Danse russe au marché de Noël d’Aulnay

Pour clore ce dimanche, je vous propose une jolie danse russe, au marché de Noël d’Aulnay, qui ferme ses portes ce soir.

À propos de Buselin

responsable blog Aulnay cap

Publié le 9 décembre 2018, dans Actualité, Art, artisanat, Associations, Culture, danse, Musique. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Bien dommage qu’on ne puisse pas avoir la même chose dans les Quartiers Nord et vieux-pays de la Ville, à l’heure où parle d’une Zone qui « s’islamise » ( Associations religieuses, Entrepôts de la Z2i, commerces, Kebabs, Mosquées, écoles religieuses, politique et clentelisme, ect ….).

    On met en marge 60 000 Habitants et on s’étonne que plus personne ne décore son Balcon ou jardin quand on observe que nos rues ne sont plus illuminés de couleurs, ni même de Sapin comme cela se fesait Jadis.

    Les Quartiers sont abandonnés sous prétexte qu’il n’y pas grand intérêt et c’est comme ça que notre ville d’Aulnay à perdu de son attrait et que nos enfants ne rêvent plus en sortant de chez eux, qu’ils perçoivent les fêtes de fin d’année comme ne les concernant plus.

    Et au final, le fait religieux vient supputer les carences de la Mairie d’Aulnay et on assiste à une prédominance économique et social du fait religieux et d’une hégémonie du tout Halal, une prédominance sur les autres religions qui disparaissent à petit feu.

  2. Pardon mais je voulais dire « supplanter » au lieu de « supputer » 😅

  3. Aux Etangs, il y a encore 2-3 ans, un pavillon était entièrement revêtu de décorations de Noël et c’était bien sympa. J’ignore pourquoi la famille qui y habite ne le fait plus.

    Concernant votre commentaire, je penche plus vers l’hypothèse d’un repli identitaro-religieux orchestré par des assoc islamistes – l’EMJF invite régulièrement des prédicateurs martelant que les musulmans ne doivent pas fêter Noël, le Nouvel an, ni même souhaiter bonnes fêtes aux « mécréants »; le même genre de prédicateurs également invités par l’ACMA, qui gère la grosse mosquée de la RN2 – que la conséquence de carences municipales en terme de décorations de Noël.

    C’était au cours de l’été 2001, lorsque se sont pointés des prédicateurs saoudiens, invités par l’assoc qui gérait une mosquée à la Rose des Vents – elle s’appelait l’ACMA… l’un des membres dirigeants de cette mosquée a du reste été condamné pour ses activités jihadistes – que les pouvoirs publics auraient dû réagir et interdire le sol français à ces fanatiques.

    Désormais, il est trop tard, en tout cas dans ces quartiers.

  4. Samy, je n’ai aucune religion mais je fête Noël. Chez moi, il y a le sapin mais pas la crèche. Cette fête n’est pas religieuse et a été accaparée par le christianisme. D’ailleurs je connais des musulmans qui la fête.
    Ce qui n’enlève rien au danger du repli sur soi qui est perceptible dans notre ville. Ce repli sur soi alimenté par ceux qui s’en servent pour grossir leur « chapelle ».

  5. Concernant la crèche, l’offensive pseudo-laïque de certains militants visant à interdire les crèches installées par des mairies est l’unique conséquence de la visibilité de plus en plus importante de l’islam.

    J’ai grandi dans une petite ville de Provence, dirigée durant près de trois décennies par un socialiste proche de Rocard et j’ai toujours connu, à chaque hiver, la crèche de Noël juste en face de la mairie, et mise en place par celle-ci.
    Personne n’a jamais hurlé au scandale, ni au déni de laïcité et autres niaiseries déclamées par des militants de l’inclusion forcenée, focalisés sur les crèches présentes dans des villes de droite/extrême-droite, mais complètement muettes dans une ville comme celle où j’ai passé mon enfance, toujours ancrée à gauche, et où la crèche trône encore.
    De même, la fête du ramadan à l’Hôtel de Ville de Paris ne les a jamais dérangés.
    C’est dire l’hypocrisie de ces militants inclusifs.

    Dans les forces armées, tous les régiments ont un saint patron suivant l’arme d’origine; idem pour d’autres organes de l’Etat (police, gendarmerie, douane, sapeurs-pompiers, par exemple), et Noël est une fête traditionnelle et de rassemblement dans la Légion. Qu’un militant oser tenter de faire interdire les crèches de Noël fabriquées par nos soldats jusqu’aux confins du globe, sous prétexte que ce n’est pas assez laïque à ses yeux.

    Faut-il débaptiser nombre de villes renvoyant à un saint-patron ou déboulonner les calvaires que l’on peut croiser au détours des routes ici et là en France afin que certains ne se sentent pas offensés ?..

Répondre à samy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :