La breakdance, sport olympique, à l’honneur à Aulnay-sous-Bois

Une initiation à la breakdance par un champion de la discipline a attiré du monde au parc du Sausset ce samedi. Cette pratique née dans la rue va devenir un sport olympique en 2024.

Belle reconnaissance pour la breakdance. Cet art né à New York dans les rues du Bronx est en passe devenir une nouvelle discipline olympique. Les JO de Paris 2024 seront les tout premiers à convier les B. Boys, et B.Girls, ces adeptes du breaking, sur les podiums.

C’est déjà un franc succès à Aulnay-sous-Bois où le parc du Sausset accueille depuis jeudi, les nouveaux sports des Jeux olympiques. Outre la break dance, les visiteurs pouvaient s’essayer au BMX, au skate, au karaté et aux sports paralympiques tel que le showdown, du tennis de table pour non voyants cette pratique très populaires dans les cités. Mais l’attraction se situait sur la piste de break.

« Je m’entraîne comme si j’avais commencé hier »

Pour l’occasion Martin Lejeune, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de la jeunesse qui se déroulaient en Argentine en octobre 2018, faisait le show. Depuis ce jeune homme de 17 ans originaire de Sangatte (Pas-de-Calais) collectionne les trophées. Poids plume de 55 kg, il virevolte sur la tête (head spin) sur un dos (la coupole) avec une grâce de danseur étoile. « J’ai commencé à 9 ans et je n’ai plus arrêté ».

Source, image et article complet : Le Parisien

Publié le 15 août 2020, dans Actualité, Sport, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :