Deux jeunes délinquants délinquants du Blanc-Mesnil vendaient mortiers, brassards de police et gyrophares à Aulnay-sous-Bois

Le représentant du parquet de Bobigny a considéré que « dans le contexte, les feux d’artifice, vendus à côté de brassards de police, bombes lacrymogènes et gyrophares, n’étaient pas destinés à un anniversaire ou à fêter le Nouvel an ». Deux hommes, âgés de 18 et 20 ans, lui ont été présentés ce jeudi. Ils ont été laissés libres mais ont reçu une convocation pour une comparution très prochaine sur reconnaissance préalable de culpabilité, anciennement la procédure de plaider coupable.

Les deux jeunes hommes, des primo-délinquants résidant au Blanc-Mesnil, sont poursuivis pour « travail dissimulé et transport d’armes de catégorie D ». Ils ont admis qu’ils « vendaient » cet attirail depuis « quelques mois », indique le magistrat. Une peine de quatre mois de prison avec sursis a été envisagée par le parquet, a spécifié dans un tweet le procureur de la république de Bobigny.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 31 décembre 2021, dans Faits divers, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Laissez libres ! tout est dit….Ils n’ont pas peur, doivent bien sourire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :