Le département de la Seine-Saint-Denis n’est pas une poubelle avec des drogués selon Valérie Pécresse

Paris est devenue une salle de shoot (crack) à ciel ouvert à la suite de l’ouverture de différentes salles pour les drogués. Avec la colère des riverains, les drogués ont été priés de partir à Pantin en Seine-Saint-Denis pour s’adonner à leur addiction morbide. Pour Valérie Pécresse, l’Etat considère la Seine-Saint-Denis comme la poubelle de France où tous les péchés sont permis.

A Pantin, un mur sera construit pour protéger les riverains des nuisances occasionnées par les consommateurs de crack.

Publié le 27 septembre 2021, dans Actualité, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. On ne fait que déplacer le problème, et bien évidemment c’est encore la Seine Saint Denis qui cumule déjà toutes les calamités du monde qui devient la récipiendaire de cette plaie pour les autres de ces fumeurs de crack . Valérie Pécresse a raison de dénoncer cela. Toutes es personnes qui vivent en scène saint Denis et qui respectent les lois et le pacte républicain en ont assez d’être les laissés pour compte et d’en subir toutes les nuisances.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :