Rénover, agrandir sans autorisation est illégal et peut coûter cher

Il apparait aujourd’hui très clairement que le propriétaire du 5 rue Alix qui est également le maitre d’œuvre et le maitre d’ouvrage a pensé réaliser une opération immobilière juteuse en acquérant la parcelle en zone UG pour y rénover et agrandir sans autorisation le pavillon ancien existant et pour en construire un deuxième. Ainsi tout en trahissant l’esprit de la zone pavillonnaire et en massacrant ce qui lui confère, grâce à ses jardins arborés et fleuris, qualité de vie, charme et beauté, il obtient en retour le prestige de l’adresse pour une unité foncière qui devient exclusivement un immeuble de rapports lui permettant d’engranger de multiples loyers tout en générant aux riverains des troubles anormaux du voisinage par la multiplication des véhicules personnels et professionnels squattant désormais la rue pour chaque famille logée !

Les articles précédents ont démontré, preuves matérielles, plans d’architecte et photos à l’appui, que ce propriétaire abusif et  indélicat avait non seulement transgressé quantité de règles édictées dans le PLU, mais avait en plus surélevé et modifié l’inclinaison de la toiture du pavillon ancien pour en augmenter la surface habitable, aménagé en logement ce qui jadis  n’était que cave, cellier, débarras, remise  ou chaufferie et ouvert quantité de fenêtres sur les murs pignons et les toitures, dont certaines bien évidemment jamais déclarées en mairie !  Devons-nous y voir là une manière de minorer l’assiette fiscale servant de base de calcul pour les impôts fonciers ?

La seule mention faite sur les plans d’architecte concernant le bâtiment ancien existant et instruits par les services d’instruction des demandes de permis porte uniquement sur le changement de tuiles !  Nous sommes donc en présence d’un exemple flagrant de tromperie délibérée et de manœuvre dolosive bernant manifestement à la fois les services de l’urbanisme et les riverains !

Que prescrivent les lois et quels risques pour les fraudeurs  ?

Lorsqu’un propriétaire envisage des travaux de rénovation ou d’extension dans un bâtiment existant, une demande d’autorisation auprès de la mairie s’avère obligatoire. Cette dernière peut donc prendre la forme soit d’un permis de construire soit d’une autorisation préalable de travaux. Si  le propriétaire commence le chantier sans avoir obtenu l’accord officiel de la mairie, il risque, en plus de l’arrêt des travaux :

  • Une amende pour défaut de permis de construire comprise entre 1 200 et 6 000 euros par m² de surface construite ou démolie irrégulièrement d’après l’article L. 480-4 du Code de l’urbanisme.
  • en cas de récidive, 6 mois d’emprisonnement.
  • pour les personnes morales, l’interdiction d’exercer une activité professionnelle ou l’exclusion des marchés publics
  • obligation de mise en conformité ou de démolition des travaux irréguliers.
  • Une amende de 75 000 euros et trois mois de prison si vous ne respectez pas la décision du tribunal de grande instance d’après l’article L. 480-7 du Code de l’urbanisme.
  • Si un ordre de démolition est prononcé, vous risquez des pénalités journalières comprises entre 7,5 et 75 euros par jour en cas de non-respect des délais.

En outre si le propriétaire s’est abstenu de remplir cette formalité obligatoire auprès des services de l’urbanisme, ou s’il a menti ou omis intentionnellement de déclarer les travaux de rénovation et / ou d’extension, le tribunal pourra être saisi afin de se  prononcer sur la mise en conformité, la démolition ou la réaffectation des travaux :

  • La mise en conformité : si votre chantier ou construction respecte les règles d’urbanisme, le tribunal vous invitera à régulariser votre situation dans les plus brefs délais en effectuant une demande de permis de construire ou une déclaration préalable de travaux.
  • La démolition : cette sanction concerne les travaux et constructions sans autorisation et qui ne sont pas conformes aux règles d’urbanisme.
  • La réaffectation : selon l’article L. 480-5, du Code de l’urbanisme au « rétablissement des lieux et des sols dans leur état antérieur ». Ainsi, si le sol a été géologiquement modifié ou que des arbres et végétaux ont été arrachés lors des opérations, vous serez contraints d’y remédier par une remise en état.

Il est à noter que le propriétaire indélicat qui ne respecte ni le PLU, ni le droit des tiers, et qui a omis d’accomplir les demandes d’autorisation commet un délit ! En effet, L’auteur du délit ne peut absolument pas s’abriter derrière une prétendue ignorance des règles. Ainsi, la simple constatation d’une violation des règles établit le caractère intentionnel de l’infraction.

Avec tous mes articles et mes reportages photos concernant les infractions au PLU, au droit des tiers et aux manœuvres dolosives du 5 rue Alix visant à tromper délibérément à la fois les services de l’urbanisme et les riverains, je pense avoir bien déblayé le terrain concernant les contrôles et les sanctions qui doivent s’exercer, et mâché le travail de la police de l’urbanisme !

Article  rédigé  du 5 au 8 avril  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 8 mai 2021, dans Urbanisme, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 22 Commentaires.

  1. Par contre le 14 de l’avenue de La Croix Gauthier continue de fleurir lui…

  2. C’est quoi ce délire ? Cette personne est elle adjointe à l’urbanisme ? Une professionnelle à la construction ? Article truffé d’erreurs, du grand n’importe quoi comme d’habitude. Parler, parler (là écrire) juste pour exister, tant sa vie doit être morne et de nombreuses frustratios. Pas d’amies, un mari qui fuit la maison, la ville qui n’en veut pas. Je vous comprends Catherine Medioni, mais calmez vous, vous en prendre aux autres ne sert de rien

    Vous n’y connaissez rien, il y a un adjoint et des services plus habilité que vous pour intervenir dans cette ville. Alors arrêtez de publier vos propres délires
    Merci

    • @ Morito | 8 mai 2021 à 12 h 25 min

      Alors Morito ? C’est vous qui avez déliré, comme a l’accoutumée ! Elles sont où les erreurs dont mon article serait supposément truffé ? Nous vous écoutons….. Et nous avons hâte que vous éclairiez les lanternes de tous les béotiens qui n’y connaissent rien selon vos dires prétentieux et condescendants !

      Il ne suffit pas d’affirmer péremptoirement dans un commentaire qu’un article est  » du grand n’importe quoi  » pour que cela soit vrai ! C’est même bien le contraire et cela n’arrange pas le cas de la mairie, vraiment défaillante à protéger les quartiers pavillonnaires qui confèrent sa qualité de vie à Aulnay sous Bois ! Ce ne sont certainement pas les immeubles ni les clapiers à lapins construits par les marchands de sommeil dans la zone UG qui vont améliorer sa qualité de vie, bien au contraire malheureusement !

      Et si  » mes délires  » ne vous conviennent pas, arrêtez de venir sur Aulnaycap tout simplement ! Aulnaylibre, pas si libre que cela, sera ravi d’accueillir vos commentaires partisans et calomnieux. Bon Vent !

  3. @ Morito | 8 mai 2021 à 12 h 25 min

    Pas besoin d’être adjointe à l’urbanisme pour connaitre les lois qui s’appliquent à ce domaine et qui sont consultables par n’importe quel administré et citoyen !

    Pas besoin non plus d’être une professionnelle de la construction pour comprendre que bien des transgressions ont été perpétrées et non contrôlées ni sanctionnées par la police de l’urbanisme dont c’est pourtant le travail et la fonction !

    Je vous mets au défi devant le lectorat de citer les erreurs qui trufferaient supposément mon article selon vos allégations calomnieuses ! Vous en êtes bien incapable car il n’y en a aucune ! Par contre cela met cruellement en évidence l’incurie monumentale de la police de l’urbanisme de notre ville, trop réduite en effectifs d’ailleurs, et son incapacité à faire respecter les règles d’urbanisme par les constructeurs indélicats et fraudeurs et la trahison manifeste de cette équipe municipale qui avait promis en 2014 de protéger les quartiers pavillonnaires.

     » Pas d’amies, un mari qui fuit la maison, la ville qui n’en veut pas. »

    Ce que vous évoquez relève de ma vie privée et n’a pas à figurer dans un commentaire public car ce ne sont que hasardeuses suppositions qui ne reposent sur aucun fondement vérifiable. Vous êtes ridicule !

    S’il y a un adjoint et des services soi-disant plus habilités que moi à statuer sur les questions d’urbanisme, dans ce cas qu’ils fassent le travail pour lequel je paie des impôts et pour lequel ils ont été incroyablement déficients et laxistes, qu’ils protègent des abus de droits de l’acquereur.les riverains lésés et trompé par ces constructions !

     » arrêtez de publier vos propres délires  »

    Ne prenez surtout pas vos rêves pour de futures réalités. Je suis une citoyenne libre qui connait ses droits et les lois et qui demeurera toujours insoumise à toute forme d’injonction autoritaire, à fortiori lorsqu’elle est émise par un troll pro-mairie ! Hahahaha !

  4. Ce blog va t-il devenir le Medioni’s blog où elle raconte qu’elle n’aime pas ce que fait son voisin et où elle règle symboliquement ses comptes et querelle de voisinage?

    • @ Jean-Roger | 8 mai 2021 à 13 h 53 min

      Je ne vois pas quelle différence il y a entre avant et maintenant, puisque cela fait des années que je collabore à Aulnaycap et que j’y écris des commentaires. Simplement Arnaud a souhaité l’officialiser. Cela ne mérite pas tant de palabres ni que les trolls en fassent tout un fromage !

      Enfin pour votre gouverne, sachez que les lois sont faites pour tout le monde et qu’elles doivent être appliquées. Aucun passe-droit ne doit être accordé à qui que ce soit !  » Dura lex, sed lex  » . Par conséquent vos réflexions partisanes ne parviendront pas à faire croire que je me mobilise uniquement parce que cela se passe dans ma rue. J’ai déjà démontré le contraire dans de nombreux autres articles. Donc s’il vous plait, cessez votre évidente mauvaise foi, pour ne pas la nommer  » malhonnêteté intellectuelle  » !

      Le seul avantage que cela se passe près de chez moi, c’est qu’étant aux premières loges, je suis en mesure de prendre des photos, d’observer et de comparer avec ce qui a été déposé en mairie, et j’affirme que ce n’est pas conforme, et que cela crée un précédent qui ne doit plus jamais se reproduire dans les quartiers pavillonnaires.

      Il est clair que des responsabilités dans les transgressions au plan local d’urbanisme ont été prises et que les personnes qui en sont coupables et celles qui les ont permises par leur absence de surveillance et de vigilance devront rendre des comptes.

      Que cela vous déplaise parce que tout ce que fait la mairie semble pour vous être du pain béni, je puis le comprendre, mais cela ne vous autorise nullement à m’accuser publiquement de ne chercher que des querelles non pas à un voisin, mais à un vrai marchand de sommeil, indélicat également pour les autres voisins, quand je ne fais que des rappels à la loi qui devraient être imposés par la mairie elle-même !

      Si nous en sommes là, c’est bien parce que la police de l’urbanisme a été défaillante et n’a pas fait son travail. Tout le monde sait désormais qu’elle préfère chasser des femmes de leur logement en violant un domicile privé justifiant d’un bail, plutôt que de protéger les droits et les intérêts des administrés en surveillant les irrégularités urbanistiques des fraudeurs.

  5. Je ne comprends pas les attaques de Jean Roger, si vraiment et je le crois les agrandissements de cette maison sont illégal et que Mme Medioni les dénoncent avec preuve à l’appui et puisque la Mairie a un service de police d’urbanisme, pourquoi n’agissent ils pas.Ils peuvent se déplacer pour constater les irrégularités du plan déposé en mairie puis convoqué le propriétaire et de faire le nécessaire pénal si les faits sont constatés.
    Après Mr Jean Roger je ne suis pas sûr que si le même cas se produisait à côté de votre habitation vous restiez muet, Alors si des dysfonctionnements ont été commises de la part du propriétaire et de la Mairie il faut réparer.

    • La justice se fait dans les tribunaux, pas sur un blog. Il y a forcément des recours à faire, interroger le service de l’urbanisme, aller au tribunal administratif. Si les preuves sont là, elle a la loi de son côté. Mais je pense pas qu’en vampirisant le blog des aulnaysiens ça fasse avancer les choses et réglera son problème de voisinage.

    • Voilà vos propos sont déjà plus sensés, mais Mr un blog sert à communiquer des informations sur la commune mais aussi qui concerne les dysfonctionnements que la Mairie n’a pas vu et si Mme Medioni ne remonte pas l’info qui le fera vous croyez que le propriétaire de cette maison allait le faire, donc toutes infos est bonne à prendre pour que sa n’arrive plus. Voilà Monsieur pourquoi existe un bloc, pour informé et transmettre des informations.

    • @ Daffy | 8 mai 2021 à 16 h 54 min

      Merci d’exprimer votre point de vue concernant les attaques régulières et systématiques de Jean-Roger qui me cherche toujours des poux dans la tête parce que je défends les lois, l’état de droit, un urbanisme respectueux des habitants et un lien privilégié avec la nature, les jardins, et l’environnement ! Ce que ne fait absolument pas l’équipe municipale qu’il défend bec et ongles, quitte à être très partisan et de mauvaise foi.

      En effet les agrandissements du pavillon ancien n’ont jamais fait l’objet d’une déclaration de travaux et n’ont donc jamais reçu aucune autorisation de la mairie, ce qui est contraire à la loi !

      Quant au pavillon neuf, le résultat construit n’est pas non plus conforme aux plans d’architecte déposés en mairie. Enfin, pour couronner le tout, il ne reste pas 40% de terres pleines puisque toute la parcelle est bétonnée ! Pas davantage d’arbre de haute tige, ni de haie vive le long de la clôture ! Toutes ces infractions sont énormes, nombreuses et crèvent les yeux !

      Ce n’est pas uniquement un problème de voisinage comme voudrait le faire croire Jean-Roger, mais une sérieuse violation de toutes les prescriptions qui concernent spécifiquement la zone UG. Nous verrons bien si le maire, si prompt à intenter des procès-baillons qu’il a tous perdus avec l’argent du contribuable, va enfin faire respecter la loi en attaquant l’acquéreur indélicat et frauduleux du terrain….

  6. @ Jean-Roger | 8 mai 2021 à 18 h 05 min

    La justice se fait dans les tribunaux, mais les alertes et les dénonciations d’irrégularités commises et de violation des lois peuvent tout à fait se faire sur un blog ! Et le problème que je soulève et dénonce est celui de tous les habitants des quartiers pavillonnaires, pas uniquement le mien !

    Je vous le répète, il ne s’agit pas d’un problème de voisinage, mais d’urbanisme ! Ne vous faites pas plus borné que vous n’êtes !

  7. @Jean roger cette semaine je vais aller voir les gens du 5 rue Alix, et montrer les scandaleux articles de Medioni. 👿😈. Ça sera la fête des voisins, LOL

  8. @Jean roger les juges avant de se pencher sur un dossier, lisent d’abord les blogs Aulnay Cap et parfois MonNavet, ils appellent Catherine et ensuite prennent leur décision de couper la tête à untel ou untel, surtout si il est de droite lol

    Maître Medioni sur son arbre perché (un chêne ) du haut de sa grandeur, se prend pour Louis IX et rend la justice … Quel chance on a chers amis d’avoir cette grande personne dans notre ville, filous, escrocs en tout genre méfiez vous, juge Medioni est impitoyable.

    • @ Muda | 8 mai 2021 à 19 h 19 min

      Apprenez qu’un permis qui est accordé ne signifie nullement qu’il respecte tous les autres droits et notamment ceux des tiers, des riverains et des habitants d’une zone qui ne veulent absolument pas la voir se dégrader.

      Un permis accordé n’est pas non plus une garantie qu’il sera respecté par le bénéficiaire, ce qui est ici le cas !

      Que va faire la ville qui se targue de défendre les intérêts des Aulnaysiens en intentant des procès chaque fois que cela est nécessaire ? Nous devrions être témoins de la saisine du tribunal en présence de toutes ces violations signalées depuis plusieurs mois. Mes articles, mes photos, mes analyses et mes démonstrations leur prémâche le travail !

      Le droit des tiers en urbanisme

  9. Madame Medioni vous vous rendez compte de la gravité de vos propos et les ennuis que ça pourrait causer à ces personnes , je veux dire tout cela est de la pure délation gratuite sans motif valable, sans discernement, et sans connaissance de ce dossier

    Mais pour qui vous vous prenez ? Êtes vous du service de l’urbanisme, ou de la préfecture ?

    Alors cessez de vous prendre pour une autre et arrêtez de persécuter des gens ça pourrait vous coûter cher. Vous ne savez rien de cette situation, au lieu de délirer sur ce blog, qui pourrait également causer des torts et des poursuites à l’encontre de son propriétaire, veuillez vous rapprocher des services compétents e mairie, et on vous renseigner au mieux.

    Un conseil, merci

  10. @ Reppp | 8 mai 2021 à 21 h 54 min

    Je n’ai pas l’honneur de connaitre votre identité civile, pas plus que celle de tous ces trolls pro-Beschizza qui pulullent sous mes articles et dans les commentaires d’Aulnaycap. Par conséquent je n’ai absolument pas vocation à prendre au sérieux vos dires et les leurs qui sont d’une incommensurable malhonnêteté intellectuelle, ni à me laisser impressionner par toutes les contre-vérité que vous énoncez pour décrédibiliser ma parole qui s’appuie toujours sur les lois !

     » vous vous rendez compte de la gravité de vos propos et les ennuis que ça pourrait causer à ces personnes  »

    Je me rends surtout compte que l’acquéreur du terrain s’est autorisé à violer toutes les règles urbanistiques attachées à ce quartier pavillonnaire que Beschizza en 2014 s’était pourtant engagé à protéger des appétits voraces des promoteurs immobiliers et autres marchands de sommeil qui cherchent toujours à tirer de juteux profits au détriment des tiers ! Par conséquent la gravité que vous dénoncez n’est pas de mon fait, mais précisément celle de l’acquéreur indélicat et malhonnête.

    Je vous informe que vos propos excessivement calomnieux et mensongers m’accusant de délation sont susceptibles de faire l’objet d’un dépôt de plainte, car aucun motif méprisable ne se cache derrière mes alertes, mais uniquement la nécessité de protéger les quartiers pavillonnaires et la volonté de rappeler à chacun que la France est un état de droit et non une république bananière où chacun réinterprète les lois à sa convenance avec la complicité de personnes qui devraient les rappeler à l’ordre au lieu de se réfugier dans le laxisme, le déni ou la complaisance.

     » je veux dire tout cela est de la pure délation gratuite sans motif valable, sans discernement, et sans connaissance de ce dossier  »

    De quel droit estimez vous que je n’ai aucune connaissance du dossier ? Qui êtes-vous donc pour proférer publiquement et sans aucune preuve fournie des allégations aussi mensongères et calomnieuses ? Mes motifs d’alerte sont tout à fait fondés, étayés, valables et légitimes. Et au contraire c’est mon discernement et ma connaissance des lois qui fonde mes reproches, qui sont également ceux des riverains lésés et des propriétaires de pavillons en zone UG qui sont légitimes à ne pas voir s’implanter des marchands de sommeil qui bétonnent tout pour multiplier les logements à louer.

    Là où ces marchands de sommeil s’installent, il n’y a plus un arbre, plus une terre pleine, plus de haies vives, plus de jardin, plus de bio-diversité, mais uniquement une parcelle entièrement artificialisée aussi bien par le béton que par le plastique ! Oseriez-vous affirmer qu’ils ont le droit de massacrer une parcelle sans se plier à minima aux règles du PLU dont la fonction est justement de protéger le caractère spécifique qui fonde la valeur et la qualité de vie précieuse des quartiers pavillonnaires ?

     » Mais pour qui vous vous prenez  »

    Pour une citoyenne très impliquée dans la vie de sa cité qui est tout a fait légitime à demander des comptes à son administration pour les transgressions au PLU qu’elle a laissé se perpétrer et dont les dégâts et préjudices sont malheureusement irréparables ! Pour un membre du peuple qui s’appuie sur les articles de la déclaration universelle des droits humains et citoyens et sur les lois françaises pour exiger qu’elles soient honorées et respectées !

     » Êtes vous du service de l’urbanisme, ou de la préfecture ?  »

    Il n’est point nécessaire de l’être pour avoir le droit de prendre la parole quand des règles d’urbanisme sont manifestement transgressées et quand le droit des tiers et des riverains a été incroyablement méconnu et piétiné !

     » Alors cessez de vous prendre pour une autre  »

    Qui êtes vous donc pour vous permettre de me donner publiquement des ordres sous anonymat ? Je ne me prends que pour moi–même, citoyenne de la société civile courageuse, concernée, impliquée et légitime à réclamer le respect des lois et des règles du PLU !

     » arrêtez de persécuter des gens ça pourrait vous coûter cher.  »

    Encore des accusations calomnieuses ? Des menaces ? En l’occurrence, ce ne sont pas les personnes qui alertent et dénoncent les irrégularités et la violation des lois qui persécutent, mais les fraudeurs et les transgresseurs qui doivent être traduits devant un tribunal par la mairie qui est supposée défendre les intérêts de tous les Aulnaysiens ! Et en effet, la non conformité des deux constructions sur une petite parcelle aux plans déposés en mairie pourrait coûter très cher à ce marchand de sommeil qui a massacré l’esprit et le caractère de ce quartier pavillonnaire, tout en méprisant les droits des habitants de ces quartiers !

     » Vous ne savez rien de cette situation  »

    Au contraire, je connais parfaitement le dossier pour avoir alerté la mairie et m’y être rendue à plusieurs reprises en compagnie de plusieurs personnes. Je détiens toutes les preuves matérielles de ce que je dénonce dans mes articles. Par conséquent vous êtes priés de faire le canard et de cesser vos accusations non étayées et calomnieuses !

     » au lieu de délirer sur ce blog, qui pourrait également causer des torts et des poursuites à l’encontre de son propriétaire  »

    Ce ne sont pas les habitants qui ont causé du tort à cet acquéreur malhonnête et indélicat qui s’est rendu sciemment et délibérément coupable de manœuvres dolosives, autant envers les services qui ont instruit sa demande de permis, qu’envers tout le voisinage consterné et sidéré qu’une telle opération immobilière ait été rendue possible en zone UG ! Le propriétaire mérite d’être poursuivi et condamné pour ce qu’il a fait, car nul n’est censé ignorer les lois, ou s’en affranchir à sa guise !

    Je pense que vous n’oserez pas ici et devant le lectorat, affirmer le contraire ! Et au lieu de vous placer du côté des transgresseurs, vous devriez plutôt soutenir les riverains « préjudiciés  » qui n’avaient rien demandé et qui n’ont jamais causé aucun torts !

     » veuillez vous rapprocher des services compétents en mairie, et on vous renseignera au mieux.  »

    Je ne vous ai pas attendu pour avoir depuis longtemps accompli cette démarche !

    Il est clair que c’est un dossier qui est très litigieux et qui met en évidence la gestion contestable et les manquements de la mairie en matière d’urbanisme.

    Inutile de me remercier car je n’obtempèrerai à aucune de vos extravagantes injonctions et à mon tour de vous retourner le compliment :

    Pour qui vous prenez vous cher anonyme sorti de nulle part ?

  11. Un vrai délire ce blog

    D’abord qu’est ce qu’un « troll » selon Medioni, Karkides etc…

    1) C’est forcément quelqu’un qui ne dit pas comme eux
    2) Ton vrai nom n’en est pas un, enfin ça dépend ce que tu dis
    3) Tu soutiens le maire en place (justement)
    4) Tu oses contredire mémère et pépère voire duchnok
    5) Un troll n’est pas obligatoirement un pseudo, si tu critiques le maire et son équipe

    D’autre part l’ancienne taulière intérimaire s’est rabibochée avec la rabâcheuse en série, car la première n’est pas forcément pour ou contre le maire, enfin ça dépend… Mais elle fait croire à tout le monde qu’ils sont ses « amis » (ex. Karkides, Suaudeau de MonAulnay blog pamphlétaire qui prétend connaitre la vérité mieux que tout le monde) mais dont leurs copains (ils y étaient aussi) ont fait un bide lors des dernières municipales (5.5% des Aulnaysiens soit 1 aulnaysien sur 20), sans oublier l’assoce Aulnay Environnement spécialiste des robinets ouverts, je ne leur confierai pas mes problèmes de baignoire, lol) , après s’être envoyé dans la tronche des parpaings, voilà maintenant que c’est bisous-bisous

    Entre celle qui se prend tantôt pour un juge, voire dans certains cas un avocat , une journaliste dont les textes si t’as pas 3 h devant toi, tu reviens le lendemain

    Messieurs Yaka et Faukon, madame Blablabla….personnellement ça me saoule

    Alors ok, j’utilise un pseudo mais comme je ne suis ni pour, ni contre Beschizza et consort, bien que là dedans je puisse trouver chez lui , du bon, du beau, du bien, autant que du mauvais, (arrachage de tous les arbres qu’il ne faut pas arracher, il n’y a plus d’ombre), du moche (place Abrioux), du mal… (Un toit pour elle ou LNA) car faisant de l’ombre à d’autre associations qui se sont mises à genoux devant l’empereur…

    Ok je vais utiliser un pseudo, mais comme je m’en fous de cette politique politicienne aulnaysienne qui dans un sens ou un autre n’importe rien aux habitants de cette ville, bien qu’on pourrait penser qu’il vaille mieux (le choléra #VivreAulnay que la peste AEC)

    Allez je vais m’appeler Fulgurance (juste une fois) pourquoi pas…

    Donc je résume, les dénommés
    -Samy que tout le monde sait qui il est
    -Jean
    -Jacques
    -Ulule, poilu, ducon ou même pédoncule, pustule etc… ne sont pas des trolls car ils attaquent les près de 8400 fachos (c’est comme ça que certains les affublent, alors que ce ne sont que des électeurs de droite, qui ne savent rien des magouilles de ce coté de la politique locale) et la majorité minoritaire de cette municipalité, tout ceux là à l’encontre des 2500 humanistes, ayant le monopole du cœur, soutien des Médioni, Augustin, Pti Louis et Suaudeau-Karkides (une référence) qui préfèreraient les magouilles d’une gauche donneuse de leçons, remarquez dans ce cas là (heureusement que non) ils n’y sont pas… Des bagarres de gaulois, dont d’ailleurs une certaine Charabia (ou Frédéric Martin) on se sais pas trop si elle était pour ou contre, tout en étant pour, visiblement contre… Non ce n’etait pas Mata-Hari locale, dison une embrouilleuse, qui voulait se venger du saint des saint Amédro et cie, les gentils….

    Quant à moi je m’en fout de tout ceci, des logorrhées de la nouvelle rédactrice, des articles à l’a peu près (copié collé arrangés) de sieur Kubacki, des procès à venir contre ce blog [Qui va modérer : NDLR….] madame « JeSaisToutMieuxQueVous même SiJyConnaisRien ? »

    Je me fous de la parade du cirque du bd de Strasbourg, de l’autre ex blogueur passé en Corée du Nord à des fins juste personnelles, qlors que certains croient qu’il est un agent spécial envoyé par KIm bidule…

    Tout ça me fatigue, et si vous voulez savoir ma véritable identité, je serai parmi les 75 % d’abstentionnistes au prochaines élections : Départementales et Régionales, dont je me fous à un point que ça fasse de moi un mauvais citoyen ? Que nenni, je ne voterai pas pas pour des guignols qui promettent tout et ne donne rien saut à eux-mêmes

    Désolé d’avoir été aussi long, finalement j’aurais pu être rédacteur de ce blog moi aussi, mais comme ce n’est pas à la longueur des écrits qu’on voit le talent, j’ai l’outrecuidance de me retirer…

    Pour la rédaction Arnaud Kubacki, ce texte n’est que de l’humour, merci de le publier tel quel, et pour ceux que j’ai froissé, sachez le je le pense réellement

    Bisous à tous et Adieu

  12. @Fulgurance, pas si fulgurant que cela. »un troll caractérise un individu ou un comportement qui vise à générer des polémiques. »
    Rajoutons que son adresse email est fausse. Contrairement à ce que vous dites, sur notre blog nous modérons aussi des trolls dont lepropos à l’égard du maire ou de sa première-adjointe sont déplacés.
    Samy n’est pas pour nous un troll car son adresse email est valide. Nous avons choisi de ne publier que les commentaires respectueux et dont l’adresse est reconnue.

  13. Par ailleurs, ce n est pas parce que on est pas d’accord avec ce que vous écrivez ou commentez qu’on est d’accord avec la municipalité, allez chercher des excuses ailleurs

Répondre à Reppp Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :