Le préfet annonce un triplement du nombre de doses allouées à la Seine-Saint-Denis

« Le matin de l’annonce, il y avait encore plein de rendez-vous disponibles. Dès le surlendemain, on était complet jusqu’à fin janvier. » Au centre de vaccination de l’hôpital André-Grégoire à Montreuil, la décision du gouvernement d’élargir la troisième dose de vaccin à toute la population, le 24 novembre, a eu des conséquences immédiates : « Désormais, nous n’avons plus de place avant le 21 février », détaille l’agent d’accueil. Et ce malgré un élargissement des horaires, dès la semaine prochaine, afin d’absorber l’augmentation des demandes.

D’ici mi-décembre, le nombre de doses de vaccin allouées à la Seine-Saint-Denis va quasiment tripler : il y en avait 40 000 la dernière semaine de novembre, contre 60 000 actuellement. « Au 15 ou 20 décembre, nous atteindrons l’apogée que nous visons, soit 110 000 à 125 000 injections par semaine », annonce le préfet Jacques Witkowski.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 9 décembre 2021, dans Actualité, Santé, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :