Souhaits exprimés par les Aulnaysiens sur l’urbanisme de leur ville, concernant les balcons et les hauteurs

Lorsque Gérard Ségura a commencé à accorder des permis de construire pour autoriser l’édification d’immeubles de grande hauteur dans des zones où se trouvaient des pavillons entourés de jardins, beaucoup d’Aulnaysiens affolés se sont mobilisés pour comprendre comment des élus pouvaient prendre de telles décisions sans même consulter les riverains ni les Aulnaysiens ! C’est ainsi que des réunions sur le sujet ont vu le jour dans les différents quartiers de la ville, sous la pressions des administrés eux-mêmes. Que ce soit en zone, UA, UD ou UG, les habitants entendaient bien faire entendre leurs revendications pour ne pas voir leur ville connue pour la beauté et le charme de ses zones pavillonnaires et champêtres et sa qualité de vie se transformer en une ville sans âme et bétonnée à des hauteurs démentielles !

Parmi les revendications exprimées à chaque réunion, la volonté d’interdire les balcons au-dessus des trottoirs et de la voie publique, ressentis comme un étouffement visuel de l’espace commun, une agression et une menace lors des arrosages de plantes, un envahissement privant même les piétons de ciel, de lumière, de vue et de soleil !

Ci-dessus, un immeuble de 4 étages avec balcons proéminents rue du 14 juillet

Immeuble de belle facture situé à l’angle de l’avenue Louis Barrault, sur la place Jean-Claude Abrioux qui a obtenu l’autorisation par nos élus de construire des balcons au dessus de la voie publique ! La hauteur de 5 étages a fait l’objet de bien des contestations parmi les Aulnaysiens ! Pourquoi les élus se permettent d’autoriser ces hauteurs décriées sans le consentement des aulnaysiens ? Pour satisfaire les appétits pécuniaires des promoteurs ? Depuis quand les intérêts des promoteurs seraient supérieurs et prioritaires par rapport aux intérêts des administrés qui paient les indemnités de leurs élus ?

  • Il est pourtant bien précisé dans tous les PLU qui concernent les différentes zones de la ville, que les futures constructions doivent s’insérer dans le paysage existant afin de ne pas rompre l’harmonie ni l’unité architecturale et paysagère de l’environnement. Pourquoi voyons nous sur la photo ci-dessous que l’immeuble nouvellement construit ( à droite de l’image ) a eu l’autorisation de construire cinq étages alors que l’immeuble voisin immédiat n’en comporte que trois ? En quoi l’unité architecturale et paysagère est-elle respectée ?

La vue sur les 3 immeubles en enfilade de la place Abrioux montre que la nouvelle construction surplombe les deux autres et ne satisfait aucunement les Aulnaysiens qui ont toujours souhaité limiter les hauteurs des bâtiments et l’ont exprimé dans toutes les réunions sur le PLU ! Pourquoi donc nos élus s’évertuent à déplaire et à froisser les Aulnaysiens qui défendent la beauté et la qualité de leur ville ? Pourquoi cèdent-ils aux désidératas des promoteurs immobiliers, plutôt qu’aux administrés qui les font vivre ? Cela est ressenti comme une trahison et un mépris de leur point de vue ! En quoi les décisions unilatérales de nos élus devraient-elle être considérées comme respectant la démocratie puisque qu’il n’est pas tenu compte des souhaits des Aulnaysiens ?

La photo ci-dessous illustre exactement ce que les Aulnaysiens n’ont jamais voulu voir édifier sur leur ville : Des immeubles en enfilade à des hauteurs rivalisant avec les immeubles parisiens sur des rues étroites dont le stationnement est déjà problématique, et donc la circulation et les embouteillages vont être mécaniquement augmentés par l’afflux de nouvelles populations, dans une ville qui n’est pourtant pas extensible : ici la rue Anatole France !

Cette photo montre un condensé de tout ce que les Aulnaysiens qui aiment leur ville détestent : Absence de recul végétalisé des immeubles de la voie publique pour éviter la sensation d’étouffement et de manque d’espace, de trop nombreux balcons au dessus des trottoirs, une hauteur inadéquate par rapport à l’étroite largeur de la rue ! Restera à examiner l’esthétique de la façade une fois son ravalement réalisé…

Sous Ségura, on parlait de  » mastodontes de béton  » érigés à marche forcée et sans aucune considération pour le patrimoine immobilier des tiers et des riverains, mais nous constatons que Beschizza et son adjoint à l’urbanisme semblent faire pire encore et de manière terriblement accélérée ! Atteindre les 100 000 habitants apparait être leur seul objectif pour éponger la dette colossale qu’ils ont accumulée par leur gestion délétère révélée par les alertes récurrentes de Benjamin Giami, que cette équipe municipale fait peser sur les épaules de chaque Aulnaysien….

Photos et article rédigé le 25 Avril 2021 par Catherine Medioni

 

Publié le 26 avril 2021, dans A vous la parole, Urbanisme, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. Pour moi, ces gens se gavent, rien de plus.
    La poignée de main, les sourires, la tape dans le dos, ca reste de l’enfumage.
    Vous avez voté pour la peste et le choléra, vous n’avez plus que vos yeux pour pleurer.
    Sauf biensur, ces Femmes et ces Hommes qui se sont levés, pour dénoncer les graves dérives de notre commune.

    • Pauvre Muda, si M. Beschizza vous lit, j’espère qu’il aura honte que vous soyez un de ses électeurs, de ses moutons
      « un raz de marée » aux élections, non, 8340 électeurs sur 45 000 électeurs Aulnaysiens
      Par contre un raz de marée du bétonnage mais surtout dans des conditions désastreuses sans aucun respect de l’environment et des belles prévisions des principes de bases pourtant dénoncés par de nombreux élus d’aujourd’hui lorsqu’ils étaient dans l’opposition, c’est hallucinant, Mme Maroun, M. Fleury en tête de gondole, M. Canarrozo, M. Cahenzli, vous vous souvenez sinon vous avez la mémoire courte, celle qui vous arrange

  2. Aulnay Sous Béton.. Quelle horreur

  3. Je ne vois pas en quoi ça ne conviendrait pas aux Aulnaysiens. Depuis le début de notre 1ere mandature en 2014… Nous avons tenu la promesse de ne pas chercher une ville de 100000 habitants, c’est ce qu’on a fait. Nous sommes 86000 !

    Comme notre seigneur, notre maire tient toujours ses promesses sans faillir

    Nous vous avions promis du BEAU, DU BON, DU BIEN ! Voilà chers administrés, vous nous avez reconduit avec un raz de marée électoral au 1er tour avec près de 60% des voix, contre à peine 5% chacune aux autres formations politiques AEC et APFPF.

    Au conseil municipal votre plébiscite nous amène à 44 élus contre 9 bien inutiles

    Les grincheux excités de Monaulnay, on s’en désintéresse, nous ne sommes pas sectaires nous autres. #VivreAulnay dans un cadre luxuriant de verdure avec les inombrables parcs que nous vous proposons, dont le fabuleux parc Napoléon.

    Non madame Medioni il n’y a pas de balcons qui dérangent la population.. Nous rencontrons les gens sur les marchés qui nous remercient pour le travail accompli.

    Je les cite « Vous êtes merveilleux, fantastiques, géniaux »
    Merci Ô toi notre grand Maire de nous conduire jour après jour sur les sentiers de la justice et du bonheur.

    Votez aux départementales et aux régionales pour un candidat LR

    Respectueusement et Gagnant votre

    • En 2007 on était à 82515 hab et 29674 logements contre 86300 et 31900 aujourd’hui, la belle affaire. On nous promet un super bétonnage digne de St Denis ou Boulogne ou Bussy St Georges et voilà ce qu’on gagne 4000 habitants supplémentaires en 11 ans. C’est du bétonnage de puceau ça!

      Par contre des articles sur des blogs visant à faire croire que, ça y va à fond.

      Mais bon les Aulnaysiens n’ont que ce qu’ils méritent puisqu’ils ont acceptés le maire actuel. 80% n’ont pas voté contre et ont accepté qu’il reste vu la médiocrité qu’il y avait en face.

  4. Ah! Des Muda, il en faudrait plus! Avec de tels commentaires dignes d’un illuminé, même un fan de notre maire peut hésiter à voter pour ceux qu’il soutient. Hélas, ils sont pléthores au Conseil Municipal, ces adorateurs sans cervelle.
    Delphin,Muda,Croustille…, tous derrière des pseudos alors que Catherine entre autre ne se cache pas! Piètre majorité…

  5. @ Troll Muda | 26 avril 2021 à 18 h 00 min

     » Je ne vois pas en quoi ça ne conviendrait pas aux Aulnaysiens  »

    Que vaut la parole d’un type qui ne s’exprime même pas en tant qu’Aulnaysien avec une identité civile qui donnerait sérieux et crédit à ses allégations ?

    Bien sûr que les balcons surplombant la voie publique déplaisent fortement aux Aulnaysiens ! Et ils n’avaient pas attendu l’arrivée du maire-coucoiu parachuté pour le faire savoir dans toutes les réunions sur le PLU qui avait été programmées suite à la soudaine  » bétonnite  » aigüe de Ségura, un maire qui les avait bien trahis et bernés. !

    Je le sais parce que j’étais présente à toutes ces réunions organisées dans les différents quartiers de la ville ! Et je puis témoigner aujourd’hui que de ces réunions liées à la transformation urbanistique de notre ville avait émergé des demandes incontournable et non négociables des Aulnaysiens , à savoir :

    — Des immeubles de hauteur raisonnable qui n’étouffent pas l’architecture ni les pavillons environnants et qui s’insèrent harmonieusement dans le paysage.

    — Un recul végétalisé de la voie publique et des trottoirs pour ne pas squatter un espace qui appartient à tous, aux piétons et aux promeneurs dont le droit n’est jamais respecté ni considéré ! Tout cela pour satisfaire la voracité pécuniaire de promoteurs immobiliers sans scrupules qui sont de vrais destructeurs d’environnement et de nature et qui ne pensent qu’à engranger plus-values et profits au détriment de la qualité de vie des Aulnaysiens, avec très certainement la complicité d’élus qui obtiennent des  » rétrocommissions « , des échanges de services dissimulés, ou des avantages en nature pour eux-mêmes !

    La société civile n’est ni dupe ni naïve concernant ces pratiques contraires à l’état de droit !

    — Des balcons n’empiétant pas sur l’espace public ne pouvaient être admis qu’au dessus du recul végétalisé de la voie publique ! Par conséquent tous les balcons des nouveaux immeubles qui surplombent l’espace publique résultent des permis de construire accordés par des élus complaisants et complices qui ont trahi et méprisé la volonté des Aulnaysiens pour des intérêts personnels cachés en contradiction avec ceux de leurs administrés qui les font pourtant vivre !

    — Les Aulnaysiens n’ont jamais été opposés à la construction d’un petit habitat collectif pouvant se fondre dans l’environnement pavillonnaire et mixte des Zones UD et UA ! Jamais ils n’ont donné leur accord à ces immeubles de grande hauteur dans des rues étroites telles que Anatole France et Fernand Herbaud !

    — En in à titre personnel et en tant que citoyenne de la société civile impliquée dans le mieux être et le mieux vivre de sa cité, et me mettant toujours à la place d’autrui, j’avais systématiquement défendu et proposé l’idée que les constructeurs soient invités par nos représentants élus à proposer des immeubles avec pour chaque logement, non pas un balcon, mais une terrasse, afin que les occupants de ces logements qui ne peuvent pas s’offrir ou bénéficier d’un jardin puissent quand même conserver un lien avec l’extérieur et la nature !

    Toutes ces revendications systématiquement exprimées à chaque réunion n’ont jamais été prises en considération par les élus, que ce soit sous Ségura ou sous Beschizza, ce qui est tout tout simplement inadmissible et qui démontre si besoin en était que notre démocratie n’est qu’une façade et une coquille vide. et que nos élus sont des traitres qui ne servent aucunement les intérêts des Aulnaysiens !

  6. @Catherine Medioni
    Blablabla, lol Nous ne sommes pas des trolls mais des élus, qui « se cachent » par sécurité pour notre famille car à gauche il y a des malfaisants prêts à tout

  7. @ Samy | 26 avril 2021 à 11 h 28 min

    Je pense que vos soupçons sont tout à fait crédibles car on observe bien que le seul intérêt qui est mis en avant est celui des bétonneurs, pas celui des Aulnaysiens qui sont consternés de voir leur ville perdre ses jolis pavillons et ses jardins ! Et pour que ces élus consentent à ce massacre irréversible, c’est qu’ils y ont des intérêts personnels dissimulés, sinon, ils n’accorderaient jamais ces permis qui déplaisent tant aux administrés !

    Le comble de l’histoire c’est qu’ils ne vivent que des indemnités cumulées que les contribuables leur versent et qu’ils ne travaillent qu’à desservir leurs intérêt immobiliers et patrimoniaux. Nous l’avons vu faire sous Ségura et maintenant sous Beschizza ! [NDLR : partie modérée, ne pas tendre le baton pour se faire battre dans la 17e chambre]

    En tous les cas nous sommes vraiment en droit de le soupçonner et il serait bon que les contrôles de légalité se penchent sérieusement sur ces pratiques qui minent notre état de droit et notre démocratie. Les dindons de la farce au final, c’est nous, les citoyens de la société civile, les administrés écœurés d’être préjudiciés dans nos droits et nos intérêts, et les contribuables !

  8. @ Jacques | 26 avril 2021 à 20 h 49 min

    Vous avez bien raison de remettre ce sinistre Muda à sa place car il se gargarise de résultats électoraux qui sont minables et qui révèlent que la démocratie n’existe plus à Aulnay et que nous sommes dirigés par des politiques de la vieille garde qui ne fonctionnent plus qu’avec leur vieux logiciel bonapartiste, machiste, sexiste, phallocrate et paternaliste qu’ils tournent en boucle comme des cochons d’inde dans leur roue !

     » un raz de marée  » ! Ahahahaha ! Non ! Juste 8384 électeurs dont leurs propres bulletins qui démontre la déconfiture de la Vème république et le rejet flagrant des citoyens pour tout ce que représente le monde politique qu’ils incarnent ! C’est un vrai désaveu !

    Comme vous je récuse ce bétonnage outrancier qui défigure et massacre notre ville ! Les Aulnaysiens s’étaient manifestés déjà sous Ségura, Ils doivent de nouveau s’opposer sous Beschizza et faire échec à leurs décisions qui ne reflètent pas ce que veulent les Aulnaysiens. Les Élus sont indemnisés pour servir les intérêts et la volonté des Administrés, pas pour faire un pont d’or ni dérouler le tapis rouge à leurs  » amis  » bétonneurs  » qui ne sont pas les nôtres !

    Il appartient aux Aulnaysiens de faire entendre leurs volontés !

  9. Arrete Medioni. Tu dis n’importe quoi. On est élu à 60% au 1er tour et basta !

    On est là pour 5 ans encore, va falloir vous y faire !
    Et plus bien sur, car on sera réélu en 2026… Devant nous il y a rien. Que du vent, des tocards, des hasbeens !

    Alors comme Karkides… Chutt 🤐

  10. -Pourquoi si les promoteurs violent le PLU, les habitants ne saisissent pas la justice?

    -pourquoi les immeubles mitoyens de Villa Trevi et Villa Eiffel n’ont t-ils pas de reculs végétalisés?

    -pourquoi ne parlez-vous pas des nouveaux immeubles au Soleil Levant qui on justement un recul végétalisés?

    -pourquoi les Aulnaysiens soit disant froissés, trahis par cette municipalité, refusant cette politique municipale n’ont t-ils pas choisi un autre maire?

    -pourquoi les « 100000 habitants » qu’on nous promet ici depuis 10 ans n’ont-ils pas encore été atteint?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :