Benjamin Giami s’adresse aux habitants du quartier Savigny à Aulnay-sous-Bois

Madame, Monsieur,

Dans le cadre de ma visite dans votre quartier de Savigny, j’ai eu la chance de rencontrer des membres de la copropriété de  » Savigny Pair  » dite  » Copropriété du Gros Saule « .

J’ai évoqué votre situation dans mon livre  » Aulnay Plus Fière, Plus forte « . Il est en effet important d’alerter l’ensemble des Aulnaysiens sur votre situation. Ce sujet sensible des copropriétés en difficulté est essentiel.

Après le premier Plan de Sauvegarde, achevé lors des mandats des 2 dernières municipalités,  » Savigny Pair  » est dorénavant entré en deuxième Plan de Sauvegarde. Les participants à la réunion m’ont donc demandé ma position précise, mes intentions et celles de mes colistiers sur ce dossier.

Il m’a semblé utile, par ce courrier, de porter à votre connaissance un résumé de mes propositions. Elles ont ici valeur d’engagement.

Tout d’abord, je pense que ce plan de sauvegarde est une bonne chose qui a été menée par tous les acteurs institutionnels, bien accompagnée par le syndicat de copropriété et les habitants de  » Savigny Pair « . Ce plan de sauvegarde va permettre d’enrayer le processus infernal de crise et d’appauvrissement de la copropriété et permettre, s’il est bien conduit, sa remise en meilleure santé.

Mais il nous faut aussi tirer les leçons du Plan précédent pour améliorer ce nouveau Plan.

Si vous m’accordez votre confiance et si je suis élu en mars prochain, je prendrai les dispositions suivantes :

  • Un engagement à suivre ce dossier personnellement car il est décisif pour la préservation de tout un quartier aujourd’hui en grande difficulté.
  • Missionner trois maires adjoints, ceux en charge de l’Urbanisme et du Logement, des Travaux et des Services d’Accompagnement Social pour garantir toutes les exigences de réussite du Plan :
    • Un suivi des travaux de rénovation (bâti, réseaux de voirie, d’assainissement et de chauffage),
    • Un accompagnement pour garantir la meilleure scission de la copropriété actuelle, une répartition équilibrée et viable des nouvelles unités de copropriété,
    • Un suivi rigoureux de l’intervention du syndic,
  • Un accompagnement des propriétaires en difficulté.
  • Nommer un Conseiller Municipal Délégué qui siègera dans la Commission de Suivi du Plan de Sauvegarde et rendra compte régulièrement au Bureau Municipal de l’évolution du Plan.
  • Un plan propreté dès le mois de mars 2020.
  • La mise en place d’une trame verte avec la plantation d’arbres de toutes essences.
  • Réaliser un bilan régulier, une fois par trimestre, avec les représentants du Conseil Syndical, de l’évolution du Plan.

La revitalisation et la redynamisation de votre quartier, qui sera respectueux des habitants et de l’environnement, sera ma priorité.

Source : communiqué Benjamin Giami, candidat aux élection municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois

Publié le 5 février 2020, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Benjamin Giami, Aulnay, est une Ville où journalistes, Médias, enquêteurs, témoignages d’habitants ne cessent de dire qu’il y a du Clientelisme et de la Corruption, je vous sais ferme sur le sujet.
    vous avez démissionné de cette équipe Municipale pour ces raisons et vous avez dénoncé la relation ambiguë de nos Élus avec les Promoteurs immobiliers concernant les marchés public et appels d’offres.

    Aussi, nous vous demandons dans l’hypothèse où vous seriez Élu, d’écarter impérativement et dans l’urgence toutes les personnes néfastes à notre Ville, ces personnes sont connus de tous, mais aussi de procéder à des enquêtes admninistratives approfondies com le pour l’affaire des ventes de Logements.

    De plus, on parle d’une centaine de voitures de fonctions dans la Ville, est-ce normal ?

    Car, Nous habitants, devons nous continuer à payer l’essence et l’usage répété d’un véhicule de fonction à des fins personnels avec nos impots ?

    J’espère, que comme vous me l’avez affirmé , vous réduirez de 2/3, les véhicules de fonction circulant dans et en dehors de la Ville, dans un premier temps.

  2. ATTENTION, comme cela n’a pas marché, le candidat B. B. et les canditats à leur propre succession risquent de copier

  3. Benjamin Giami, Aulnay, est une Ville où journalistes, Médias, enquêteurs, témoignages d’habitants ne cessent de dire qu’il y a du Clientelisme [NDLR : partie modérée], je vous sais ferme sur le sujet.

    vous avez démissionné de cette équipe Municipale pour ces raisons et vous avez dénoncé la relation ambiguë de nos Élus avec les Promoteurs immobiliers concernant les marchés public et appels d’offres.

    Aussi, nous vous demandons dans l’hypothèse où vous seriez Élu, d’écarter impérativement et dans l’urgence toutes les personnes néfastes à notre Ville, ces personnes sont connus de tous, mais aussi de procéder à des enquêtes admninistratives approfondies comme pour l’affaire des ventes de Logements.

    De plus, on parle d’une centaine de voitures de fonctions dans la Ville, est-ce normal ?

    Car, Nous habitants, devons nous continuer à payer l’essence et l’usage répété d’un véhicule de fonction [NDLR : partie modérée] avec nos impots ?

    J’espère, que comme vous me l’avez affirmé , vous réduirez de 2/3, les véhicules de fonction circulant dans et en dehors de la Ville, dans un premier temps.

  4. @ jacques et Benjamin

    Les candidats à leur propre succession ne trompent plus personne à Aulnay. Qui serait assez stupide pour renouveler le mandat de ceux qui ont surfé sur le désamour des Aulnaysiens pour un candidat qui se prétendait de gauche et qui a entamé de bétonner la ville à outrance sans leur consentement ?

    Qui parmi les administrés serait assez aveugle pour soutenir des candidats qui en 2014 leur ont menti et ont aggravé la gentrification dans des quartiers où les plus vulnérables d’entre nous sont chassés de leurs quartiers, de leurs racines et repoussés comme des parias, toujours plus loin dans des espaces éloignés de toutes les commodités ( transports, crèches, écoles, commerces ) ?

    Cette politique discriminatoire et ciblée n’est plus acceptable dans le pays des droits de l’homme et du citoyen, et parjure notre devise nationale car il n’y a plus de liberté, d’égalité et de fraternité quand le 1er magistrat de la ville sème la terreur en pratiquant [NDLR : partie modérée] par des atteintes répétées sans précédant contre le droit et la liberté d’expression ! Quand il se permet de dilapider notre argent dans des procès [NDLR : partie modérée] baillons en prétendant avoir été diffamé et injurié pour des comportements détestables dont il est seul responsable !

    L’égo hypertrophié et surdimensionné de ce sinistre personnage laissera des cicatrices indélébiles aux Aulnaysiens qui ne s’attendaient pas à ce que ce politique-coucou parachuté fasse pire encore que son prédécesseur dans la négation pure et simple des citoyens à peser dans le débat qui n’a jamais été démocratique, dans les décisions unilatérales imposées sans concertation avec la population, et dans la gestion dispendieuse et inappropriée de la ville !

    Combien coûtent aux Aulnaysiens tous ces procès inutiles et superflus qui ont [NDLR : partie modérée] la richesse collective du financement de nos services publics pour lesquels ils avaient été consentis ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :