Des réfugiés du Soudan et d’ailleurs créent leur entreprise avec l’appui d’une fondation en Seine-Saint-Denis

Quand ils sont arrivés dans la capitale, il y a quelques mois ou quelques années, la plupart ne parlaient pas un mot de français et n’étaient pas en possession de papiers. Ils sont pourtant sur le point de créer leur entreprise. Depuis 2019 à Montreuil, puis l’année dernière à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la fondation The Human Safety Net (créée par l’assureur Generali) accompagne des personnes réfugiées dans leur projet, gratuitement, pendant neuf mois. Un programme d’incubation lancé en collaboration avec le réseau La Ruche.

Amir, originaire du Soudan, se souvient encore de son premier jour à Paris, après un long périple d’un an via l’Égypte, la traversée de la Méditerranée puis l’Italie, à chaque fois grâce à des passeurs. « Je suis arrivé à la gare de Lyon et je ne savais pas où aller, explique cet homme de 30 ans, arrivé en France avec l’équivalent d’un Master 1 dans son pays d’origine. J’ai demandé à des gens où se trouvaient des campements. »

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 28 février 2022, dans Actualité, Emploi, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :