Publicités

A Aulnay-sous-Bois, certaines femmes n’ont pas eu de suivi gynéco depuis six ans !

Depuis près d’un an, il n’y a plus de gynécologue libéral dans cette ville de 82 000 habitants. Patientes et pouvoirs publics tentent de trouver des solutions pour maintenir l’accès aux soins. Un équilibre précaire, fortement dépendant des priorités des élus.

Les quatre gynécologues libérales qui exerçaient il y a encore quelques années dans cette ville de 82 000 habitants sont parties à la retraite ou sont mortes. Symptôme d’un mal qui touche toute la France : le vieillissement des médecins et en particulier celui des gynécologues médicaux – l’âge moyen de ces spécialistes de la santé des femmes est de 60 ans. La ville compte seulement deux sages-femmes libérales et une médecin généraliste spécialisée en gynécologie, installée peu avant l’été. Son arrivée a été saluée par les habitantes et par la mairie.

Source et article complet : Le Monde

Publicités

Publié le 27 décembre 2017, dans Actualité, Santé, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. La disparition de cette spécialité qui impacte directement la santé des femmes et d’une certaine manière les enfants à naitre est effarant dans une ville de plus de 82 000 âmes ! L’origine de ce problème n’est pas uniquement imputable la ville, mais également aux politiques sanitaires menées jusqu’à présent qui ne répondent absolument pas aux besoins de la population féminine…

  2. Bonjour les fautes d’accord d’objectif et le à manquant.Avant de critiquer merci de vous relire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :