Avec l’augmentation du télétravail, vers une baisse de l’offre de transport dans la région Île-de-France

Les confinements et l’épidémie de Coronavirus auront-ils raison de l’offre de transports en commun dans la région Île-de-France ? C’est ce qu’annonce Valérie Pécresse dans Les Echos. Une baisse de la fréquentation des usagers provoque une baisse des revenus pour un coût de maintien toujours aussi important. Pour ajuster l’offre et la demande, la présidente de la région Île-de-France pourrait ainsi tailler dans le vif.

Reste à savoir quelles seront les lignes touchées. Compte-tenu de ses rames bondées, il est peu probable que le RER B soit impacté.

Publié le 27 décembre 2020, dans Transports, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Visiblement Aurore Buselin est revenue sur ce blog, c’est quoi ce cirque ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :