Publicités

Corruption de jurés à Bobigny, un appartement utilisé comme salle de torture aux 3000 à Aulnay-sous-Bois

Un juré a été mis en examen pour violation du délibéré. Le président de la cour d’assises s’inquiète de la «difficulté de juger les criminels en Seine-Saint-Denis».

Quelqu’un a-t-il forcé le vote des jurés pour qu’ils acquittent autant d’accusés lors d’un récent procès à Bobigny? Sept hommes et une femme ont comparu en janvier devant la cour d’assises de Seine-Saint-Denis pour une séquestration ultra-violente en lien avec un trafic de drogue international.

«Des acquittements totalement infondés»

Dans une note interne intitulée « la difficulté de juger les criminels en Seine-Saint-Denis », dont nous révélons le contenu, le président de la cour d’assises, Philippe Jean-Draeher, près de trente ans de magistrature, alerte sur « une situation particulièrement inquiétante mettant en cause le fonctionnement de la justice ».

Une livraison de drogue qui tourne mal…

Comment en est-on arrivé là ? Retour à l’été 2014, tout commence par un « classique » trafic de drogue. Dans le rôle du convoyeur, Petit-Père. Large carrure, ce père de famille alors âgé de 45 ans, toxicomane, en est à son troisième voyage. Cette fois, il ramène d’Espagne au moins 73 kg d’herbe (300 000 € investis, le double en bénéfice), au volant d’un camping-car de location. A 100 € par kilo convoyé, il devait toucher 7 300 €.

Mais la drogue n’arrivera jamais à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Petit-Père raconte qu’un commando de six hommes armés l’attaque et s’empare de la marchandise. Mais son récit ne convaincra personne. Les commanditaires sont persuadés que c’est lui qui a fauché la drogue. Alors, ils tentent de lui faire cracher le morceau par tous les moyens quitte à faire « du sale », « une dinguerie ».

Torturés pendant trente-six heures

Direction la Rose des Vents, ex-quartier des 3 000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Petit-Père et l’ami qui a servi d’intermédiaire, sont embarqués en camion frigorifique jusqu’à un appartement au 4e étage, qui va se transformer en geôle de torture. On leur promet de les « passer au fer à repasser » s’ils ne disent pas « où est passée la marchandise ». Brûlures sur tout le corps, nez cassé, supplice de la baignoire avec simulacre de noyade, pluie de coups… Les sévices durent trente-six heures selon l’enquête, trois jours selon Petit-Père, qui promet d’hypothéquer sa maison pour rembourser.

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Publié le 9 septembre 2019, dans Justice, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 19 Commentaires.

  1. Bonjour
    Lorsque que vous parlez du quartier de la Rose des Vents , éviter d’utiliser l’expression « quartier des 3000  » appellation utilisée par les promoteur du quartier il y a plus de 50 ans et qui n’a plus lieu d’être, sauf à dénigrer ce quartier qui n’a vraiment pas besoin de ça.
    merci d’avance

  2. Aulnay respectueuse depuis 2014 c’est
    – 500 caméras

    Mais
    – Forcené et intervention du RAID
    – Planque de terrorisme
    – Braquages de recettes de kebabs
    – Tentative d’enlèvement
    – Rixes et 2 morts (face de la mairie)
    – Meurtre en pleine rue
    – Escroquerie internationale
    – Refuge de grand banditisme
    – Tentative d’assassinat (clip rap)
    – Et maintenant… appartement où on pratique la torture

    Etc… etc…

    Pourtant d’après la propagande municipale à je ne sais combien et qui paie, la délinquance a baissé depuis cette mandature, bah tant mieux lol

    Et si on essayait autre chose en 2020 ? La sécurité par exemple, pas le blablabla

    On avait jamais vu ca avant
    Aulnaysiens n’ayez pas peur, on change en 2020,
    Sinon ça sera quoi ensuite ?
    Attentats, émeutes ou guerres civiles ?

    Peut-être les 3, les mensonges ça suffit !

  3. Comme quoi le maire actuel qui s’était présenté comme ancien policier n’était aucunement une garantie pour la sécurité de notre ville…. Bien au contraire !

    Cela, ajouté à toutes les sources de mécontentements tels que les 17 procès baillons financés avec nos impôts contre les administrés qui n’entendent pas se voir privés de leur droit d’expression et d’opinion et qui auraient dus être investis dans nos services publics pour lesquels nous consentons à l’impôt….

    …Ajouté à la bétonisation décriée et commencée sous Ségura et qui lui a valu, entre autres, d’être éjecté de son strapontin, à l’abattage de quantités d’arbres pour des raisons futiles et scandaleuses ( les peupliers du moulin neuf, les tilleuls centenaires de Camélinat etc…) le détournement du leg Pécoroni qui doit se retourner dans sa tombe, l’éradication de toutes les spécialités médicales du CMES et des antennes santé de la ville qui contraint les Aulnaysiens à fréquenter des centres médicaux conventionnés dans d’autres villes, la guerre faite aux mendiants plutôt qu’à la pauvreté, la stigmatisation des plus vulnérables d’entre nous discriminés et présentés comme des assistés…. etc….

    Oui, la droite libérale qui se radicalise et flirte avec la haine des plus démunis qu’ils stigmatisent, ne travaille que pour ceux qui ont la chance d’avoir des revenus confortables et apprécient vivre dans le confort et les privilèges, tandis qu’ils se contrefichent éperdument que des pans entier de notre société soient délibérément laissés sur le bord du chemin, exclus malheureux et infortunés de toute prospérité et d’accès aux droits les plus fondamentaux qui garantissent une équité dans les droits et la dignité humaine !

    Pire, Bruno Beschizza et ses acolytes, par sa politique et sa gestion élitiste a littéralement clivé notre ville ! En 2020, mettons un terme à ces pratiques contraires aux droits de l’homme et du citoyen, et faisons de notre cité une ville responsable, solidaire et fraternelle qui se soucie des enjeux économiques, sociaux et environnementaux au bénéfice de tous !

  4. A Aulnay rien à changé en particulier dans les cités ou Beschizza n’a absolument rien fait, d’ailleurs, là ou il passe, il se fait insulter par les jeunes ! (ce que biensur je condamne et ne tolere pas)
    il ne fait peur à personne car cela n’a été que de la poudre aux yeux dans ses annonces de campagne de 2014.
    Le policier n’a pas fait long feu au final.
    Les chiffres sont explosives, il a fait pire que Segura !

  5. Tout ce que je constate c’est que l’insécurité a explosé depuis quelques années.
    La police municipale fait des efforts sur des interpellations (rafles) d’individus qui se soulagent dans des fourrés ou jets de mégots à terre. Surveillance de la gare à 7h30 au cas où un quidam oublie de mettre un ticket dans la bécane, par contre les quartiers en proie aux trafiquants…

    Ne parlons pas des nids de poule

    Pendant ce temps là Mr le maire, sa secrétaire et le camelot font les fanfarons dans des inaugurations bidons, sourires Colgate sur les marchés.

    Et d’autres attablés font le tour des bistrots et supérette portugaise
    #DegagezMoiToutCa

  6. Tout cela est dit avec beaucoup d’humour mais ce qui se passe ne fait pas rire….
    On ne compte plus les faits divers à Aulnay sous bois si bien relayés par Aulnaycap…! En effet jamais vu cela à une telle cadence pour vivre à Aulnay depuis toujours, pas de chance. Oui mais pas d’inquiétude, les bons électeurs sont surtout du côté sud, pas de problème pour eux, peu importe ce qui se passe à leurs portes : l’individualisme de l’époque

  7. Voici le lien d’un article du Parisien concernant cette affaire de corruption avec un historique rappelant les différentes étapes et bien plus de détails…. Effarant !

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/corruption-de-jures-a-bobigny-la-note-interne-qui-accuse-09-09-2019-8148240.php#xtor=EREC-1481423606-%5BNL93%5D—$_id_connect_hash@1

  8. Bonjour à tous,

    Je constate une insécurité galopante sur Aulnay.
    Cela fait 47 ans que je suis sur Aulnay et je n’avais jamais connu une telle délinquance, des zones de non droit, en effet, il existe certains quartiers pour lesquels on ne peut plus passer.
    Il existe une boulangerie où j’allais acheter mon pain, maintenant je suis obligé de l’acheter auprès d’une autre boulangerie car je me suis fait menacé par des groupes squattant devant cette même boulangerie.
    Je ne compte plus le nombre de motos roulant dangereusement, grillant les feux tricolores, sans casques et faisant un bruit insupportable.
    Des rassemblements de groupes armés de bâtons et manquant de respect envers la Police, je trouve cela inadmissible

    Bref, je ne vais pas tout lister car cela serait trop long mais je m’inquiète de cette montée de délinquance et d’insécurité Publique .

    Cordialement

  9. Je confirme Nassim, j’ai voté Beschizza car déjà je suis de droite et ensuite j’ai fait confiance à un ancien officier de police. Mais quelle déception !!! En plus la personne chargée de la sécurité est selon moi une erreur de casting, j’aurais préféré Mr Cannarozzo qui avait déjà précédemment tenu ce poste, non pas parce que c’est une femme, j’en suis une moi-même, mais je doute de sa compétence en la matière, cela ne s’improvise pas.

    Mais la ville est en proie à une telle délinquance c’est monstrueux. À la gare, côté sud, vieux pays… des trafiquants qui se sont multipliés par 10. Au Nord chez ma sœur (je ne precise pas pour des raisons de sécurité) c’est l’enfer, menaces, insultes même avec son bébé. Son
    mari on lui a demandé de rentrer du travail maximum 18 heures et 17 heures l’hiver et interdiction d’en sortir avant le lever du soleil. Leur voiture est garée près de chez moi au vieux pays côté mairie.

    Impossible d’avoir un rendez-vous en mairie, aucune réponses aux 18 courriers et mails envoyés.

    Sur les marchés l’équipe municipale salue les uns et les autres comme si de rien n’était. J’essaie d’avoir une conversation et hop mon interlocuteur (je ne précise pas) va serrer les mains en s’esquivant faisant semblant de revenir et hop nouvelle pirouette.

    Le conseil de quartier, c’est abominable ils refusent de répondre à certains sujets, et coupent sans cesse la parole.

    Une chose est sure, ces personnes restent élues, on sen va ainsi que ma sœur et sa famille.

    Il y a quelques mois il y a eu un meurtre dans notre quartier, auparavant des coups de feu à proximité de chez mon père.

    Ça ne peut plus durer, jamais vu ça à Aulnay. Je suis née ici, mes parents d’origine marocaine. La vie à Aulnay est devenue infernale.

    Bien sûr il y a les caméras, mais pas où il faut.
    On a peur, Aulnay est peut-être perdante pour de nombreuses années

  10. Nous aussi on est depuis très longtemps sur aulnay le vieux pays est devenu pourri on déménagera aussi le plan de circulation n’en parlons pas les commerces n’en parlons pas la sécurité pour un maire ancien flic qui s’en est vanté tant et tant zéro

  11. @ Hanane :  » Impossible d’avoir un rendez-vous en mairie, aucune réponses aux 18 courriers et mails envoyés.

    @ Samy, Nassim, Martin, Jacques, Etienne, Jeanne V,

    Vous confirmez ce que j’ai par moi-même constaté : Refus d’audiences pourtant demandées, jamais aucune réponse aux courriers recommandés et autres mails envoyés à Bruno Beschizza en personne et à ses adjoints dont on n’aura jamais l’honneur de connaitre la prose écrite !

    Les promesses de campagne n’étaient que pure esbroufe et son engagement à être  » à l’écoute de tous les Aulnaysiens « , un mensonge et une imposture ! C’est parce que j’ai dénoncé tout cela dans des commentaires que le sieur Beschizza a cru pouvoir m’intimider et me faire taire, d’abord par des menaces par l’intermédiaire d’une juriste de Lyon payée avec nos impôts, et ensuite n’y parvenant pas, par des accusations abusives et calomnieuses de  » diffamation et injures  » !

    Je ne suis pas la seule sur Aulnay à avoir subi cette forme de persécution déguisée pour empêcher l’expression démocratique citoyenne ! Par ses procès baillons, financés avec nos impôts et non avec ses deniers personnels, ce maire coucou a cru pouvoir régner en dictateur autocrate qui ne dit pas son nom, mais finalement il semblerait qu’il y ait encore une justice en notre pays car il a déjà perdu 7 procès sur les 17 dans lesquels il a scandaleusement engagé la ville et surtout nos deniers !

    Le chef d’accusation  » d’injures  » à été supprimé d’office par le premier juge qui a constaté que je n’avais jamais injurié monsieur Beschizza et a renvoyé au second juge l’étude du chef d’accusation de  » diffamation « . Contrairement à BB qui ne gère pas notre argent en bon père de famille ( bien qu’il prétende le contraire ) puisqu’il n’a aucun scrupules à le dilapider dans des procès tout autant dispendieux qu’inutiles, alors que parallèlement nous avons constaté la diminution quantitative et qualitative de tous nos services publics à Aulnay, j’ai assuré moi-même ma plaidoirie, ( car avec 20 euros par jour de pôle emploi, l’accès à un avocat est forcément exclu ) face à un grand cabinet d’avocats parisien qui n’a apparemment pas convaincu les juges !

    Je ne suis pas peu fière d’avoir tenu tête à cet imposteur devant lequel jamais je ne m’aplatirai, moi, la petite citoyenne de la société civile sans pouvoirs, mais pas sans ressources ni courage ! Les plus de 860 commentaires écrits sur ce blog démontrent les combats inlassables que je mène en faveur du respect strict et scrupuleux de nos lois, de la transparence dans la gestion de notre ville, de la communication des documents qui nous permettent d’exercer un contrôle citoyen légitime des actes administratifs, de l’intégrité morale et de la probité intellectuelle que nos élus devraient incarner en étant irréprochables et exemplaires !

    La chambre régionale des comptes dans ses rapports de 2011 et 2019 a relevé de nombreuses irrégularités dans la gestion de notre ville, ce que j’avais moi-même hélas constaté fortuitement et avec stupéfaction en 2013, à l’occasion de ma demande de mutation pour rapprochement géographique de ma famille, sur un poste déclaré tardivement vacant au conservatoire de notre ville, alors que le départ en retraite de l’enseignante était pourtant programmé et connu depuis longtemps !

    J’ai injustement subi ce que en jargon administratif, on nomme une  » sanction déguisée  » pour des raisons illégales de discrimination politique, alors que tout dans mon profil professionnel irréprochable répondait aux critères de recrutement imposés par l’état et le ministère de la culture ! Pour m’écarter de ce poste, le maire de l’époque et toutes les personnes en position d’autorité qui ont pris part à cette éviction illégale, n’ont pas hésité à transgresser toutes les prescriptions légales, circulaires, lois et décrets, ainsi que les statuts de la fonction publique territoriale, pour commettre le délit de favoritisme en recrutant une personne qui n’avait aucune des qualités requises pour pouvoir en bénéficier !

    Vous comprendrez pourquoi mes chers concitoyens, il ne faut plus accorder votre confiance à des élus qui sont des bonimenteurs professionnels, ni prendre pour argent comptant leurs belles paroles qui vous enfument, mais évaluer leur mandat, leurs pouvoirs et leur gestion sur des actes conformes aux lois !

    A Aulnay sous bois, en matière de gestion des ressources humaines, quantité d’actes administratifs n’ont été que le fruit du clientélisme et du favoritisme, mais également un moyen de punir par les sanctions déguisées, les évictions, les mises au placard et les discriminations pourtant prohibées par la loi, les opposants citoyens et politiques !

    Nous avons le devoir de mettre un terme définitif à ces pratiques dignes d’une république bananière, et avec le concours des réseaux sociaux et des blogs qui changent désormais la donne dans le paysage politique en permettant l’expression citoyenne, nous devons systématiquement alerter et dénoncer tout ce qui entache notre état de droit et rend impossible la France UNE et INDIVISIBLE !

  12. Jamais rencontré autant de polémiques, de mécontentements à Aulnay depuis 72 ans seulement, faits de société, faits de la Seine Saint Denis ( même si certains semblent ou font semblant d’aimer) et faits de cette ville qui est partie en vrille depuis 2008, mais les élus gardent un grand sourire avec leurs fans de l’amicale de la majorité.

  13. Ecoutez tous, la balle est dans le camp des futurs candidats toutes oppositions confondues, et bien sur de nous électeurs, droite, centre, gauche. Nous ne pouvons plus tolerer une telle situation, nous devons mettre un terme à l’expérience Sarkoland (pour la petite histoire j’ai été membre du RPR, puis UMP mais j’ai donné ma démission juste après les municipales, je ne voulais pas de Beschizza, je connaissais son fonctionnement, pas la peine d’en dire plus, chacun à pu s’en rendre compte.

    NOUS SERONS APPELÉS AUX URNES EN MARS PROCHAIN, (modéré)

    Faut tout faire pour les chasser des affaires et sauver ce qui peut encore l’être
    (modéré)

  14. Bonjour à tous,

    Je confirme parfaitement Hanane et Catherine ce que vous avez exposé relatif à l’insécurité montante à Aulnay, ce qui est très inquiétant, je ne suis pas le seul à le constater, plusieurs Aulnaysiens et Aulnaysiennes constatent la même chose que nous.

    Lors de mon passage sur le marché du Bld de Strasbourg, j’avais signalé ce problème à cet élu, il a esquivé et, je n’avais pas terminé de lui parler, il est parti en goûtant un fruit et serrer la main aux administré.es.

    Hanane, votre témoignage me fait froid au dos mais ne me surprend pas du tout

    Je suis aussi en attente d’un logement sur une autre commune

    Nous devons dénoncer cette situation, jugée insupportable, je suis partant…….

    Bien à vous

  15. Les chiffres sont accablants pour(modéré), en charge de la synthèse des statistiques de la Ville, qui est un service de l’adjoint à la Sécurité (modéré)

    (modéré)

    Aulnay à une réputation sulfureuse et je suis désolé de le dire(modéré)
    c’est la raison pour laquelle dans les quartiers d’Aulnay, c’est devenu, Mad Max ou bien Gotham City dès la tombée de la nuit.

  16. @ Nassim, Hélène, Jacques, Samy, Martin et tous ceux qui enfin osent donner un autre son de cloche que ce qui nous est servi par la mensongère propagande municipale !

    Les deux derniers mandats sur Aulnay ont illustré exactement ce que les citoyens de la société civile ne veulent plus jamais voir en politique : des élus imbus d’eux-mêmes, transpirant la suffisance, qui se prennent pour des  » élites  » dès qu’ils accèdent aux pouvoirs et aux privilèges qui vont avec, et qui ensuite méprisent avec un toupet hallucinant ceux qu’ils sont supposés servir et représenter !

    Ces hommes et ces femmes qui durant les campagnes municipales de 2008 et de 2014 sont littéralement venus  » humblement  » ( = euphémisme ) et traitreusement nous manger dans la main sur les marchés et dans les manifestations de la ville, sont les mêmes qui une fois élus tueraient père et mère, parjurent leurs promesses et renient leurs engagements pour vous infliger exactement ce que vous n’avez jamais demandé. ! Oui, nous devons ouvrir les yeux et cesser de nous laisser enfumer par ces bonimenteurs patentés dont la seule motivation à être élus est l’avidité, l’appât du gain et des privilèges qui les placent économiquement très au dessus de la condition humaine déplorable qu’ils nous infligent sans scrupules ni humanité !

    Nous avons le devoir, mais surtout le pouvoir de mettre un terme à leurs mensonges, à leurs compromissions et à leurs abus de pouvoir pour assainir notre démocratie gangrénée par la corruption, les conflits d’intérêts, les influences occultes, le pouvoir de nuire aux contradicteurs et opposants, les passe-droits, le clientélisme, le favoritisme, le pantouflage et le copinage ! Tout ce que nous avons observé, constaté et subi avec un sentiment d’impuissance à enrayer ces phénomènes malheureusement beaucoup trop récurrents et résolument illégaux, nous devons désormais les dénoncer publiquement pour restaurer notre état de droit, notre démocratie et notre France UNE et INDIVISIBLE ! Et en cela les réseaux sociaux et les blogs sont devenus l’arme et l’outil du peuple et des  » sans voix  » !

    Trouvez-vous acceptable qu’un élu placé en position d’autorité sur notre ville, place tous ses amis et ses soutiens électoraux à des postes pour lesquels ces derniers ne justifient d’aucune des qualités requises pour bénéficier de ces promotions abusives au sein de notre mairie ? C’est ainsi que nous avons vu des personnes de catégorie C ( = simples exécutants des tâches qui leur sont assignées ), parfois non fonctionnaires, placées sur des postes de catégorie A !!! Imaginez-vous le sentiment d’injustice et d’écœurement des personnels gradées qui se sont retrouvées humiliées et préjudiciées dans leur carrière en se retrouvant placées sous les ordres de personnes incompétentes ?

    Estimez-vous correct qu’un élu qui arrive en mairie désorganise les services, sème la zizanie dans une fonction publique territoriale pourtant très codée par ses statuts et les lois qui y sont adossées, et que pour des motifs qui nous échappent, se permettent de mettre arbitrairement au placard des agents qui étaient à notre service depuis des années ?

    Ne seriez-vous pas révoltés si vous découvriez que les lois qui encadrent strictement l’administration des collectivités territoriales, ont été délibérément ignorées, contournées ou violées a Aulnay, pour produire des actes administratifs illégaux créateurs de droits, dont l’objectif crapuleux est de favoriser certains candidats au détriment d’autres plus compétents et plus méritants ?

    Ne vous interrogeriez-vous pas sur l’efficacité des contrôles de légalité financés par nos impôts et supposés retoquer ces actes administratifs irréguliers car contraires aux prescriptions légales ? Ne seriez vous pas en droit de soupçonner une entente illicite entre ceux qui ferment les yeux sur les irrégularités qu’ils sont sensés retoquer et ceux qui les commettent ?

    Ces quelques situations que je vous décris, révoltantes, scandaleuses et même mafieuses ont été pratiquées à Aulnay sous bois avec notre argent !!! Et le plus grave dans notre pays qui se prétend état de droit, c’est que les auteurs de ces contournements délibérés du droit ne sont ni poursuivis ni inquiétés ! Êtes vous d’accord avec cela ?

  17. Je ne dénigre pas le métier de secretaire, loin de la cette idée mais j’ai souhaité souligner le contraste entre la dimension d’un poste, celui d’etre est en charge de la sécurité des 85 000 habitants, d’une ville compliquée comme Aulnay et qui requiert une expérience et un savoir faire indéniable, à celui d’une secrétaire de Bureau de notre Elue.
    Vous y voyez un lien entre ces 2 corps de métiers ? moi, non.
    Rien de méchant, juste un constat.
    Il y a des postes clés hautement important, que l’on doit confier à des gens haute qualifier avec un savoir faire béton.
    vous vous trompez sur votre à analyse, sur le fait de denoncer cette erreur de Casting, néanmoins rien de grave.

  18. Nous faisons face à Aulnay sous Bois à une propagande effrénée qui ne parviendra pas, en dépit de l’argent englouti dans ces supports publicitaires pour nous vanter un mandat décevant, à nous convaincre que la vie est merveilleuse pour l’ensemble des Aulnaysiens !

    Tout ce qui a été mis en place par BB et son équipe ne s’adresse qu’à une très petite portion élitiste de la population, à peine 10%¨selon le rapport de la chambre régionale des comptes, qui vit très confortablement de ses revenus, tandis que le reste des administrés vit très modestement du fait que leurs revenus ne leur permettent pas de folies et les contraint même à des restrictions permanentes. Ouvriers, employés, chômeurs peinent à survivre dans leur ville et leur maire voudrait leur faire croire qu’il travaille pour tous les Aulnaysiens ?

    Notre ville n’avait pas un centime d’euro à perdre dans des procès-baillons tandis que tous leurs services municipaux ont été détruits, démantelés, délégués au privé. Est-il normal par exemple que les usagers du CMES et des antennes santé de la ville qui s’acquittent pourtant de leurs impôts à la ville, soient contraints et forcés d’aller se soigner dans des centres médicaux conventionnés dans d’autres villes parce que plus aucune spécialité médicale n’est en mesure de répondre aux besoins de la population ???

    Est-il juste d’avoir fait le choix d’augmenter les tarifs de cantine pour les familles qui élèvent de futurs contribuables ? L’attribution des logements du parc HLM répond-il vraiment aux besoins et surtout aux critères d’équité et de non discrimination dans leur attribution ? Les dessous de table qui auraient été exigés pour en obtenir un plus rapidement sont-ils digne d’un état de droit ? Les mises au placard et les persécutions morales envers des agents de notre ville sont-ils le symptôme d’un management respectueux au sein de notre mairie ? Les refus d’audiences et les absences de réponses aux recommandés, lettres et courriels sont-ils conformes à la charte Marianne et témoignent-ils de la considération et du service dû à la population ?

    Honnêtement la liste est longue de tous les mécontentements qui nourrissent la défiance de la société civile envers leurs élus ! Cela est devenu flagrant sous le mandat d’un homme qui se prétendait de gauche, mais qui avaient des méthodes de gouvernance pour le moins très discutables et fort peu fraternelles ! En ouvrant cette brèche dans l’irrespect des élus de l’opposition et de l’absence d’écoute des citoyens, les successeurs ne se sont pas gênés pour aller plus loin encore dans le déni de démocratie et la volonté de brider l’expression citoyenne par des mesures de rétorsions et de coercition perverses, dignes des pus grandes dictatures !

    Nous ne voulons plus des mensonges et des abus de pouvoir de ceux qui une fois élus ne nous écoutent plus et nous oppriment. Nous sommes le peuple et nous n’avons plus besoin d’un faux représentant qui confisque tous nos pouvoirs !

  19. @Hélène…. Témoignage réaliste et utile pour la fameuse association des amis de M.Beschizza, ceux qui financent la publicité municipale sans d’ailleurs se poser les bonnes questions…Pour eux, tout roule, la ville leur appartient

Répondre à Etienne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :