Archives du blog

Aya Nakamura impliquée dans le calvaire de la gérante du restaurant Merci Maman Fast Good

C’est l’histoire d’une fête organisée dans le Val-de-Marne par la célèbre chanteuse Aya Nakamura, artiste d’Aulnay-sous-Bois. Pour le lancement de son nouvel album, la diva Aulnaysienne avait posté sur les réseaux sociaux des images de la fête où les personnes étaient vues sans masque, collées les unes aux autres, en parfaite contradiction avec les préconisations gouvernementales pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Sur ces photos étaient associées le nom « Merci Maman Fast Good », un célèbre restaurant de Tremblay-en-France spécialisé dans la gastronomie Africaine. Géré par Anne-Sophie Egounlety, cet établissement accueille de nombreuses personnalités culturelles et politiques, si bien que ce restaurant était devenu une sorte de repère dans le département. Mais en voyant ces photos associées au restaurant, de nombreux internautes se sont indignés du non-respect du confinement, et ont appelé au boycot de l’établissement. Certains ont même organisé des canulars, commandant des plats sans jamais aller les chercher.

Tout ceci n’était en fait qu’un malentendu : la fête ne s’est pas déroulée dans l’établissement mais dans une salle dans le Val-de-Marne. La gérante avait préparé les plats à emporter que l’équipe d’Aya Nakamura est venue chercher. La fête ne s’est pas déroulée dans l’établissement.

Ironie de l’histoire : la gérante a donné gratuitement ces plats à la très célèbre chanteuse en échange d’une publicité sur les réseaux sociaux. Une publicité qui s’est transformée en chemin de croix. L’histoire ne dit pas si Aya Nakamura, qui s’est excusée, dédommagera la gérante…

%d blogueurs aiment cette page :