Publicités

Relaxe pour Hadama Traoré après avoir insulté la police à Aulnay-sous-Bois

Un militant d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) poursuivi par le ministre de l’Intérieur pour injure publique envers la police nationale a été relaxé aujourd’hui à Paris.

Hadama Traoré avait organisé un rassemblement devant le siège du syndicat policier Alliance à Paris le 15 février 2018, un an après l’interpellation à Aulnay-sous-Bois de Théo Luhaka, devenu un symbole de la lutte contre les violences policières. Lors de ce rassemblement, Hadama Traoré avait notamment déclaré au mégaphone: « Les policiers, ils nous tuent, ils nous violent, ils nous frappent. Qui nous protège ? » Le ministre de l’Intérieur d’alors, Gérard Collomb, et Alliance avaient porté plainte en mai.

Aujourd’hui, Hadama Traoré a été relaxé dans ces deux procédures par la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris. Le tribunal, qui souligne que ses propos s’inscrivaient « dans le contexte d’une affaire de violences policières particulièrement médiatiques », a estimé que « la phrase litigieuse » ne pouvait, « avec certitude, être comprise comme visant l’ensemble de la police nationale », selon le jugement consulté par l’AFP.

Source et article complet : Le Figaro

Publicités

Publié le 13 février 2019, dans Justice, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Je me réjouis de la relaxe d’Hadama Traoré qui n’a jamais insulté la police nationale, mais qui n’avait fait que déplorer les comportements abusifs et contraires aux droits de l’homme et du citoyen de certains de leurs membres qui peuvent légitimement être regardés comme des brebis galeuses faisant honte à toute leur corporation.

    Les citoyens de la société civile à laquelle j’appartiens approuvent le positionnement de la 17 ème chambre correctionnelle du TGI de paris, et sont rassurés de constater que les juges ne se laissent pas influencer par le point de vue et le positionnement à charge de l’exécutif et du syndicat de police Alliance…

    On est vraiment trop heureux que des citoyens accablés par des politiques vindicatifs qui excèdent beaucoup trop leurs pouvoirs soient enfin restaurés dans leurs droits d’expression et de manifestation, face à des représentants qui se prennent pour des dieux et qui ne nous représentent plus. Cette victoire est celle du peuple, de tous les exclus et de tous les opprimés qui ne se tairont plus et ne se laisseront plus faire !

    Vive les citoyens ! Vive le peuple !

  2. 2 policiers du 36 quai des orfèvres ont été condamnés à 7 ans pour viol dans leurs locaux,il y a de cela 1 semaine.
    Il a énuméré des faits constatés et ceci n’est pas une insulte, demandez donc aux gilets jaunes, ce qu’ils ont vecu, les faits lui ont donné raison

  3.  » C’est aux fruits que l’on reconnait l’arbre  »

    Il est grand temps que les masques tombent et que tous ceux qui avancent avec des visages d’agneaux, révèlent ce que leurs actes dépeignent en réalité : des vermines, des pourritures et des corrompus qui n’ont que l’avidité et les pouvoirs usurpés pour seules motivations ! Le peuple ne veut plus de ces parasites indésirables qui vivent de l’argent public que les citoyens ont de plus en plus de mal à verser et qui font sombrer le pays entier dans la désespérance et la récession pour tous les citoyens, et le luxe écœurant et les privilèges immérités pour une minorité égoïste et déshumanisée qui a clairement voué son âme au diable !

Répondre à Catherine Medioni Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :