Quand le mouvement des applaudissements pour les soignants face au Covid-19 commence à s’essouffler

Depuis le début du confinement, chaque soir, à 20 heures, ont lieu des applaudissements pour nos pompiers, nos médecins, nos personnels hospitaliers.

Ce mouvement essouffle un peu sur Aulnay.

Je souhaite, que dés demain, tous ensemble, nous relancions ce mouvement, qu’on le maintienne vivant, jusqu’à la victoire sur ce virus.

J’invite aussi, tout le monde, à ne pas manquer de respects, à nos infirmières, nos medecins.

Ne pas les agresser, Ne pas les voler, demain peut être, ce sont elles qui sauveront nos vies.…
Pensez-y.

À nos forces de police, merci d’être la, pour maintenir la paix sur notre ville, notre pays, en toute pédagogie.

À nos militaires, qui sont en renfort auprès des hôpitaux, Merci d’être la.

À nos pompiers, Merci d’être la, pour nous, bien souvent, au péril de vos vies, Merci pour nous.

À nos personnels hospitaliers, nous vous confions notre santé, nos vies, le travail pour vous en cette période de corona, est difficile, on le sait, soyez en vivement remerciés.

et enfin, à vous, aulnaysiens, qui respectez le confinement, nous sommes ensemble, sur le même bateau.

C’est ensemble, confinés, chacun chez soi, mais pas chacun pour soi, ne restez pas isolés, appelez vos proches, donnez et prenez des nouvelles.

Pour ceux qui ont internet, la visio peut nous rapprocher visuellement, faute d’être réunis physiquement.

Restez chez vous!!!!! et bientôt, espérons le, ce virus sera vaincu, et le confinement, à ce moment la seulement, sera levé.

Ensemble, nous pourrons nous retrouver et trinquer!!!

C’est pour cette victoire qu’il nous faut soutenir ceux, qui se battent en ce moment, jour et nuit, pour nous.

Rendez-vous, demain, 20 h, tous à nos fenêtres, pour applaudir du plus fort qu’on peut, faire un maximum de bruits.

Merci à vous.

ENSEMBLE, SOYONS UNIS, SOLIDAIRES.

Tout de suite, la vidéo:

À propos de Buselin Aurore

Responsable blog Aulnay cap

Publié le 31 mars 2020, dans Actualité, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. Delphine Constant

    Je ne vois pas en quoi il faudrait applaudir des gens qui font le travail pour lequel il sont payés. En tout état de cause, il faudrait commencer par nous ovationner même, vu qu’on a sauvé la ville d’une catastrophe financière à cause de la gestion désastreuse de nos prédécesseurs.
    VIVE NOUS! VIVE MOI, VIVE LA FIBRE POUR 100% DES AULNAYSIENS

  2. @ Delphine Constant

    Les propos que vous tenez sont tellement ignobles qu’on ne peut que ressentir indignation et mépris pour la caste suffisante et imbue d’elle-même que vous représentez.

    Les applaudissements mérités envers tous les soignants et tous ceux qui sont par leur travail exposés au risque de contracter le virus pour assurer une continuité de service envers l’ensemble des citoyens, ne remercient pas  » le travail pour lequel ils sont payés  » comme vous avez l’indécence et l’outrecuidance de le dire « , mais pour l’abnégation qu’ils font d’eux-mêmes, de leur famille et de leur propre santé, en plus dans des conditions exécrables et ultra-anxiogènes, lesquelles ont été crées durant de trop nombreuses années par les gouvernements de droite auxquels vous appartenez, qui se sont succédé et qui ont supprimé des lits et des services, et réduit les personnels nécessaires au service public de la santé.

    Le coronavirus résulte de causes multi-factorielles, toutes engendrées par les politiques insensées et criminelles menées depuis des années par des incompétents et des malfaisants. On ne peut pas encourager ni autoriser l’utilisation massive de produits chimiques pour servir les intérêts des industries agro-alimentaires sans affaiblir le système immunitaire de tous les citoyens qui ne peuvent plus se défendre face à la maladie. on ne peut pas détruire nos sols, notre air et nos eaux sans que cela n’impacte pas toute la chaine du vivant ! On ne peut pas fermer des lits et des hôpitaux sans qu’un jour ce soit la panique à bord, tel que nous l’observons depuis des semaines….

    Les politiques menées sont clairement criminelles et contraires aux besoins et à la santé des peuples. Le confinement sur toute la planète est en train de démontrer la nécessité de changer radicalement nos modes de vies délétères pour ne plus générer de pollutions et faire de nouveau la place à des modes de consommation respectueux du vivant et de tous les humains.

    Le lectorat aimerait identifier la minable pourriture qui se cache avec une incommensurable lâcheté derrière Delphine constant ! Vos congratulations envers vous-mêmes et le parti politique dont vous vous réclamez ne sont que des manifestations d’égo déplacées et insupportables et nous font vomir ! Le covid 19 fait clairement apparaitre deux camps au sein de cette même humanité, au sein de notre société égocentrique et déshumanisée : L’ignominie de vos propos et la condescendance envers les soignants vous classe clairement dans les indésirables à combattre !

    Vous en êtes tellement conscient que vous ne vous exprimez que derrière un pseudo !

    Je vous méprise, vous et tous ceux qui pérorent à tort et à travers, bien camouflés derrière un clavier pour répandre votre fiel satanique et je m’incline devant la générosité et la bienveillance angéliques de tous ces anonymes qui n’hésitent pas à risquer leur vie pour sauver celle des autres !

  3. Catherine Medioni, je suis surpris de vote condamnation sur les propos de Madame Constant. Que vous soyez en désaccord avec ces propos je l’entend, mais que vous les trouviez « ignobles » cela devient une preuve d’intolérance à son égard. Je suis d’autant plus étonné que vous pronez et défendez habituellement la liberté d’expression. Ou alors cela n’est valable uniquement que si la personne pense comme vous.
    Pour ma part, je n’ai jamais participer à ce mouvement d’applaudissement collectif et programmé mais je ne le condamne pas et respecte ceux qui le font. Cela n’empêche pour le moins,que je ressend un profond respect pour le personnel médical qui continue de travailler malgré des circonstances pénibles et exceptionnels, mais mon respect va également à tous les corps de métiers qui continuent de travailler pour notamment permettre au personnel soignant de se rendre sur leur lieu de travail.

  4. Caprice de Dieux

    [NDLR : partie modérée]
    Je vous ai vue vous ballader boulevard de Strasbourg

    RESTEZ CHEZ VOUS

    Au fait vous êtes mariée ? 😍😝🥰😘😘😘

    • Moi????
      Impossible,ça doit etre un sosie…

      Je ne vais meme pas chercher mon courrier, alors aller a la gare….j’y pense plus.
      C’est au rayon des souvenirs.

      Je suis partie sur le principe d’un confinement définitif.

      J’ouvre a peine mes fenetres, je suis morte de peur…

      Est ce que je suis mariée???? Oui…depuis 22 ans.

      Pourquoi????

    • Caprice de Dieux

      Je ne m’adressais pas à vous 🙂

      Par ailleurs ne paniquez pas, ça va bien s’arranger
      Où est votre foi ? Courage

  5. @ BESSAGUET :  » les propos de Madame Constant  »

    La personne ci-dessus nommée est un troll qui se réclame de la majorité municipale, mais qui n’assume pas d’écrire sous sa véritable identité ! C’est dire comme cette personne est consciente du lynchage public qu’elle subirait pour la monstruosité de ses propos !

    La liberté d’expression n’autorise pas à tenir des thèses nauséabondes qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire, ni a prétendre que sous prétexte que les soignants « sont payés pour faire leur travail « , ils ne méritent pas ces applaudissements et cette reconnaissance publique et collective !

    Vous ériger en défenseur de ce genre de « créature  » fort sombre ( Delphine Constant ), et de ce commentaire abject très insultant pour ceux qui œuvrent au front, tandis que nous sommes tous protégés par le confinement, c’est l’accréditer sur le fond….

    Je suis effectivement intolérante, non pas à la liberté d’expression, mais à la méchanceté gratuite, aux égos boursouflés et suintants d’immondices sataniques, et résolument allergique à la bêtise humaine érigée en pensée unique, et je continuerai à l’être, ne vous en déplaise !

    Tous les soignants exposés aux risques d’attraper eux-mêmes le coronavirus mortel en portant secours à leurs frères et sœurs humains, ont la bonté de ne pas user de leur droit de retrait et à ce titre méritent pleinement les applaudissements de soutien qui ne sont rien d’autre que l’expression de la gratitude et de la reconnaissance des confinés pour leur dévouement et leur générosité désintéressée envers les malades.

    Le pleutre troll Delphine Constant et vous même avez la faculté de ne pas les applaudir si bon vous semble, mais peut-être pas d’en faire un indécent et choquant étalage public !

    Je vous souhaite l’un et l’autre de n’avoir jamais à bénéficier des soins prodigués par tous ces personnels qui sauvent des vies au sacrifice de la leur, parce que cela vous arracherait la langue de les remercier et vous écorcherait les mains de les applaudir !

    Pauvres de vous !

  6. Delphine Constant

    Blablabla

  7. Didier, vous devez savoir qui se cache sous ce pseudo, Delphine Constant, un élu qui a posté des commentaires condamnables devant les tribunaux. Sur notre blog, nous l’avons banni en le désignant. Nous gardons en copie tous ses coms abjects. Je suis étonné que vous lui donniez raison, que vous approuviez des propos du genre « Vive nous » et trouviez normal que nos soignants « fassent simplement leur travail pour lequel ils sont payés » mais n’oubliez pas, SANS PROTECTION! Ce sont nos soldats sans armes…

  8. @ tous ces monstres d’égoïsme et de suffisance qui prospérez sur la destruction de tous nos services publics, le peuple un jour vous demandera des comptes pour les avoir réduits à l’excès ou purement supprimés pour que les plus nantis paient moins d’impôts !

    C’est ce que Beschizza a fait sur la ville ! Le CMES et les antennes de santé sont l’ombre de ce qu’ils étaient jadis, poussant leurs usagers à se soigner ailleurs qu’à Aulnay ! L’hôpital privé de l’est parisien pratique les dépassements d’honoraires et ne s’adresse qu’aux plus aisés d’Aulnay qui ne représentent que moins de 10% des habitants ( dixit la Chambre régionale des comptes ) !

    Les politiques menées ne profitent pas aux 90% d’habitants restants qui contribuent pourtant chacun à hauteur de leur facultés à la richesse collective, laquelle est détournée au bénéfice des plus égoïstes et des moins fraternels de notre cité. Honte sur eux ! Honte sur ces avides et ces rapaces qui veulent faire fructifier leurs avoirs cossus sans contribuer à leur devoir moral de solidarité envers les moins favorisés et qui votent sans scrupules ni vergogne Beschizza pour maintenir leurs privilèges, leurs petits arrangements dans l’entre-soi et leurs avantages indécents !

    La liberté, l’égalité et la fraternité n’existent plus à Aulnay sous Bois depuis que Beschizza y est maire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :