Hadama Traoré dit stop à la pose des antennes relais 5G sans concertation à Aulnay-sous-Bois

L’association apolitique du mouvement LREEM mène une lutte intellectuelle face à la mairie d’Aulnay-sous-Bois et la société Bouygues Télécom. Il est question d’une pose d’antennes relais sans accord des copropriétaires de la résidence « La Morée ». Cela est une violation manifeste du droit à la propriété.

Nous sommes sur et certains que nous ferons enlever les antennes relais. Qui vivra verra.
Le vrai souci c’est l’installation de ces antennes relais dans les quartiers Hlm. Effectivement, les locataires ont très peu de moyens de s’opposer à ces installations sans aucune information, ni concertation.

L’OMS est claire : les ondes électromagnétiques et radioélectriques peuvent être cancérigènes.

À ce jour, il y a aucune étude de fond effectuée en France. C’est juste intolérable pour un pays aussi développé que notre France.

Chacun doit se soucier des ondes électromagnétiques et radioélectriques qui impactent le système nerveux de 3.5 millions de Français.

La révolution philosophique se jauge aux actes. La révolution est en marche et personne ne pourra l’arrêter.

Source : Hadama Traoré, leader du mouvement La Révolution Est En Marche

Publié le 30 novembre 2021, dans A vous la parole, Santé, Technologie, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. En 2011, le CIRC avait classé les ondes électromagnétiques comme cancérogènes possibles, groupe 2B du CIRC. Contrairement à ce qui est dit dans le post, de nombreux travaux ont depuis montré l’absence de liens entre l’exposition aux ondes et des pathologies tumorales. Ainsi en 2013, l’ANSES écrit: « Les conclusions de l’évaluation des risques publiées en 2013 ne mettent pas en évidence d’effets sanitaires avérés » (https://www.anses.fr/fr/content/radiofr%C3%A9quences-t%C3%A9l%C3%A9phonie-mobile-et-technologies-sans-fil). En 2017, l’INRS indique: « À ce jour, il n’a pas été possible d’établir un lien de causalité entre les expositions incriminées et l’apparition de leucémies lors d’exposition à des champs magnétiques de très basses fréquences..
    De manière générale, les études sont, à ce jour, insuffisantes pour conclure définitivement sur le caractère cancérogène ou non des champs électromagnétiques de basses ou hautes fréquences. »
    Voilà la précision que je souhaitais apporter pour alimenter le débat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :