Archives du blog

L’Etat Islamique perd Palmyre en Syrie après 3 semaines de violents combats

PalmyreTournant de la guerre en Syrie ou pas, la reprise de Palmyre par les forces de gouvernementales est hautement symbolique. L’un des hauts lieux touristiques du pays avant la guerre civile avait été conquis par l’Etat Islamique en Mai 2015, suite à une offensive éclaire. Des centaines de civils et prisonniers confondus avaient alors été froidement exécutés.

Pendant l’occupation de Palmyre, l’Etat Islamique aurait pillé les sites archéologiques, détruit des reliques et endommagé des monuments millénaires. L’Etat Islamique avait ensuite progressé jusqu’aux portes du Liban, avant de refluer sous la pression des forces du Hezbollah (libanais) et de l’aviation russe.

Début Mars, une offensive de l’armée gouvernementale syrienne, appuyée par le Hezbollah, des milices Iraniennes, des experts Russes et l’aviation Russe a fait reculer progressivement les Islamistes jusqu’aux portes de Palmyre. Après quelques jours de combats de rue, l’Etat Islamique s’est replié plus à l’Est.

Si la guerre est loin d’être terminée, cette victoire pour le gouvernement de Bashar Al-Assad pourrait devenir le retournement décisif après plus de 5 ans de conflit. Pour rappel, plusieurs acteurs sont en jeu :

  • Le gouvernement de Bashar Al-Assad, laïque, protecteur des minorités religieuses mais autoritaire, appuyé par la Russie, l’Iran, les Milices Chiites Irakiennes et le Hezbollah Libanais
  • Les milices Kurdes, qui prône un état fédéral et une forte autonomie des régions Kurdes, appuyés par le gouvernement Syrien et les Américains, mais bombardé par les Turcs et en conflit avec les milices islamistes
  • L’Etat Islamique, appuyé par des mandataires du Golfe, qui occupe de larges pans de territoire en Syrie et en Irak, en conflit avec toutes les autres factions
  • Le Front Islamique, composé d’Al-Nosra (Al-Qaida), Anhar Al-sSham (Islamistes), les milices Turkmènes (islamistes) et l’Armée Syrienne Libre, appuyé par la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Etats Unis et la France. A noter que le Front Islamique souhaite instaurer tout comme l’Etat Islamique la Sharia et persécute les minorités religieuses (Chiites, Alaouites, Chrétiens….)

Une situation complexe qui a poussé sur la route des millions de réfugiés, dans qui se sont glissés des islamistes et des pillards opportunistes.

%d blogueurs aiment cette page :