Pour Rezak Bezzaouya, il faut changer de politique et changer de méthode de gouvernance à Aulnay-sous-Bois

J’ai pensé que l’on pouvait contribuer à une évolution certaine et que « l’Aulnay respectueuse » du Maire sortant ne soit pas que des mots. Je ne suis pas un carriériste mais un militant pour ma ville de naissance et pour ses habitants.

En 2014, j’ai souscrit à l’équipe municipale sortante. L’objectif était de travailler sur un véritable projet de développement autour de la formation de nos jeunes, du soutien à l’emploi et favoriser un bon cadre de vie où chacun puisse y trouver son épanouissement.

Cela n’a pas été possible avec un débat en interne quasi inexistant sur les grandes orientations de développement nécessaires aux habitants d’Aulnay-Sous-Bois. Avec une gestion et une gouvernance centralisées et concentrées autour du Maire et de sa première adjointe, l’humain a été oublié au profit d’un seul projet celui de livrer la ville aux promoteurs pour la construction de logements que la grande majorité des Aulnaysiens ne pourront pas s’offrir.

Où sont les logements intermédiaires ? Même les cadres moyens ne pourront pas y prétendre. Où est celui qui se prétend gérer la ville en bon père de famille ? Un clientélisme intéressé prospère sur la ville au détriment d’un travail avec les familles : clientélisme associatif et assistanat pour penser s’assurer un électorat. Le Maire sortant a oublié la notion de liberté d’agir et d’expression du citoyen. Une politique ne peut être basée sur des arrangements dont le seul objectif est d’obtenir une espèce de paix sociale au rabais. Lorsque vous aimez les Aulnaysiens, vous êtes avec eux et vous construisez avec eux pour leurs enfants et participez à cultiver avec eux, le goût du beau.

Pendant ce mandat, que l’on soit du nord ou du sud de la ville, Aulnay respectueuse a été oubliée. Le sud est livré au bétonnage, sans concertation, qui de plus en plus défigure le joli aspect campagnard de notre ville. Le nord est livré à lui-même. Les caméras à elles seules ne règleront pas le problème si l’effort n’est pas fait autour de la réussite éducative et l’inclusion de l’ensemble des populations dans des actions autour du vivre ensemble et du faire ensemble.

Le seul objectif qui se profile aujourd’hui à Aulnay-Sous-Bois est celui de tendre vers une ville de plus de 100 000 habitants, avec une situation économique, sociale et éducative difficile pour de nombreux Aulnaysiens, des écoles surchargées et en difficultés, peu de perspectives pour les jeunes qui ne sont pas préparés à la vie active et qui ne pourront prétendre occuper des postes sur le bassin de  l’emploi. L’avenir d’Aulnay et de ses habitants nous préoccupe. Si vous pensez que ce système politique ne convient pas, vous avez la possibilité de le changer dès le 1er tour des élections municipales dimanche 15 mars 2020.

Merci à vous
Rézak BEZZAOUYA
Conseiller Municipal sortant
Citoyen engag

Publié le 12 mars 2020, dans A vous la parole, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Ce Beschizza avec son programme mensonger Aulnay Respectueuse et gagnante voulait rompre avec le clientélisme et le bétonnage de Segura, il a fait pire.

    Pourquoi voulez vous qu’on croit à sa nouvelle daube Vivre Aulnay ?

    Il faut changer de gouvernance, les anciens élus qui ont quitté le navire avant qu’il sombre sont unanimes. DEGAGEZ LE !

  2. Merci infiniment Rézak Bezzaouya pour votre courage et votre franchise ! Merci de dénoncer ce que vous avez observé de l’intérieur durant les 6 ans de ce mandat, tandis que en tant que citoyens de la société civile, nous faisions le même diagnostique que le vôtre de l’extérieur….

    Vous déplorez un débat en interne quasi inexistant, alors que nous avons rapidement constaté à quel point le débat démocratique sur la ville était drastiquement impossible et cruellement verrouillé, allant jusqu’à menacer, intimider, calomnier via des trolls soutiens de la majorité et attaquer en justice tous les citoyens récalcitrants à l’autoritarisme de Beschizza !

    Comment au 21ème siècle, un homme peut-il prétendre à lui seul, et avec l’aide coupable de béni-oui-oui complices et sans courage, museler la parole citoyenne et imposer par tous les moyens une dictature insupportable d’un âge révolu, dans le pays dit des droits de l’homme ? Assurément Bruno Beschizza s’est trompé de siècle et nous a ramené des éons en arrière avec son mode décrié de gouvernance qu’il avait eu l’outrecuidance de nommer  » Aulnay respectueuse, Aulnay gagnante  » !

    Quelle imposture et quelle fumisterie ! Nous n’avons été ni respectés, ni gagnants, au contraire !

    La tribune de sa 1ère adjointe dans l’oxygène de mars, appuyée en écho par celle de Karine Gimenez, est un ramassis de propagande mensongère et de formules enjolivées façon méthode Coué, qui ne parviendra pas à nous faire oublier toutes les souffrances endurées durant ce mandat, toutes les injustices et les privilèges accordés à certains et refusés aux autres de façon tout à fait arbitraire et même illégale et hors la loi, l’autisme hallucinant et le mépris subis, ni à nous convaincre que nous sommes heureux de vivre à Aulnay sous Bois qui a malheureusement perdu son esprit village, depuis que ce maire coucou imposteur et menteur nous a été parachuté par les cadors de son parti dont beaucoup sont mis en examen !

    Toutes les observations que vous déplorez dans votre 3ème paragraphe sont absolument et tristement véritables et pertinentes, et témoignent d’une réalité que nous avons vécu dans la douleur, exactement telle que vous la décrivez ! Merci de mettre en mots ce que nous pensions et vivions. Merci de révéler une autre image que celle policée que cette équipe manipulatrice s’évertue à donner d’elle-même sans y parvenir !

    Les Aulnaysiens n’ont jamais voulu d’un maire qui fasse passer la ville de 83 000 à 100 000 habitants et dont on devine que c’est pour  » palper « davantage encore des indemnités pléthoriques, tandis qu’à l’inverse la qualité de vie pour les Aulnaysiens s’est considérablement dégradée : moins d’arbres et de services publics, plus de béton, des embouteillages monstrueux, des impossibilités de stationner, bref nous n’en pouvons plus !

    Merci de vous êtes enfin exprimé sur des réalités que l’équipe municipale sortante ne peut davantage camoufler, car nous découvrons une personne sincère et intègre, dont les valeurs humaines et morales et les motivations de service aux Aulnaysiens n’étaient pas celles pratiquées par l’équipe sortante !

  3. Cette Ville est aux mains de personnes extrêmement douteuses, qui ne pensent qu’à l’argent et à leurs SCI IMMOBILIERE qu’ils ont tous ouverts après les élections de 2014 !

    • Rezack, je suis très déçu par ta déclaration. Comme tous les élus, tu avais la possibilité de donner ton opinion lors des BM, encore aurait il fallu que tu sois présent. Si tu avais été aussi actif pendant ton mandat tu n’en serais pas là. Bien amicalement.

  4. Il parle Lecareux ? Muet pendant 6 ans au CM, passant son temps à ricaner quand Miguel Hernandez prenait la parole. Au fait c’était quoi son rôle à la municipalité ? 😅🤣😅🤣

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :