Archives du blog

Disparition et réapparition du parc de la rue Rembrandt à Aulnay-sous-Bois programmées par la municipalité ?

Récemment, Aulnay cap, relayé à la fois par monaulnay et l’association Aulnay environnement signalait à l’occasion d’articles  que M.Le Maire et M.Cahenzli , Adjoint à l’urbanisme avaient décidé de supprimer le parc Modigliani situé rue Rembrandt, derrière l’école des Petits Ormes au milieu des pavillons de blanc village des  3000 . Trois documents  accompagnaient ces articles dont le premier était le  plan cadastral des divisions anticipées du parc et ces deux autres :

  • Un courrier daté du 20 février 2019 signé par l’adjoint à l’urbanisme sur délégation du Maire ayant pour objet « Session amiable », adressé à chaque riverain(avec porte à porte d’un employé municipal pour proposer ces ventes) leur faisant miroiter la possibilité d’agrandir leur terrain car contigu à leur propriété, ce courrier mentionnant même « cédé » mais rectifié ensuite par « une évaluation du prix au m2 sera demandé à France Domaine »…et ce courrier précisait  bien « un découpage foncier » pour constructions de 5 parcelles!
  • Une pétition des riverains datée du 15 avril 2019(ci-dessous) s’opposant à cette disparition précisant entre autres que c’est un lieu qui sert d’espace vert aux résidents et à leurs enfants et qu’il est protégé dans le dernier PLU en vigueur et que sa vente violerai un principe de protection du patrimoine !

Donc, ces riverains dont les pavillons sont mitoyens à ce parc ont, du jour au lendemain, reçu ce courrier accompagné déjà de la division en lots de leur parc  mais sans AUCUNE CONCERTATION préalable,  sans AUCUNE INFORMATION , en conseil de quartier par exemple auprès au minimum des riverains et même de tous les Aulnaysiens, après tout , chacun devrait se sentir concerné, disparition d’un parc aulnaysien sur décision unilatérale des élus, pourtant des citoyens aulnaysiens aussi?  mais RIEN

Aulnaysiens, riverains totalement écartés d’un tel projet !!!

REACTION GENERALE : une pétition des riverains, des articles dans deux blogs les plus consultés, Monaulnay et Aulnaycap, un courrier d’Aulnay environnement au Maire dénonçant ce choix imposé  obligeait donc bon gré mal gré l’ adjoint à l’urbanisme à organiser une RENCONTRE avec les riverains devant autant de réactions si légitimes .

Celle-ci fut donc prévue le mercredi 24 avril sur place en présence de M Cahenzli qui pensait  imposer ce projet de façon aussi autonome, soi-disant défenseur surtout du tissu pavillonnaire et du patrimoine aulnaysien, on peut désormais en douter, de  personnels du cadastre et d’une trentaine de riverains …

… et de l’intervention de Mme Maroun  1ère adjointe arrivée en cours de réunion, venue afin de dénoncer son propre projet, celui de sa majorité , pensant peut être que l’on pouvait ainsi disposer de la ville d’Aulnay, des Aulnaysiens à sa guise, ça c’était dans un passé très lointain … 

Il devait disparaître !

 

ABANDON du PROJET

sans pratiquement en débattre avec, cerise sur le gâteau, des améliorations subites du parc : une nouvelle appellation de celui-ci désormais appelé Pablo Picasso, et une multiplication de travaux, dont éclairage public, restructuration des  allées …afin d’éviter certaines nuisances qui avaient déjà été dénoncées par des riverains mais sans effet. Allez y comprendre quelque chose ?

Un tel événement est quand même très mais très significatif sur les méthodes de la majorité actuelle, d’imposer ainsi des modifications, des transformations de l’environnement aulnaysien de façon si « jupitérienne » pour reprendre un mot à la mode, « sans aucune participation citoyenne » pour reprendre aussi une formule à la mode et donc s’interroger sur la considération des élus vis-à-vis des Aulnaysiens, modeler la ville de façon arbitraire, revoyez absolument votre copie. Mais les élus sont-ils tous d’accord devant un tel processus ? Juste pour rappel la ville d’Aulnay est encore de la propriété des Aulnaysiens.

Aujourd’hui, on constate que des réunions sont parfois prévues  avec des Aulnaysiens, voire parfois qu’avec les riverains pour des réunions spécifiques au quartier (enfin pas dans ce cas, pourquoi? ) ou pour des conseils de quartier(obligatoires de par la loi), on leur explique le projet déjà bien ficelé, on leur demande quand même de s’exprimer    … , et quelques temps plus tard l’exécution du projet est bien celui de la première présentation, mais plus trace des quelques remarques des habitants… un grand tour de passe /passe,  ça au moins c’est de la participation citoyenne.

C’est d’ailleurs ce qui explique la désertion des participants dans la plupart des réunions, des conseils de quartier, les citoyens ont compris que leurs interventions sont … inutiles.

Le grand projet Val Francilia qui devrait concerner tous les Aulnaysiens semble aussi recueillir très peu de participants pour construire les scénarii possibles.

Comme d’habitude si erreur dans les faits, les rectifications des élus seront les bienvenues, personne n’est parfait (mais facebook a la préférence !)

Source : Contribution extérieure

%d blogueurs aiment cette page :