Aulnay-sous-Bois : La souffrance au travail des agents municipaux et le clientélisme enfin reconnus, selon Alain Amédro

10092013_Communiqué de presse_agents_municipaux_blogsDepuis de nombreux mois les élus écologistes dénoncent les souffrances au travail subies par le personnel communal. Malgré la multiplication des signaux d’alarme, et des mouvements du personnel[1], nos alertes ont été niées par le maire sans qu’il soit contredit par les composantes de sa majorité.

Le document que nous révélons, et publions sur notre site web, prouve le contraire. Le rapport des médecins du service de santé au travail de la mairie d’Aulnay-sous-Bois tire ainsi la sonnette d’alarme dans les termes suivants :

« Le fonctionnement des services est perturbé par le retentissement du comportement « électrons libres » de certains agents récemment recrutés qui n’hésitent pas à défier toutes les règles du fonctionnement des services, habituellement pratiquées en collectivité territoriale. Ce comportement crée des conflits interpersonnels entre agents, qui se targuent d’un hypothétique soutien par les élus pour se justifier et persévérer dans leur comportement. Ces attitudes provoquent des sentiments et des réactions d’incompréhension, de démotivation, de dévalorisation, de frustration et d’absentéisme des autres agents mais aussi de décridibilisation et d’affaiblissement des supérieurs hiérarchiques qui éprouvent alors de grosses difficultés en terme de management. Ces situations portent atteinte aux valeurs du travail. Tous les ingrédients sont réunis pour générer une désorganisation du service concerné et une souffrance au travail ».

 

Alain AMEDRO, responsable du groupe des élus Verts Aulnay Ecologie et vice-président du Conseil Régional d’IDF justifie son souhait d’une large diffusion de ce rapport : « Ce que les agents nous disent à chaque rencontre est enfin écrit noir sur blanc. Les faits sont graves, ces pratiques sont clairement antirépublicaines, des gens souffrent, et le maire d’Aulnay-sous-Bois ne pouvait ignorer les conséquences sur les employés communaux de sa gestion autoritaire et clientéliste de la ville. »

Les élus écologistes ont quitté la majorité en 2010 et renoncé à leurs indemnités pour dénoncer le divorce de celle ci avec les valeurs et les pratiques de la gauche.


[1]     Dès 2010 les syndicats des employés communaux ont alerté la mairie sur ces problématiques par voie de tracts, de communiqués et de manifestations devant les fenêtres de la mairie : «  Le mal-être au tra­vail gran­dit, les déci­sions arbi­traires  pleuvent, les agents ne sont plus recon­nus » et le «  dia­logue social en voie de dis­pa­ri­tion  » pour la CGT.  FO a demandé à sa hié­rar­chie de «  reprendre son rôle (…) sans mépris ni menaces  ». Sud MEIFE a parlé d’« avan­tages finan­ciers à cer­tains sala­riés proches du Maire et impo­sés par lui », d’ « un emploi fic­tif »,  de « dan­ger qui vient de col­lègues sen­sés les pro­té­ger mais qui ont la cau­tion du maire et de sa col­la­bo­ra­trice. ». La CFTC a dénoncé les «  bri­mades  », «  pres­sions  » et «  sanc­tions  » de la part de la «  hié­rar­chie majo­ri­tai­re­ment recru­tée de façon clien­téliste  ».

Source : Communiqué des élus Verts d’Aulnay-sous-Bois

Publié le 13 septembre 2013, dans Actualité, Politique, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Bon à savoir : il existe une liste des 100 principales causes de non-qualité de vie au travail (stress, harcèlement, incivilités, agressions, violences, mal-être, souffrance). On la trouve là http://astouric.icioula.org/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :