Le Secours Catholique à Aulnay-sous-Bois auprès des SDF meurtris par le froid

Un lecteur nous informe que le Secours Catholique propose un hébergement de jour avec repas au 3 rue Christophe Colomb à Aulnay-sous-Bois (quartier de la Rose des Vents).

Pour les aulnaysiens, le service social se situe au 19 rue de Tourville. 

Les heures d’ouverture sont :

  • Lundi, mardi et mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h
  • Vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h

Publié le 10 février 2021, dans Actualité, Solidarité, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Merci pour partager cette information pour vos lecteurs. Il aurait été sympathique de citer vos sources. Le travail de recherche que nous avons fait ce matin en interrogeant les services concernés et qui nous l’a fait publier avant le votre le méritait.

  2. Et que fait la majorité actuelle avec l’argent des contribuables, notre argent, pour aider ces malheureux…. Préférable de réaliser des actions bling bling pour satisfaire ses quelques électeurs, préférable de cumuler des indemnités d’élus ajoutées à un salaire, à une pension de Retraite déjà confortables, .. mais c’est légal, pourquoi s’en priver, un choix.

  3. @ Guillaume | 11 février 2021 à 14 h 20 min

    Je comprends et partage le point de vue que vous défendez. A quoi sert-il de faire société, d’établir des règles pour le vivre ensemble et de consentir à l’impôt s’ils ne permettent pas de rétablir une justice humaine et sociale pour les moins chanceux de notre société ? Pourquoi les contribuables ne sont-ils jamais consultés par leurs élus sur la destination de leurs deniers ?

    On a un peu le sentiment qu’une fois au pouvoir, les élus deviennent sourds, malentendants ou autistes aux aspirations de la société. Ils ont d’ailleurs toujours plusieurs trains de retard sur les prises de conscience du peuple, des gueux ou des  » sans dents  » que nous sommes à leurs yeux. Depuis plusieurs années les scientifiques, les climatologues alertent sur le réchauffement climatique et sur les dégâts collatéraux qu’ils engendreront pour le bien-être et la sauvegarde de l’humanité.

    Pourtant les calamités qu’ils ont prédit si nous poursuivions dans le consumérisme outrancier se réalisent quotidiennement sous nos yeux et nos élus, nos dirigeants persistent et signent dans les mêmes erreurs : les inondations et les crues dans plusieurs départements résultent de décisions insensées prises par des élus qui ont accordé des permis de construire sur des zones inondables, qui ont pris la responsabilité d’artificialiser excessivement les sols.

    Les zadistes des terres de Gonesse sont finalement des sages, des précurseurs et des lanceurs d’alerte pour que ne soit pas commis l’irréparable sur les dernières et meilleures terres cultivables d’Île de France. A Aulnay, c’est une équipe municipale qui marchande la poursuite du CDG express en contrepartie de l’abandon du T4 ! Dans le même temps, depuis une dizaine de jours les usagers de la ligne B du RER, en raison d’avaries récurrentes sur la ligne ou sur le matériel, sont confrontés à des galères insurmontables ne leur permettant plus d’arriver à l’heure à leur travail ou d’honorer les rendez-vous médicaux qu’ils ont pris de longue date, parce que en plus à Aulnay soyus Bois, grâce à la politique élitiste de Beschizza, il devient très difficile d’accéder aux soins autrement qu’en s’adressant à des cabinets libéraux avec dépassement d’honoraire !

    Et on va nous vendre l’idée que nous résidons dans une grande et belle ville où il fait bon vivre ? De qui se moque-t-on ?

    La pauvreté est grandissante en notre pays et s’il n’y avait pas les associations de bénévoles issues de la société civile pour en atténuer les conséquences désastreuses, la fracture entre les nantis et les laissés pour compte serait plus grande encore ! Vous avez mille fois raison Guillaume ! Que fait la majorité actuelle pour prêter main forte, sur notre ville, au secours catholique, aux restos du cœur, au secours populaire, à la chaine Fraternelle et dernièrement à l’association  » un toit pour elles  » qui s’est établit à Aulnay ?

    Rien ! Elle préfère bétonner les dernières terres plaines de notre ville qui procurent la fraicheur lors des canicules et absorbent les eaux trop abondantes des pluies. Elle préfère bétonner la Place Abrioux et construire un parking quasi vide aux frais du contribuable. Elle préfère détruire des tilleuls centenaires pour implanter des Oliviers en pots !!!

    D’autres choix plus en adéquation avec les nouvelles données scientifiques et les constats que nous observons chaque jour seraient possibles et même souhaitables, mais non, la municipalité veut imposer l’ancien monde à marche forcée, Mais jusqu’à quand pourra-t-elle se le permettre ? En attendant, nous trinquons tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :