Publicités

La dette à Aulnay-sous-Bois explose en prenant des prêts à taux variables !

154 millions d’euros, telle serait la dette d’ici 2022 si on en croit les projection de Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois. Le groupe d’opposition « Rassemblement Pour Aulnay » tire la sonnette d’alarme via un tract à découvrir en cliquant sur l’image ci-contre. 

La dette augmenterait de plus de 50 millions d’euros en quelques années, et on rembourserait à peine le capital de la dette avec l’auto-financement.

Une situation qui parait bien critique sachant qu’il est fort probable que le taux d’intérêt risque d’augmenter, les taux actuels étant très bas…

Publicités

Publié le 18 mars 2019, dans Budget, Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. C’était prévisible car le train de vie de nos Élus est à remettre en question par exemple.
    La dette explose, les propriétaires vont se faire saigner avec l’augmentation des impots après l’ élection Municipale de 2020.
    Et ces mêmes Elus iront s’installer ailleurs pour payer moins d’impôts …

  2. Voilà encore une preuve factuelle de l’enfumage de Bruno Beschizza et de ses sbires ! Mais au fond cela n’a rien d’étonnant parce que cette manière de mentir aux citoyens par omission en mettant systématiquement en avant des actions municipales en apparence (seulement ) positives pour camoufler ce que l’on cache soigneusement sous le tapis et qui nous explosera à la figure comme une bombe à retardement, sont les procédés éculés de tous les partis politiques pour se maintenir coûte que coûte au pouvoir, tellement la soupe est bonne et lucrative !

    Je fustige totalement tout ce qui a été fait sur la ville depuis leur arrivée au château, et qui ne répond pas du tout à ce que souhaitaient les Aulnaysiens ! Nos services publics qui constituent le patrimoine et la richesse des administrés ont été considérablement attaqués, diminués, démantelés au profit d’une politique élitiste qui renie la plus grande partie de la population Aulnaysienne, spoliée littéralement de tout ce qui améliorait son quotidien et justifiaient le consentement à l’impôt !

    Dès l’instant où ce patrimoine matériel et immatériel devient moribond ou inexistant, ( ce qui est le cas à un point dramatique et critique sur Aulnay ), les administrés estiment que les indemnités versées aux élus qui ne travaillent que pour les privilèges de quelques uns sont bien trop élevées et même indument acquises parce que ces mêmes élus ont littéralement failli à leurs devoirs d’écoute et de service aux administrés !

    Bruno Beschizza a eu le tord de se croire à Aulnay sous Bois comme s’il vivait à Neuilly sur Seine, et d’imposer à marche forcée à la population des projets mégalomaniaques qui ne s’adressent qu’aux plus riches et aux plus nantis de la ville ( et aux futurs qui s’y installeront ), mais qu’ils financeront quand même avec leurs impôts, sans pouvoir en profiter tellement les prix sont rédhibitoires et très au dessus de leurs facultés financières !

    J’ose affirmer ici qu’une vraie démocratie prend en compte toutes les catégories de population, des plus vulnérables et modestes aux plus aisés et nantis, mais ne doit en aucun cas pratiquer une discrimination et une relégation par l’argent. De nombreux Aulnaysiens qui vivaient sur la ville depuis leur naissance et souvent depuis plusieurs générations, se sont trouvés contraint de s’expatrier dans d’autres villes parce qu’un « parachuté  » les a débouté avec sa politique élitiste et discriminante ! Ce n’est absolument pas acceptable ni admissible !

    Monsieur Beschizza est un opportuniste malfaisant pour les plus modestes d’entre nous, qui incarne à merveille le syndrome du coucou ! Vous savez, ce petit oiseau qui guette le départ des oiseaux de leur nid pour glaner la nourriture de leurs petits et profite de leur absence pour s’y installer sans scrupules, en jetant par dessus bord les oisillons et en s’appropriant un nid qu’il n’ont pas construit et qui ne leur appartient pas !

    Voilà clairement ce que Bruno Beschizza est venu faire sur NOTRE ville qui n’est pas la sienne !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :