Escroquerie aux emplois aidés : des peines de prison requises contre Théo Luhaka

La fratrie, dont le plus jeune des membres est devenu malgré lui une figure des victimes de violences policières, est accusée d’avoir détourné à Aulnay-sous-Bois plus de 900 000 euros d’argent public. Les prévenus ont reconnu une partie des faits, assurant avoir «voulu aider» des jeunes sans emploi. La décision sera rendue le 7 avril.

Tour à tour, les trois membres de la fratrie Luhaka assis au premier rang d’une des salles d’audience du tribunal judiciaire de Bobigny ont reconnu ce jeudi des « erreurs », des « fautes », des « mauvaises décisions ». Avec trois autres prévenus, ils étaient jugés depuis mercredi pour escroquerie ou complicité d’escroquerie au préjudice d’un organisme chargé d’une mission de service public. Le jugement a été mis en délibéré au 7 avril.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 17 février 2022, dans Actualité, Justice, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :