Sylvie Billard : où sont passés les millions de la Morée à Aulnay-sous-Bois ? (Épisode 4)

Cher.e.s aulnaysien.ne.s,

Dans les deux premiers épisodes sur la copropriété de la Morée, je vous ai raconté l’histoire de son placement sous administration judiciaire en 1997 et de ces deux plans de Sauvegarde :

Dans le troisième épisode, nous avons découvert le témoignage de Victoire (prénom modifié) au sujet des places de parking.

Dans ce quatrième épisode, nous allons découvrir le témoignage de Cloé (prénom modifié) au sujet de l’immeuble dont elle est copropriétaire.

« Bonjour Sylvie et Sabrina,

Je vais vous faire visiter mon immeuble qui a été rénové -avec les autres immeubles de la copropriété- pour un montant de 18.5 millions.

Comme vous le voyez sur cette première photo, la porte d’entrée est en simple vitrage.

Le carrelage de l’entrée est fissuré de l’extérieur à l’intérieur.

Regardez comment dans les couloirs comment les fils électriques sont installés. Les travaux ont été bâclés. Tout est tellement laid ! Est-ce bien conforme aux normes de sécurité ?

Mais le pire est à venir :

Voici à quoi ressemble nos couloirs.

Je vous laisse admirer les finitions.

Vous pouvez voir, mais pas sentir l’odeur du gaz à certains étages. Je vais vous montrer le compteur qui est totalement accessible. Aucun local technique ne ferme.

Regardez maintenant le local des canalisations à différents étages. Certes les résidents doivent respecter les parties communes, mais vous voyez bien que le ménage n’est jamais fait ! Quelle crasse !

Je vais maintenant vous montrer le local internet.

Les portes coupe-feu ne ferment pas toutes.

Le détecteur de fumée ne fonctionne plus

Regardez maintenant quel que soit l’étage, la crasse et le délabrement de notre escalier du sol au plafond en passant par les murs !

J’ai honte de vivre dans cet immeuble. J’ai honte d’inviter des amis ou ma famille. Payer autant en fonds pour les travaux pour un résultat aussi calamiteux et payer autant de charges pour toute cette crasse, quelle misère ! Sommes-nous vraiment en France ou dans le ties monde ? Pourquoi sommes-nous traités ainsi ? 

Suite aux prochains épisodes donc avec le témoignages d’autres copropriétaires.

Sylvie Billard

L’élue citoyenne de tou.te.s les aulnaysien.ne.s

Pour le compte des copropriétaires de la Morée

Votre.elue.citoyenne@gmail.com

Publié le 24 avril 2021, dans A vous la parole, Logement, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Nous devons remercier Sylvie Billard d’enquêter sur les conditions d’habitat indigne infligés aux copropriétaires de la Morée et d’expliquer avec force détails et en images tous les désordres scandaleux que personne ne voudrait avoir à subir pour lui même !

    Pourquoi le maire-coucou parachuté qui se vante dans sa propagande municipale et sur les plateaux télé d’être à la tête d’une  » grande et belle ville « , ne prend pas à bras le corps ce problème d’hygiène et de sécurité préoccupant ?

    Il préfère sans doute s’attaquer à une association qui sort et abrite les femmes de la rue, plutôt que de se saisir d’un problème sérieux et grave qui pourtant relève de ses fonctions et de ses attributions ! Où se trouve  » Aulnay respectueuse  » là dedans ? où se trouve « Aulnay gagnante  » ? Tout le monde peut constater 7 ans après son élection à la tête de notre ville que Bruno Beschizza est un bonimenteur qui ne s’est fait élire que pour servir exclusivement ses ambitions politiques personnelles, pas pour servir les Aulnaysiens, ni pour améliorer leurs conditions de vie !

    Merci à Sylvie billard pour son courage à montrer une autre réalité peu reluisante de notre ville et à devenir le porte-paroles de tous ceux qui ne sont jamais écoutés ni entendus de ce maire- coucou parachuté détestable qui a établi son nid dans celui des autres et qui en chasse par tous les moyens, même les plus illégaux et pervers, tous ceux qui y résidaient parfois bien avant lui !

    Que fait Denis Cahenzli, adjoint à l’urbanisme et responsable à ce titre des conditions d’hygiène et de sécurité pour sortir ces centaines de familles de l’impasse dans laquelle elles sont confinées depuis tant d’années ? Il estime sans doute plus utile de capter la richesse publique pour artificialiser les sols du stade qui accueille les matchs de rugby de son club, plutôt que de venir au secours de ces familles plongées dans le désarroi et la désespérance….

    Nous sommes dirigés par des inconséquents égoïstes qui parjurent notre devise nationale et tous les fondamentaux inscrits dans les droits de l’homme…. Ouvrez les yeux !

  2. Je te remercie de ton soutien. Je continuerai d’être la porte parole de celles et ceux qui se battent pour faire valoir leurs droits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :