Publicités

Archives du blog

Un motard se tue à Aulnay-sous-Bois alors qu’il cherchait à fuir la police

Nouveau drame de la route à Aulnay-sous-Bois : un homme d’une trentaine d’année s’est tuée en scooter à Aulnay-sous-Bois, au niveau de la rue des Saules. Il aurait perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il fuyait la police.

Cet homme avait en effet grillé un feu rouge. Pris en flagrant délit, les policiers ont tenté de le contrôler, mais il a pris la fuite. Via une course poursuite de plusieurs minutes, l’individu s’est faufilé au niveau du quartier de la Rose des Vents puis des Etangs, avant de connaître un tragique destin rue des Saules.

La police municipale et la police nationale le suivaient à une centaine de mètres.

Selon Le Parisien, le motard a eu le temps de donner son identité. Il a ensuite perdu connaissance, avant de décéder vers 22h00 le 13 juillet. Il était âgé de 35 ans…

Publicités

Révision du Plan Local d’Urbanisme : quelles seront les limites des zones de densification ?

Roms_Aulnay_BricomanAlors que la définition du nouveau Plan Local d’Urbanisme se précise, plusieurs habitants s’interrogent sur le devenir de certains terrains laissés libres ou de certains projets imaginés par l’ancienne majorité municipale et aujourd’hui remis en cause par le maire Bruno Beschizza. Certains dossiers encore fumants seront scrutés avec attention par les défenseurs ou opposants aux possibilités de densification – ou pas – des zones concernées. Ci-dessous, la liste des zones qui peuvent nous venir à l’esprit :

  • Devenir des anciens ateliers Monier, extrême Sud de la ville à proximité de l’avenue des Pavillons : projet de densification via la construction d’immeubles en lieu et place d’anciens ateliers de peinture, l’association Sud Aulnay avait réussi à geler tout projet de construction. Un moment ancré dans une des zones de l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France (EPFIF), quel sera finalement le sort de ce projet contesté ?
  • Terrains en friche de la rue des Saules : tentative de passage en force en 2008 avorté suite à la mobilisation des riverains : quel sera la vocation de ces terrains ?
  • Terrains libres du Vélodrome : projet de densification ou endroit de respiration réservé pour permettre aux habitants du quartier de Mitry de profiter d’un espace vert ?
  • Terrain Croix-Blanche de l’ancien centre des impôts : est-ce que des pavillons vont voir le jour sur cette parcelle ?
  • Projet d’immeubles en face de l’hôtel de ville : est-ce que le projet est définitivement abandonné ? Qui des maisons qui ont été préemptées ?
  • Terrains sur la RN2 à proximité de Bricoman : va t-on revenir sur le projet initial de construction de bureaux ou allons nous voir l’apparition de logements ?

Autant de projets abandonnés ou modifiés qui nécessiteront le regard avisé d’associations de quartier ou de riverains concernés.

Aulnay-sous-Bois : qui se cache derrière un tract anonyme dans le secteur Rue du Sausset / Rue des Saules ?

Sausset_Saules_AulnayVous le savez certainement, Capade Nord et Capade Sud se sont associées pour défendre le cadre de vie des Aulnaysiens, et la première grande action n’est autre qu’une campagne d’information vis-à-vis des problèmes d’insécurité sur la ville.

Pour cela, Capade Nord et Capade Sud s’appuient sur un réseau de distribution, qui arrose l’ensemble des quartiers. Récemment, le quartier situé au niveau Rue du Sausset / Rue des Saules a donc reçu le tract sur la sécurité.

Plusieurs jours après, différents contacts dans le secteur nous ont fait part de la réception d’un tract anonyme, que vous pouvez découvrir en cliquant sur l’image ci-contre. Ce tract, pas très attirant et certainement fait dans la précipitation, est très significatif. Analysons le plus en détail :

  • Tout d’abord, il commence par « Attention !!! Message à lire très attentivement.« . Cette phrase introductive pour attirer l’attention est certes basique mais efficace. Qu’allons nous annoncer ? Du Pétrole dans la Rue des Saules ? La construction  d’un nouvel immeuble ? L’arrivée de Justin Bieber dans les environs ?
  • Ensuite, l’information est donnée : « Vous venez de recevoir dans vos boîtes aux lettres une communication signées de deux prétendues associations Capade Nord et Capade Sud.« . Prétendues ? Contrairement à certains collectifs, Capade Nord et Capade Sud sont toutes deux des associations inscrites au Journal Officiel. Nous ne comprenons pas le terme « prétendues ».
  • Le (Les ?) courageux anonyme poursuit ensuite sur un ton très sarcastique : « Ces personnes qui écrivent vouloir vous aider travaillent en réalité uniquement en vue des élections municipales de 2014.« . Alors ça c’est un scoop ! L’ensemble des personnes composant le bureau de ces associations auraient des velléités pour devenir conseiller municipal, adjoint voire Maire en 2014. Peu de précautions dans ces propos mais bon, anonymement, on peut tout laisser passer.
  • Le plus drôle est à venir : « Ce sont des associations politiques qui n’ont aucune honte à vous demander subitement 10 euros pour vous défendre alors que depuis 2008 elles n’ont jamais rien fait pour vous et votre quartier !!!« . Non seulement cette information est diffamante (Capade Nord date de décembre 2012, et les statuts des deux associations Capade n’ont aucune connotation politique, dans le sens politicien du terme) mais en plus, elle déforme le tract, qui nous vous le rappelons, ne demandait pas obligatoirement une adhésion
  • Et le meilleur pour la fin : « Ces gens n’habitent même pas à côté de chez vous !!! Alors méfiez-vous et ne tombez pas dans le piège de leur donner votre argent et de les financer pour rien« . Selon cet anonyme, nous devons habiter à côté des gens pour les défendre. Drôle de conception de la vie démocratique et associative, n’est-ce pas ?

Qui est derrière ce tract anonyme ?

Personnellement, nous le savons et ce n’est pas difficile à deviner. Cette personnes, accompagnée d’une ou deux personnes, confond populisme et vie associative. A Aulnay-sous-Bois, il ne doit pas y avoir de Mafia. Nul n’est investi pour défendre à lui seul un quartier et en faisant en sorte que tout passe par lui. Des riverains peuvent très bien adhérer à plusieurs associations, et nous travaillons d’ailleurs avec plusieurs associations sur la ville. Cette personne, qui se reconnaitra, devrait discuter avec nous, en face à face, et arrêter d’insulter/ridiculiser ceux qu’il n’aime pas par clavier interposé.

Soutenue pas des militants et apparemment un groupe Politique, nous sommes songeurs sur la façon d’aborder la démocratie, la vie associative et la vie citoyenne en général. Cette même personne qui n’hésite pas à discréditer la Démocratie Locale et à se plaindre des agissements de l’équipe municipale de Gérard Ségura devrait peut-être balayer devant sa porte. Peut-être qu’il y trouverait, cacher sous un tas de poussières, les quelques valeurs qu’il prétendait défendre il y a peu.

%d blogueurs aiment cette page :