Déclaration du PCF Aulnay-sous-Bois suite aux élections départementales et régionales 2021

UNE ABSTENTION MASSIVE ACCUSATRICE D’INSTITUTIONS DÉMOCRATIQUES DÉPASSÉES

Le désintérêt ou la volonté de dénoncer des processus électoraux qui ne permettent pas aux électeurs de peser efficacement sur les politiques effectivement menées ? Désintérêt
ou sentiment d’impuissance… lequel l’emporte ? Ne serait-ce pas les 2 facettes d’une démocratie malade d’institutions dépassées ? Nous le pensons. Nous le pensons d’autant plus que les remèdes évoqués par les puissants consistent davantage à évoquer le vote par correspondance ou à distance qu’à envisager de changer la constitution ou tout simplement à faire le nécessaire pour que les documents électoraux soient… simplement distribués à chaque électeur ! Ce processus est porteur de dangers ! Les électeurs les plus demandeurs de changement s’abstiennent plus massivement : A Aulnay, ce sont près de 10% d’abstention de plus dans les cités d’habitats collectifs du nord de la ville que dans les quartiers majoritairement pavillonnaires du sud.

UNE DROITE MAJORITAIRE DANS LES ÉLECTIONS, MINORITAIRE DANS LA POPULATION

Dans ce contexte de participation la droite remporte les élections sur Aulnay. Il est aisé de constater que les suffrages recueillis par les candidats du Rassemblement National au
1er tour des élections départementales se sont reportés sur les candidats présentés par « Les Républicains » et l’UDI. Cette porosité entre ces 2 électorats s’explique par les positions particulièrement réactionnaires et populistes des candidatures soutenues par M. B. Beschizza auteur d’un brûlot ignoble entre les 2 tours visant à confirmer à l’électorat d’extrême droite qu’il partageait leurs thèses. Message reçu par ces électeurs.

Cette grande porosité entre les électorats de la droite municipale avec l’extrême droite apparaît également clairement dans les résultats du 1er tour. Nous pouvons en effet constater que des électeurs ont porté leurs suffrages sur les candidats du RN aux élections régionales et sur la candidature LR soutenue par B. Beschizza aux élections départementales.

UNE GAUCHE EN RECONSTRUCTION POUR LA JUSTICE SOCIALE ET LA SAUVEGARDE DE L’ENVIRONNEMENT structurée par une composante transformatrice des institutions et de la société.

Malgré la très faible participation les candidatures de gauche ont rassemblé davantage d’électeurs qu’au scrutin municipal de 2020.

Lors du 1er tour des régionales, la liste présentée par le PCF et LFI et conduite par Clémentine Autain est arrivée nettement en tête des 3 principales listes de gauche : 13,15% pour C. Autain (PC/LFI), 11,22 % pour A. Pulvar (PS) et 7,25% pour J. Bayou (EELV).

Ce résultat est conforté par celui enregistré par la candidature LFI aux départementales, 758 voix (7,21%). Nous comprenons ces choix de l’électorat de gauche comme celui d’un
espoir dans une gauche qui lie en cohérence progrès social, protection de l’environnement et du vivant et émancipation humaine. Le choix d’une gauche qui ne renonce pas à ses
ambitions, une gauche qui ne déçoit pas.

La pluralité et la diversité de cette gauche s’avère être un atout dans la construction d’alternatives à la droite réactionnaire et populiste qui domine la vie institutionnelle à Aulnay. En effet, ces constats et analyses concernant le 1er tour viennent trouver un débouché dynamique dans les scrutins de 2ème tour. Non seulement, il apparaît que les reports de voix sur les candidatures arrivées en tête à gauche au 1er tour se font intégralement, mais ces rassemblements de 2èmes tours permettent des progressions dépassant la simple totalisation des voix des différentes candidatures de gauche aux 1ers tours .

Au total, ces élections ont permis de reconduire une majorité de gauche au conseil départemental de Seine -Saint-Denis au sein de laquelle les élus communistes s’emploieront à faire prendre des décisions audacieuses pour compenser et réduire les graves inégalités sociales et développer des politiques environnementales visant tout à la fois à adapter nos villes aux conséquences du réchauffement et des dérèglements climatiques et à réduire l’émission des gaz à l’origine de ces phénomènes délétères. Une politique de la jeunesse est et continuera d’être notre priorité dans ces perspectives.

Nos efforts n’ont pas su convaincre suffisamment d’électeurs pour permettre à la gauche de conduire à l’échelon régional ces politiques sociales et écologiques. Les communistes d’Aulnay avec ceux de toute la région Ile de France continueront à susciter et accompagner les rassemblements des franciliens dans la défense de leurs cadres de vie, pour l’implantation d’activité économique utile ainsi que le développement des services publics nécessaires à tous les franciliens.

PROTÉGER LA DÉMOCRATIE MENACÉE EN SE FAISANT ENTENDRE !

Le Parti Communiste Français a choisi d’engager tôt les campagnes présidentielles et législatives en vue des élections de 2021 en désignant notamment son candidat au scrutin présidentiel.

Nous annoncerons prochainement plusieurs initiatives permettant aux citoyens d’utiliser ces échéances électorales de 2022 comme point d’appui pour se faire entendre. Notre objectif est d’encourager les nombreux abstentionnistes à investir à nouveau massivement la vie démocratique dont l’exercice du droit de vote.

Source : communiqué PCF Aulnay-sous-Bois

Publié le 3 juillet 2021, dans Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Comme d’habitude,lorsqu’il y a un article un peu plus élaboré, peu de réaction, c’est dommage pour la démocratie.
    Même si l’on ne partage pas toujours, mais avec le coeur a gauche, il est nécessaire que le PCF existe et s’exprime devant les agressions ignobles de cette droite /extrême droite qui vient de montrer son vrai visage, à l’affût de tous les pouvoirs, de tous les privilèges alloués malheureusement par la politique et à l’affût d’un maximun de revenus personnels, voir les cumulards de cette majorité, c’est ça leur véritable investissement, rien d’autre.
    Si les retraités des quartiers sud pouvaient le moindre peu ouvrir les yeux et non se contenter des déclarations….. de ces élus et prendre conscience que si la gauche n’avait pas existé, ils ne bénéficieraient pas des acquis sociaux dont ils jouissent actuellement.

  2. Delphine Constant

    @Roger Les acquis sociaux sont pour les assistés, nous on travaille…On n’est pas dépendants de la communauté.

    Bossez dur, et levez vous pour trouver un job

  3. Quel état d’esprit, c’est ça la philosophie du PR, absolument effarant.
    « Trouver du travail en traversant la rue.  »
    Er vous n’avez pas honte ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :