-bois-93600/aulnay-sous-bois-trois-policiers-se-font-tirer-dessus-lors-d-un-controle-routier-19-11-2017-7402635.php

  12. On passe du cannabis au mais grillé 😉
    On peut aussi parler des paradise papers…… Une autre délinquance.
    Les amalgames , c’est votre signature.
    Restons sur l’article…..Le cannabis que beaucoup de personnalités souhaitent légaliser est le sujet.
    http://www.terrafemina.com/societe/international/articles/4720-drogues-19-personnalites-pour-la-legalisation-du-cannabis.html
    Une pétition est en ligne:
    https://www.petitions24.net/pour_la_legalisation_du_cannabis_en_france

    Ca fait beaucoup de monde « hors la loi » 😉

  13. Ne pouvant plus argumenter sur le tabac, JLK passe à l’alcool mais je crois que désormais les lecteurs ont compris…..faut bien exister
    Merci RV
    Un consommateur mais qui ne consomme rien

  14. Consommateur, nous le sommes tous. Le tout est de le faire dans le respect de soi même et des autres.
    Ce n’est pas une incapacité d’argumentation, j’ai dit ce que j’avais à dire.
    Et je maintiens une approche du problème que partage beaucoup de personnes du simple quidam aux personnalités…

  15. JLK, vous me demandez quels sont les autres sources de trafics, je vous réponds, c’est tout.
    L’économie parallèle impacte les cités d’Aulnay; ça va du trafic de drogues diverses* à la vente sauvage de denrées alimentaires même si d’un point de vue sanitaire tous ces trafics n’ont évidemment pas les mêmes nuisances.

    Après, on peut se poser la question de l’existence de ces trafics.

    Vous brandirez à coup sûr l’argument de la précarité, je vous rétorquerai l’intérêt de déraciner des familles entières de leur pays d’origine, familles souvent peu instruites, non qualifiées, nombreuses et qui, forcément, une fois arrivées dans un pays développé – la France en l’occurrence – ne disposent ni des ressources financières leur permettant d’assurer le quotidien, ni même parfois des codes cultu(r)els favorisant une bonne intégration dans le pays d’accueil.

    J’en oubliais le discours victimisant d’une certaine gauche qui a eu pour effet d’enfermer ces populations issues d’anciennes colonies du continent africain dans une posture d’éternelles victimes, forcément excusables. Je vous passe les habituelles complaintes des complexés de la colonisation – qui pourtant ne font rien pour retourner dans le pays d’origine tant chéri et préfèrent s’infliger de terribles douleurs à rester chez leurs anciens colonisateurs, cherchez l’erreur.

    * Plus haut, vous avanciez que la légalisation du cannabis permettrait d’effacer « bien des trafics ».
    Dans les Vosges, les forces de l’ordre ont neutralisé une équipe d’une douzaine d’individus pour trafics de drogueS : cannabis, cocaïne, héroïne.
    Ont été saisis des centaines de milliers d’euros, des véhicules de luxe, des armes.

    http://www.20minutes.fr/societe/2172335-20171120-vosges-trafiquants-drogue-hesitaient-torturer-dealers-inciter-vendre-plus

    Cet été à Aulnay, les autorités sanitaires ont eu à traiter 3 cas d’overdose à l’héroïne.
    http://www.drogues-info-service.fr/Actualites/Heroine-alerte-sur-des-cas-d-overdose-en-Seine-Saint-Denis#.WhL681XiaCo

    Mince alors, les trafiquants n’écoulent pas que du cannabis à Aulnay ? 😮

  16. Si vous faites les questions et les réponses, parfait.
    Vous vous doutez bien que ni l’un, ni l’autre rejoindra « le camp adverse ».
    Vous me parlez de 3 cas d’overdose, je vous parle de milliers de morts par le tabac.
    Vous me parlez de populations « issues d’anciennes colonies »
    Cela suffit, votre xénophobie, vos amalgames me dégoutte.
    Basta!

  17. Ce « vivre ensemble  » qui a toujours des mots de haine pour ses détracteurs

  18. Qui distille la haine contre certaines populations?
    La critique n’est utile que lorsqu’elle permet ce « vivre ensemble », pas lorsqu’elle monte des murs contre une communauté, une origine…..

  19. JLK, impossible de dialoguer avec vous.

    Cela dérive, de votre part, soit vers la raillerie, soit vers les sempiternelles accusations de racismo-xénophobie-islamophobie et même nazisme.
    Votre cruel manque d’arguments vous pousserait-il à agir de la sorte ? On ne peut dire que je n’étaie pas mes propos.
    Comme ce que j’explique ne cadre pas avec votre logiciel idéologique, votre seule façon de répondre est l’accusation, l’attaque ad hominem.
    Peu me chaut.

    Vous persistez à croire que la légalisation du cannabis provoquerait la disparition de « bien des trafics »; je vous ai démontré plus haut qu’il n’en ait rien, tant l’économie parallèle recouvre un large panel de « produits », y compris la prostitution de filles parfois mineures (d’où les guillemets à « produits »; mais c’est ainsi que les voient les trafiquants pour qui tout peut être source de revenus).
    Parenthèse, il est bien évident que je ne place pas sur le même plan les trafiquants de cannabis-cocaïne & co, de filles avec les Sahéliennes vendant à la sauvette le maïs grillé ou encore les immigrés africains et leurs étals de denrées alimentaires aux abords de la nouvelle résidence pour travailleurs immigrés, rue Henri Matisse.
    Mais il s’agit d’économie parallèle contre l’Etat ne fait pas grand chose pour ne pas dire rien, pour la paix sociale.

    L’argument de la xénophobie est une ficelle trop facile et brandie pour éviter de répondre aux questions.
    Comme celle de savoir pourquoi ces trafics existent précisément dans ces cités, où, je ne vous l’apprend pas, une majorité écrasante de familles issues de l’immigration du continent africain (principalement Maghreb, Sahel, Afrique noire, avec quelques ex-Indochinois, Pakistanais, Sri Lankais).

    Je vous repose donc la question : comme expliqueriez-vous l’existence de ces trafics dans ces cités ? J’ose croire qu’un homme se disant ouvert au dialogue n’éludera pas la question.

    PS : A Vannes, tranquille ville de Bretagne, un épisode de violences survenu la nuit d’Halloween a poussé les autorités locales à se poser la question de l’intégration de certaines populations, dont peuvent être issus des individus impliqués dans cet épisode de violence mais aussi dans le trafic de drogues.
    Cf cet article du Télégramme; sûrement un organe de presse d’extrême-droite ?… Loupé, le Télégramme est orienté à gauche.
    http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/menimur-bombe-a-retardement-07-11-2017-11731535.php

  20. On eu veut pas du vivre ensemble imposé par des gauchos ecolos , on veut choisir . Est ce clair.

  21. Il est possible de dialoguer si vous ne sortez pas du cadre en poussant vos pions favoris « c’est la faute de telle communauté, de telle religion (pas ici) »
    L’existence de ces trafics, vous la connaissez comme moi. Mettre dans un même endroit tout ceux que la France acceptait pendant les 30 glorieuses et les laisser croupir après. Enlever tous les dialogues que cette population avait avec les représentants de la nation et de ses services publics.
    Faire tout pour qu’elle n’est pas les mêmes possibilités que ceux qui vivent ailleurs. Éducation (à part des profs motivés, la plupart débutent dans les quartiers difficiles), Emploi (discrimination au faciès), Sécurité (contrôle au faciès)…..
    Par un temps, il n’y avait ni mairie annexe, ni poste aux 3000!
    La cerise sur le gâteau a été la fin de la police de proximité, non pas celle qui « jouait au foot » mais celle qui alertait les parents quand leur enfant dérivait… Maintenant l’enfant est récupéré par les dealers.
    Et ce sont le bobos (les vrais) des beaux quartiers qui ne sont pas « issus de l’immigration » qui viennent se fournir en herbe.
    Si d’autres trafics existent, ils ne représentent pas le capital financier du cannabis et les quartiers seraient plus calmes si le cannabis était légalisé. Je connais assez de personnes de tout âge qui en consomment pour savoir que jamais ils ne prendront de drogue dure.
    Tout a été fait à l’envers et les prétentions politiques de certains élus aulnaysiens ont même empêché que le travail de rapprochement « Police-citoyens » aboutisse. Je sais, « la révolution est en marche » n’est pas votre truc mais eux, au moins ont fait bougé les bailleurs sociaux, ont aidé des familles en détresse et mettent en place de nombreuses actions….Oui, ce mouvement critique certains policiers mais pas la Police malmenée par des supérieurs, des élus ayant cassé le dialogue qu’elle avait avec les gens de ces quartiers.
    Voilà pourquoi ces trafics existent, voilà comment à mon sens il aurait fallu agir, eh oui, je le mets au passé parce que maintenant, cela sera plus que difficile à changer.
    Je terminerai par cette phrase qu’un parent m’a dit un jour « Comment voulez vous que j’ai de l’autorité sur mon fils, c’est lui qui par son trafic nous fait vivre…. »

  22. Je n’accuse pas, je fais le constat et je ne suis pas le seul à dire que vos propos frôlent la xénophobie, ce qui est naturel chez vos amis.
    Je vais vous répondre et surtout donner aux lecteurs un autre avis que le votre.
    La France a accueilli durant les 30 glorieuses des populations venant en grande partie du Maghreb et de l’Afrique pour faire prospérer notre pays.
    Elle les a parquées dans des cités construites à ce moment. Une façon bien étrange d’intégrer et d’éviter le communautarisme.
    Non seulement cela mais lorsque les crises sont arrivées, les quartiers populaires ont été laissés à l’abandon.Il n’y a pas si longtemps aux 3000, il n’y avait ni mairie annexe, ni poste et toujours pas de banque….Moins de services sociaux, et des services régaliens bien mauvais.
    La discrimination à l’embauche, le contrôle au faciès, c’est la quotidien des jeunes des 3000!
    A part certains profs motivés, ce sont les débutants qui y vont, la police de proximité (pas celle qui joue au foot mais celle qui frappait à la porte des parents pour leur signaler que leur enfant dérivait) disparues sous Sarko. Du coup, ces mômes en errance se sont retrouvés dans les mains des dealers.
    « La révolution est en marche », mouvement que vous détestez mais qui a permis aux locataires de faire valoir leur droit face aux bailleurs et qui en fait bien plus pour des cas isolé a voulu rapprocher policiers et citoyens. Des policiers étaient prêts à faire cette démarche mais la municipalité n’y a vu qu’une entrave politicienne……
    Il n’y a aucune volonté réelle de faire disparaître ces trafics et d’aider la population de ces quartiers. On se demande même si laisser les trafiquants ne permet pas une « certaine paix sociale ».
    Le fossé que nos élus de tous bords ont creusé entre ces populations et ceux qui ont les moyens de s’en sortir n’est pas prêt d’être comblé surtout si comme vous on les regarde en les stigmatisant.
    La légalisation du cannabis mettrait sûrement un bon coup aux dealers car les bobos (les vrais, ceux des beaux quartiers) ne viendraient plus leur apporter leur fric.
    Communautarisme, chômage, rejet, aveuglement, voilà quelques raisons de l’existence de ces trafics.
    Je conclurai par la phrase d’un parent que j’ai rencontré, au chômage « comment voulez vous que j’ai de l’autorité sur mon fils, c’est lui qui par son trafic nous fait vivre »
    Ce long texte n’a pas pour but principal de vous répondre car vela ne vous fera pas bouger d’un iota mais de permettre à d’autres un autre son de cloche que le votre.

  23. Faut rétablir le bagne, et les travaux forcés, il n’y a que ça de vrai contre ces délinquants, ou alors ils retournent chez eux (Je le dis amicalement)

  24. C’est où chez eux? Sinon, allez les chercher vous même puisqu’il semble que cela ne soit pas possible…..

  25. JLK…

    Le 20 novembre à 18h52, vous écriviez ceci à mon égard :

    « Vous me parlez de populations « issues d’anciennes colonies »
    Cela suffit, votre xénophobie, vos amalgames me dégoutte. »

    Le 20 novembre à 14h32, vous expliquiez ceci :

    « La France a accueilli durant les 30 glorieuses des populations venant en grande partie du Maghreb et de l’Afrique pour faire prospérer notre pays. »

    Seriez-vous xénophobe, JLK ? Ah non, vous, vous êtes dans le camp du Bien…
    Comment se discréditer en 2 commentaires.

  26. Faites de la politique Romuald…..Ou mettez tout votre texte et tout le mien, cela s’appelle une phrase sortie de son contexte.
    Vous en parlez pour les dénigrer,exemple « une posture d’éternelles victimes », « des complexés de la colonisation » et j’en passe, moi pour expliquer, comprendre leurs difficultés……

  27. C’est pas fini votre numéro de duettistes Pipo et Mario ? Entre le facho refoulé et le partisan de vivre avec des gens mal élevés qui haïssent leur terre d’accueil alors que c’est pourri chez eux… Ça va bien !

  28. Mc Donald ferme la

  29. Et il se situe où Houxa, gentil droite non complexée, ni droite, ni gauche façon Macron ou gauche qui se cherche?????
    Vu le terme « terre d’accueil », j’ai mon idée…..Encore un du groupe ayant tous des adresses IP semblables……

  30. Ca serait bien que le guitariste cesse de nous jouer sa sérénade

  31. Ça serait bien que tous les pseudos ayant la même adresse IP osent dire qui ils sont!
    Mais ça mettrait le bordel quelque part……. 😉

  32. Ne croyez-vous pas qu’il serait souhaitable de plus répondre à ce JLK, on lui accorde un peu trop d’importance en lui répondant, sûr, difficile de se taire tant le pauvre est dans son monde
    Les pseudos lui posent un véritable problème….même s’ils sont corrects,( pourquoi le bordel ?) il les publie pourtant sur monaulnay? Vernet n’est pas plus un pseudo que Karkidès….de l’humour la remarque de Vernet
    Allez un peu de détente, et pourquoi pas un coup de guitare au Cap ou bien un film à Prévert, ….Ca permettrait de se sortir de l’ordi, de se dégourdir un peu, de voir la réalité en face, la vie normale quoi
    Et oui, le 21 novembre / commentaires à 8H14 puis 11H13 puis 14H32 puis 17h25 faut un peu lâcher sans toujours dégainer

  33. Laisser un commentaire d’un soi disant « Boubacar » est indigne d’un blog respectueux des origines de chacun. Qui modère?

  34. Il est fatigué ce jlkarkides. Le coup du complot maintenant.
    Allez mettre vos affiches vantant l’homosexualité (qui serait normale à vos yeux) puisque la « justice  » des hommes vous l’a permis. Et allez vous préoccuper de votre blog plutôt que dire à votre confrère ce qu’il doit faire

  35. Lyon en début de semaine, contrôle d’identité mené par la police sur 2 « jeunes », des frères de 17 et 20 ans.
    Sur eux, 10.000 euros en liquide.

    Une perquisition au domicile familial permet de découvrir 200.000 euros (!!), 5 kg de cannabis, 2 armes à feu.
    Dans un autre appartement de la même famille, 20 kg de cocaïne, 100.000 euros.

    http://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2017/11/25/les-policiers-tombent-sur-200-000-en-liquide-apres-un-banal-controle-d-identite

    Un article du Parisien paru hier ou avant-hier abordait les délinquants des cités se finançant aussi par le biais de la prostitution de jeunes femmes, et souvent jeunes filles mineures (un peu plus de 50% des cas relevés).

    La légalisation du cannabis va vachement faire disparaître les trafics de drogues, hein…

    Pour éradiquer ces trafics et neutraliser les trafiquants, le sentimentalisme et la repentance post-coloniale n’ont pas leur place.

  36. Tiens, un nouveau troll, ça pousse comme les ceps en automne…Mais beaucoup moins comestibles…..Et qui confond vanter l’homosexualité et prévenir d’une maladie, ça vole au niveau des girolles 😉
    Romuald, laissez les vaches où elles sont et pour ma part aucun sentimentalisme ou repentance de faits que je n’ai pas commis. C’est à la France de le faire comme elle l’a fait à demi mots pour sa participation à la Shoah.
    Oui, d’autres trafics existent légaux ou illégaux d’ailleurs. En supprimer un en le rendant légal changerait sûrement bien des choses dans notre ville, arrêtons cet échange, on sait très bien que nous n’avons pas la même conception de la société…..A bientôt sur un autre article

  37. Alors on fuit parce que plus d’argument à donner . C’est cela VME on fuit toujours à la fin pour éviter de débattre dès que l’on est acculé au mur . On veut juste faire parler de soi et de sabulle qui se vide de plus en plus

  38. Terreur,va voir xterieur, tu as besoin de lui pour faire un commentaire utile….Petit troll aux pseudos multiples.

  39. A propos du trafic de filles, y compris mineures, tombant aux mains de trafiquants.
    Ici, en Seine-et- Marne
    http://www.leparisien.fr/meaux-77100/seine-et-marne-les-cas-d-adolescentes-prostituees-explosent-23-02-2018-7575402.php

    Le profil des proxénètes ?

    « Des proxénètes de cité issus du trafic de drogue. Les mis en cause aussi ont un profil commun : des trafiquants de drogue issus de quartiers sensibles. « Ils se reconvertissent dans le trafic d’êtres humains, moins dangereux mais autant lucratif, confie Dominique Laurens. Ils font parfois tomber leurs victimes dans la consommation de drogue pour leur faire tenir la cadence. »

    Où sont les féministes, celles qui comme Caroline De Haas arguent que l’étroitesse des trottoirs ou le manque d’éclairage poussent des individus à harceler des femmes dans des quartiers sensibles; ou nient carrément qu’il existe dans ces quartiers une absence de mixité comme dans les cafés ?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :