Archives du blog

Vijay Monany ex-bras droit du Maire du Blanc-Mesnil tacle le Maire d’Aulnay-sous-Bois sur l’école coranique

Vijay Monany, avant de devenir porte-parole d’Eric Zemmour pour la présidentielle 2022, était directeur de cabinet du Maire du Blanc-Mesnil (Thierry Meignen), et adoubé par Les Républicains en Seine-Saint-Denis, où il devint conseiller départemental. Dans une vidéo à découvrir ci-dessous, il attaque avec véhémence Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, qu’il accuse d’islamo-droitisme en accordant un bail de 25 ans à une associaton pour une école coranique.

Accusé d’“islamo-droitisme” à Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza répond

Bruno Beschizza

Je vous écris suite à l’article Et l’islamo-droitisme, alors ? que vous avez publié dans votre magazine Valeurs Actuelles, paru le 3 février 2022 sous la signature de Monsieur Jules Torres. Cet article comporte des approximations, des sous-entendus, des amalgames et des raccourcis auxquels je me dois de répondre tant ils sont infamants et éloignés de la réalité.

Homme marié de 54 ans, père de cinq enfants, j’ai servi dans l’armée française pendant 7 ans et dans la Police Nationale pendant 20 ans. Je suis attaché à la France, à son drapeau et à ses principes. Je crois en l’Etat. Je crois en la République. J’ai consacré toute ma vie au service de la France et de nos compatriotes. Je n’ai jamais caché ou tergiversé avec mes engagements et mes amitiés politiques, que ce soit pour Nicolas Sarkozy, ou pour Jean-François Copé, pourtant attaqué pour sa loi sur la burqa ou pour avoir dénoncé le fait que des jeunes se faisaient arracher leur « pain au chocolat » parce qu’il ne fallait pas manger pendant le ramadan. Vous comprendrez donc que je trouve infamant que l’on sous-entende que je puisse avoir la moindre complaisance avec des salafistes, avec l’islamisme radical.

Plutôt que de vous écrire par le biais d’un avocat, j’ai tenu à vous faire moi-même valoir mes droits en apportant des éléments de réponse.

Sur le prêt de la salle à une association islamiste

Comme tous les maires, je suis sollicité par des associations pour des prêts de salle. Je rappelle que je ne peux pas interdire à une association de louer une salle sans motif valable. Ce serait un excès de pouvoir susceptible d’être sanctionné par le juge administratif.

Source et article complet : Valeurs Actuelles

%d blogueurs aiment cette page :