Plus de 60 PME dans la Seine-Saint-Denis suspectées de fraude au chômage partiel !

Alors que le gouvernement a mis en place des mesures pour aider les sociétés à faire face aux restrictions sanitaires et à la fermeture de certaines activités, des dirigeants peu scrupuleux en profitent pour s’en mettre plein les poches. En Seine-Saint-Denis, plus de 60 sociétés sont suspectées de fraude au chômage partiel. Parmi les principaux cas relevés :

  • Entreprises radiées du registre du commerce
  • Entreprises qui ne payent plus leurs cotisations sociales
  • Entreprises sans employés

Une société de location de voitures qui prétendait avoir dix salariés a obtenu plus de 44 000 euros de chômage partiel tout en étant radiée du greffe, le chef d’entreprise a disparu sans laisser d’adresse. Dans un autre cas, une entreprise de menuiserie qui ne paye plus de cotisations sociales depuis fin 2019 a déclaré dix salariés et touché 22 000 euros de chômage partiel. L’argent perçu par ces employeurs peu scrupuleux risque de ne jamais être remboursé !

Publié le 13 avril 2021, dans Actualité, Commerces, Sociétés, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Durant le premier confinement les riverains des constructions réalisées 6 jours sur 7 au numéro 5 de la rue Alix, en zone pavillonnaire, se demandent si l’entreprise qui a réalisé les travaux n’a pas bénéficié de ce dispositif de chômage partiel…. Comment le vérifier ?

    Parce que vraiment tous ces ouvriers ont travaillé d’arrache-pied du lundi au samedi inclus, pour agrandir et surélever le pavillon ancien, puis ensuite couler la date de béton après excavation de la terre sur une grande partie de la terre pleine pour y ériger la construction neuve….

    Nous avons découvert les dégâts irréversibles de cette imperméabilisation du sol de toute la parcelle à la sortie du confinement….

    Manifestement la police de l’urbanisme au personnel extrêmement réduit et insuffisant pour surveiller et contrôler une ville d’une telle grandeur, est totalement défaillante et dépassée à surveiller les chantiers de construction dans toute la ville !

    Nous mesurons là les priorités de l’équipe municipale qui préfère multiplier les directeurs adjoints des cabinets aux très gros salaires, plutôt que des agents au service des Aulnaysiens dont l’utilité n’est pourtant plus à démontrer et qui restent en deçà du nombre nécessaire pour assumer ces tâches incommensurables !

    Que peut bien faire la police de l’urbanisme une fois que les dégâts irréversibles engendrés par des propriétaires hors la loi et des constructeurs sans scrupules sont causés à l’environnement, à la biodiversité, à la nature, aux jardins et aux riverains dont les droits ont été piétinés et méprisés ? C’est comme s’ils étaient placés devant l’extinction d’un incendie avec seulement quelques sceaux à leur disposition !

    Beschizza n’a pas tenu ses promesses de campagne 2014 et nous a menti. On peut désormais affirmer qu’il est dans l’imposture la plus absolue et nous devons le dénoncer !

  2. quand je pense que Yves Laisné qui a volé 100 millions aux banques francaises et est toujours en liberté en transférant l’argent en allemagne … accusé par le tribunal de faux en bande organisée…. bref la justice n’est pas la même pour tout le monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :