Archives du blog

L’extrême-droite accuse Théo de jouer la comédie et de narguer les policiers à Aulnay-sous-Bois

Théo est devenue une icône à Aulnay-sous-Bois en 2017 : le président Hollande lui a rendu un hommage en venant à son chevet à l’hôpital lorsqu’il a été blessé suite à une interpellation par les forces de l’ordre. Le Maire Bruno Beschizza avait également pris fait et cause et avait quelque peu critiqué les policiers responsables de son interpellation, même s’il avoua quelques semaines après avoir fait cela par peur de potentielles émeutes.

1 an après, Théo est revenu sur le devant de la scène avec de nombreuses interviews. On découvre un homme meurtri, timide, qui a du mal à s’exprimer. Cependant, tout le monde ne voit pas Théo de la même façon.

Ainsi, Valeurs Actuelles, journal connu pour être de droite, a rédigé un article au vitriol sur le jeune Théo. Article qui a été repris par l’extrême droite, dont un site dirigé par le bouillonnant Pierre Sautarel, connu pour son combat contre l’immigration et adepte de la théorie de grand remplacement.

Dans cet article, on y découvre un Théo méconnaissable, qui nargue les policiers, qui est en pleine forme. On peut lire ainsi :

« Comme toujours, il [Théo] dégaine son portable pour filmer les forces de l’ordre. Une provocation systématique, appuyée par une assurance qui s’évanouie par magie chaque fois qu’on lui tend un micro ».

Arrogance, homme en pleine forme hors caméra, puis homme fatigué et diminué lorsque les caméras apparaissent ? Les journalistes Charlotte d’Ornellas et Bastien Lejeune jettent un pavé dans la marre, au risque de devenir persona non gratta dans les quartiers où Théo est un héros. Et pendant ce temps, l’extrême-droite jubile, il n’en fallait pas tant de toute façon…

Portrait peu flatteur de Bruno Beschizza en rapport avec sa relation avec l’Islam dans Valeurs Actuelles

beschizza_prison

Libération

Valeurs Actuelles est à la « Droite Forte » (mouvement porté par Guillaume Peltier, LR) ce qu’est Libération pour le Parti Socialiste ou l’Humanité pour le Front de Gauche. C’est un journal ancré très à droite, mais qui n’est pas pas dénué d’intérêt et qui aborde une partie de l’actualité sous un angle très différent.

Bruno Beschizza a fait l’objet de quelques interviews dans ce journal, souvent pour le présenter sous l’angle de la sécurité. Mais cette fois-ci, c’est un article au vitriol qui émousse légèrement l’actuel Maire d’Aulnay-sous-Bois : Valeurs Actuelles ne comprend pas pourquoi l’ex-policier a pris position en faveur de Théo (jeune violemment interpellé début février par la Police Nationale à Aulnay), et a mis au pilori les 4 policiers impliqués dans cette histoire. Pour Valeurs Actuelles, la présomption d’innocence doit être maintenue. Et pour enfoncer le clou, le quotidien revient sur les relations entre le Maire d’Aulnay et plusieurs associations musulmanes de la ville.

Valeurs Actuelles parle de « soumission », de « promesses à des groupes musulmans », et d’un maire « prisonnier du soutien de ces groupes ».

Pour lire l’article, cliquer ici.

Pour Bruno Beschizza dans Valeurs Actuelles, le cannabis est une grosse ficelle du gouvernement pour faire taire la contestation de la Loi Travail

Bruno_Beschizza_SarkozyVoilà des mois que le gouvernement est empêtré dans sa Loi Travail. La gestion chaotique du dossier par le gouvernement a conduit à vider le texte de sa substance puisque celui-ci n’aura aucun effet concret et durable sur l’emploi. Les organisations syndicales de gauche ont gagné et aujourd’hui, il n’est plus question que de communication. L’objectif pour le gouvernement est simple : faire passer le texte, coûte que coûte et faire taire la polémique sur ce dossier.
 
Depuis quelques semaines, les syndicats de jeunes de gauche extrême et d’extrême-gauche sont donc à la manœuvre. La réforme ne concerne pas vraiment la jeunesse mais c’était l’occasion pour William Martinet, actuel président de l’UNEF, de se faire un nom. Il faut dire que les luttes permettent à ces jeunes apparatchiks d’émerger dans la sphère politique. Bruno Julliard avait bataillé contre le CPE de Dominique de Villepin, Jean-Baptiste Prévost contre la réforme des universités de Valérie Pécresse et Emmanuel Zemmour militait pour le mariage des couples de même sexe. Chacun ses combats…
Source et article complet : Valeurs Actuelles, article communiqué à la rédaction d’Aulnaycap par la direction de cabinet du Maire d’Aulnay-sous-Bois

Bruno Beschizza explique à Valeurs Actuelles que la salle prêtée à des Salafistes à Aulnay-sous-Bois était légale

emjf_soiree_aulnayAprès la polémique initiée par Marianne concernant la mise à disposition d’une salle à l’Espérance Musulmane de la Jeunesse Française (EMJF) le 31 décembre 2015, Bruno Beschizza a décidé de s’expliquer et d’énoncer sa vérité à Valeurs Actuelles.

Selon M. Beschizza, le prêt de la salle à l’association cultuelle était légitime car respectant la loi de la République. Il ne pouvait l’interdire au motif que des salafistes puissent prendre la parole pendant les débats. Si l’édile d’Aulnay indique que l’islamisme radical est un problème à Aulnay, il ne l’est pas plus qu’ailleurs en Seine-Saint-Denis. Les principaux problèmes pour Bruno Beschizza sont l’insécurité et le trafic de drogue.

Source et article complet : Valeurs Actuelles

Nicolas Sarkozy ne veut pas que les églises se transforment en mosquée

Sarkozy_PavillonsCe n’est pas forcément une information locale mais importante pour être signalée. Tout a commencé lorsque le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, avait émis l’hypothèse, pour sauver des églises vides de l’abandon, de les transformer en mosquée, prétextant une certaine proximité entre les deux religions. Cette proposition, qui au départ n’avait pas pour objectif de choquer, a aussitôt créer un buzz et un déferlement de propos islamophobes. Certains allant même jusqu’à rappeler l’héritage chrétien de la France, mère de l’église.

« Touche pas à mon église ! », une tribune signée par un trentaine de personnalités de droite, dont Nicolas Sarkozy

Dans un sondage à paru dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, 67% des français sont opposés à la transformation des églises abandonnées en mosquées. Dans ce même hebdomadaire, un texte signé par une trentaine de personnalités de droite, dont l’ancien président Nicolas Sarkozy, affirme la volonté de préserver ces églises et critique les propos tenus par le Recteur de la mosquée de Paris. Ce dernier a d’ailleurs, depuis, affirmé avoir été mal compris et qu’il ne souhaite pas voir aboutir de telles transformations.

A noter que les personnalités politiques du Front National n’ont pas été autorisées à signer ce texte. Parmi les principaux signataires, on retrouve Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, Philippe de Villiers, Jeannette Bougrab…

Qu’en penser réellement ?

Coup de pub ou volonté affichée de préparer les élections présidentielles de 2017, Nicolas Sarkozy a réussi, une fois de plus, à faire parler de lui. Celui qui apparaît comme le favori de 2017 semble être parti sur une lancée que personne ne semble pouvoir arrêter. Malheureusement, une fois encore, ce buzz semble avoir montré les difficultés et les incompréhensions d’une partie des français vis-à-vis d’une religion en progression constante dans l’hexagone, et qui donne de la voix. C’est aussi un jeu risqué pour un parti politique qui tente, par endroit, de charmer l’électorat musulman, notamment lors des élections locales.

%d blogueurs aiment cette page :