Publicités

Construction de nouveaux pavillons rue des Saules à Aulnay-sous-Bois proche des Restos du Coeur

Dans plusieurs quartiers, la densification et la construction d’immeubles ne s’arrêtent plus. Que ce soit sur la RN2, la RD115, le quartier du Vélodrome, le Centre Gare Nord et même certains quartiers Sud, les immeubles poussent comme des champignons.

Pourtant, certains quartiers semblent étonnement préservés. C’est le cas de la partie « Ouest » de la rue des Saules à Aulnay-sous-Bois, à proximité du local des Restos du Cœur. En effet, nous apprenons que le promoteur « Maison Familiale » va construire plusieurs pavillons sur l’immense terrain attenant, à l’angle de la rue des Saules et de la rue René Noclin.

Pour rappel, la municipalité de Gérard Ségura, soutenue alors par l’écologiste Alain Amédro, avait souhaité installer un immeuble de logement sociaux de type R+2 à cet endroit et relier la rue des Saules à la rue du Sausset. Face à ce projet et en plein recours électoral de la droite Aulnaysienne, quelques riverains avaient vivement protesté contre ce  projet d’implantation de logements sociaux dans un secteur  pavillonnaire. Face à la mobilisation réussie et face au risque d’annulation des élections municipales de 2008, Gérard Ségura avait jeté l’éponge.

Finalement, et pour une raison « inconnue », ce ne sera pas un immeuble de logement qui sera implanté à cet endroit mais des maisons en accession à la propriété. Peut-être que finalement, il y aurait assez de logement à Aulnay-sous-Bois.

Ce secteur est situé non loin du quartier des Etangs, à deux pas de la RD40 et des transports en commun (lignes de bus). C’est aussi non loin de la future gare du Grand Paris (proche rond-point de l’Europe).

Est-ce que le Maire aime le secteur et a souhaité préservé le caractère pavillonnaire de la partie Ouest de la rue des Saules (pour rappel, la partie Est a été densifié par des immeubles de logements). Les riverains doivent-ils leur salut à la providence ?  Nul ne le sait.

En tout cas, ce nouveau projet fait bouillir certains riverains. Un lecteur nous indique en effet :

« Une Ville sans âmes,  avec des centres commerciaux, des Voitures, des bouchons, de la pollution, un centre Ville sous pression en raison du Bruit, une Ville ou les gens ne se parlent plus car on détruit nos espaces verts comme le Parc Ballanger ou encore celui de la Rue Maximilien Robespierre ou de la Rue des Saule ?

Monsieur le Maire vous aviez condamné, il y a peu, l’urbanisation de la Ville en 2014 lors des élections, en nous promettant un arrêt total, si vous étiez élu alors pourquoi avez-vous décidé de multiplier toutes ces constructions par 10 depuis que vous êtes aux commandes de la Ville d’Aulnay ? ??

Ces programmes immobiliers nous exaspérent, on en arrive a etre dégoûté, on demande du Respect et que vous répondiez à nos courriers  !!!!!« 

Finalement, certains quartiers ont plus de chance que d’autres…

Publicités

Publié le 17 février 2019, dans A vous la parole, Urbanisme, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Aucun commentaire: les Aulnaysiens ont la mémoire courte…..
    Ce terrain a été l’objet de nombreuses polémiques avant 2014 sous la houlette d’un M.FLEURY s’opposant à une prévision de R+2, vraiment dramatique! Pourquoi? Tout simplement parce qu’il habite dans le secteur, pas à côté, juste dans le secteur.
    Mais aujourd’hui, ce Monsieur adjoint de la majorité accepte sans faille toutes les constructions sur Aulnay alors qu’il s’y opposait avant 2014 , oui mais elles sont bien loin de chez lui….c’est honteux. Comment ne pas être révolté devant de telles voltes faces?

  2. Le moindre cm2 de verdure devient du béton, c’est inacceptable

  3. Le quartier comporte de nombreuses cités juste à côté et Aulnay Nord croule sous les logements sociaux, donc faudrait arrêter de raconter n’importe quoi !
    Pour une fois que ce sont finalement des maisons individuelles qui vont être construites au lieu d’immeubles comme c’est le cas dans toutes les villes environnantes (et pas seulement à Aulnay) tout le monde s’en félicite ici (sauf les inconditionnels opposants permanents au maire actuel, bien sûr)…

  4. Le choix entre des immeubles de logements sociaux avec l’ancien maire et des maisons individuelles avec le maire actuel, comme on dit, y a pas photo, n’en déplaise aux « pisse-froid »…

  5. Effectivement, les finances d’une ville – quid d’un Etat ?… la réflexion se pose aussi – doivent être rééquilibrées non pas en construisant toujours plus de logements sociaux, mais en détruisant des logements sociaux d’une part, et en permettant à des proprios de venir s’installer d’autre part.
    A Livry-Gargan par exemple, ville pourtant ancrée à gauche jusqu’en 2014, les logements sociaux représentent « à peine » 15% (contre 35 à 40% à Aulnay).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :