Michel Cadart : Ils ont voulu contester la démocratie à Aulnay-sous-Bois…. Echec cuisant !

Sans titre 2A Aulnay sous bois ville de 84 000 âmes, en mars 2014 les électrices et électeurs se sont prononcés à une très grande majorité pour un retour à une ville « Gagnante » et « Respectueuse » Le résultat au 2nd tour de l’élection des Municipales était sans appel, la liste de Bruno Beschizza (UMP) avait réuni 60.7 % des suffrages exprimés. Le PS local venait de prendre un énorme camouflet après 6 ans de gestion hasardeuse et contestée par ses méthodes brutales du Nord au Sud de la ville

En 2008, la liste « Aulnay Renait » menée par le PS ex-Trotskyste Gérard Ségura, aidée en cela par le PRG, le parti Communiste et des membres du parti des « Verts » l’avait emporté dans des conditions particulières, un recours avait été fait à l’époque, mais rien n’y fit.

L’affaire du « Canard Enchainé » dont on se demande comment un député obscur (ce n’est pas lui faire injure) s’était vu reprocher une prétendue escroquerie aux ASSEDIC, cet homme respectable donné en pâture à la vindicte populaire, montré du doigt, humilié a vu le doute de ses fidèles électeurs mettre en cause son honnêteté. Le coup fumant avait réussi, plusieurs centaines de sympathisants de droite et du centre, ne se sont pas rendus aux urnes, et ce malgré que l’organisme lui-même l’avait dédouané un mois avant les élections Municipales. Le résultat a été que la liste Socialiste a devancé celle de Droite de 204 voix seulement

Pourtant la pseudo affaire du « Canard Enchainé » qui était bien une « cabale » politique contre un homme honorable, et Député-Maire sortant n’avait pas empêché de dormir les quelques moralisateurs (alliés de l’époque et par opportunisme des Socialistes) qui débattent de Blogs en blog en donnant les leçons de morale habituelles. Surement système de défense des humiliés, qui n’ont pas su convaincre les administrés en dépit de campagnes arrogantes pour s’attribuer le monopole du cœur et de la bienséance ! Les Mesdames et Messieurs « Propres » de la politique se sont vus refouler à la porte des 2nd tour des dernières élections (Municipales 2014 tout d’abord avec un curieux équipage hétéroclite, allant du centre gauche aux anarchistes du NPA et ensuite aux départementales 2015, mêlés cette fois aux Communistes et autres extrême gauches)
En 2010 une partie de cette majorité (du groupe les Verts) avaient décidé de quitter la majorité municipale pour divers désaccords avec l’équipe Socialiste.

  • Les récentes élections Départementales 2015 qui ont donné un score net en faveur des candidats de l’UMP Beschizza/Maroun et ainsi obtenu 65.57 % des suffrages exprimés, confirmation donc d’une majorité claire voulue et ce démocratiquement par les Aulnaysiens. Ce qui n’empêchent nullement les opposants de ne pas accepter leurs défaites, en organisant comme à l’accoutumée, ou en étant complices passif ou actif sous une forme ou une autre, parfois peut être logistique d’actes de « piraterie » et de « vol qualifié » de la démocratie.
  • Un groupuscule se réclamant de lui-même représentant au départ 2 ou 3 écoles s’est accaparé le droit de vouloir imposer son dictat et ainsi de reprendre les bonnes vieilles méthodes usitées pendant 6 ans par la force et l’intimidation en prenant en otage par 3 fois en date du 25 juin 2014, du 15 octobre 2014 et plus récemment le 25 mars dernier la municipalité démocratiquement élue et non contestable. Avec invasions à chaque fois de la séance du Conseil Municipal de façon préméditée et encadré par des nervis des cadres du PS local.
  • Cependant quelques jours auparavant de la dernière pitrerie observée, il s’est passé un phénomène qui aurait pu être gravissime, ce sans déclaration préalable, donc sans en avoir averti les élus, le collectif qui depuis a rassemblé au-delà des 3 écoles initiales, s’en sont pris à un symbole, la Mairie sanctuaire républicain carrément envahie et agressée le samedi 14 Mars au matin et cela une semaine avant le 1er tour d’une élection cruciale, qui aurait pu faire basculer le département à droite, par des citoyens manipulés à des fins intéressées par la gauche locale : PS et autres Ecologistes, ainsi que Communistes, lesquels savent bien s’associer pour bafouer la démocratie locale. Des fonctionnaires bousculés, des menaces proférées…
    – Des candidats sur les Départementales 2015 ont été surpris à distribuer tracts et autres programmes, ce qui est contraire à l’éthique qu’on peut se faire dans une bonne démocratie, il s’agissait ni plus, ni moins d’une récupération politique
    – Le PS local étant désigné, mais également les « pseudos » défenseurs d’une « politique propre », eux qui avaient participé au lynchage de Gérard Gaudron en 2008, mais depuis ils ont appris à dormir « les yeux ouverts », quant à leur conscience elle n’est valable que pour les gens de leur monde !
    La perte de mémoire chez certaines personnes est symptomatique d’un manque de clairvoyance et d’honnêteté intellectuelle.
  • Entre les 2 tours de l’élection départementales 2015, et dans une fuite en avant, avec une certaine couardise, les membres de l’opposition locale, ont préféré ne pas assister au dernier Conseil Municipal du 25 mars, préférant laisser se débrouiller seuls les quelques 30 parents d’élèves venus agiter encore une fois malgré la fin de non recevoir de l’assaut perpétré quelques jours plutôt, à l’appel de quelques fanatiques de l’ancien régime leurs pancartes illisibles dans l’espace réservé au public, avec l’excuse fallacieuse que la retransmission sur le web n’était pas « en direct » . Dans un communiqué laissé au public, ils avouaient également leur forfaiture.
  • Le dernier édito de la conseillère d’opposition PS Evelyne Demonceaux dans le magazine municipal « Oxygène du mois d’avril n° 211 (en photo) non seulement est une caricature, mais encore une fois une nouvelle provocation à l’encontre des Aulnaysiens.
    La supercherie de l’entre 2 tours des dernières élections départementales, s’est montré d’un fiasco… Un coup d’épée dans l’eau, un nouveau pétard mouillé. Pourtant ils y avaient mis du cœur pour convaincre, prosélytisme agressif, porte à porte et ce dans leur fief… Le Nord !
    Mais faute avouée n’est pas toujours pardonnée. Et les seuls électeurs qui leur ont toujours été fidèles, leur ont cette fois tourné le dos, comme s’ils désapprouvaient leurs méthodes sournoises.

Et voilà maintenant qu’ils demandent un « Référendum local » pour le choix du Mercredi ou du Samedi matin  pour les écoles primaires. Mais de quoi je me mêle ? Vous n’êtes plus aux affaires, vous n’avez plus qu’à vous asseoir au fond de la salle sur les strapontins laissés à votre disposition par le généreux maitre des lieux et « en silence » s’il vous plait. Déjà on devait jusqu’à présent se coltiner les éternelles prises de position majestueuse de celui qui se croit encore l’édile, et c’est tout juste s’il ne prétendait pas de façon hautaine, vaniteuse et prétentieuse montrer à Mr Beschizza comment on fait pour diriger une mairie, les débats… Mais qui heureusement a dû tout de même finalement laisser sa place de chef de groupe à un de ces anciens adjoints et tête de liste PS aux Départementales Guy Challier. Quelle inspiration !

Ceci dit c’est pourtant le dit Guy Challier qui s’est fendu d’une déclaration ubuesque lors de ce dernier Conseil Municipal expliquant péniblement pourquoi le groupe qu’il préside désormais prenait ses jambes à son coup préférant ne pas voir la déconfiture des pauvres parents d’élèves qu’ils avaient menés dans cette galère.

La précédente municipalité aurait consulté les parents d’élèves (10 000 sur la commune) et à 90 % aurait opté pour le samedi matin… Quant on connait les méthodes, et la tendance à inventer, ayant une imagination débordante, on peut en douter…. Ce qu’ils oublient de dire, c’est que cette réforme qui avait été repoussée par Gérard Ségura lui-même à la rentrée 2013-2014, n’avait semble t’il pas été budgétée, contrairement à leurs dires.

Et ce n’est pas les jérémiades d’un groupe de gens imbus de leurs personnes et déconfits qui ont dû mal à avaler leur « déculottée » de ces 2 élections qui vont empêcher Aulnay d’avancer (Tiens n’était ce pas leur dernier slogan ? Pied de nez à l’histoire)

Alors un peu d’humilité, les Aulnaysiens avides de vivre dans une ville apaisée vous en seront gré.

Alors les urnes contestée ? Oui mais à seulement 35 %
Les gesticulations de ceux qui croyaient « tenir la ville » n’y feront rien
Alors ça joue la victimisation, la défense de la veuve et de l’orphelin….

Mais rappelons nous que la FAUSSE HUMILITE (forme d’orgueil, appelée parfois également bassesse) EST UNE GRANDE VANITE…..

  • Ils ont bel et bien confirmé les Municipales le duo Beschizza/Maroun va pouvoir poursuivre leur travail de reconstruction et de développement de notre ville, pour que chacun d’entre nous soit fier d’y habiter. Je me ferais l’écho de Séverine Maroun qui positivement dans sa tribune nous fait part de sa motivation et de sa détermination pour mieux porter notre voix auprès du Département.

Soyons surs qu’ils y arriveront, que l’objectif sera atteint  et qu’AULNAY SERA « ENFIN » LA FIERTE DE LA SEINE ST DENIS ~~

Source : communiqué de Michel Cadart, membre de l’UMP

Publié le 8 avril 2015, dans A vous la parole, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 20 Commentaires.

  1. Aulnaycap est mort!
    Vive AulnayCadonie!

  2. ¤ Le vote FN expliqué par Nicolas Sarkozy et Alain Juppé
    http://goo.gl/a4D93r

  3. Que de haine, de mépris et de règlements de comptes assez minables. Votre ville dite « apaisée » avec votre « fierté », je me félicite que ma fille en CP puisse la quitter (je n’habite pas dans le 93).

    Je suis un fan de l’UMP d’Aubagne qui a réalisé exactement l’inverse d’Aulnay sur le dossier des rythmes scolaires avec une dette 2,6 fois plus importante. Son Maire UMP Monsieur Gérard Gazay sait gérer une Mairie avec concertation, transparence et évaluation de la vraie vie.

    « Tous les mangeurs de gens ne sont pas grands Seigneurs ;
    Où la Guêpe a passé, le Moucheron demeure.  » Le corbeau imiter l’aigle

  4. Personnellement j’ai apprécié la gestion de Gérard Gaudron, l’ouverture et la sollicitude de ses adjoints réellement au service des Aulnaysiens, sa faculté à être très accessible à ses administrés au point parfois de manquer le déjeuner pour assurer toutes ses permanences du samedi matin et ne laisser aucun administré sans résoudre son problème, des services en mairie efficaces avec un personnel très compétent, son soutien à toutes les activités artistiques et culturelles de notre ville… etc…

    Qu’il faisait bon vivre sous son mandat, comparativement à ce qu’il nous a fallu endurer sous celui de son successeur : Un politique qui a trompé son électorat et qui a sali et fait honte à la gauche par ses pratiques douteuses et mafieuses. Les méfaits de ce triste personnage laissent des traces indélébiles qui ont traumatisé à jamais tous les
    Aulnaysiens !

    Un cauchemar qui a duré 6 ans !!! Une ville défigurée par des immeubles à des hauteurs inversement proportionnelles à la bassesse de ses pratiques ! Une circulation et des stationnements problématiques engendrés par sa folie des grandeurs et l’éradication des pavillons et des jardins qui faisaient tout le charme et la douceur de vivre d’Aulnay ! Des services en mairie désorganisés par des agents manifestement incompétents, incapables de donner les bons renseignements ou de ne pas perdre les dossiers qui leur étaient confiés ! Des procédures de recrutement douteuses, quand elles n’étaient pas carrément irrégulières !

    Un personnage pédant, péremptoire, autoritaire, dictateur même, imbu de lui même, prétentieux, suffisant, menteur, traitre, imposteur, et parfaitement sourd et inaccessible à ses administrés, tout en prétendant le contraire sur ses affiches placardées dans la ville avec un petit sourire en coin… PFFF ! Et en prime, des administrés gravement lésés dans leurs droits fondamentaux par la violation délibérée des lois, et la couverture et dissimulation d’actes de corruption qui entachent l’honneur et la probité de notre ville et de notre service public ! Un enfer auquel effectivement les Aulnaysiens, dans un éclair de lucidité salutaire, ont mis fin en mars 2014!

    Exit Segura ! Bonne retraite ! On ne vous regrettera pas !

  5. Mr le maire effectivement le peuple d’aulnay sous bois a voté pour vous, car il en avait marre de toutes ses différences et de mauvaise gestion de la maire et des électeurs ect ect ,
    Mais je m’aperçois que vous étés maire depuis bientôt 1 an, est il a déjà des problèmes , et des ouvriers de la mairie qui font une gréve de la faim, ce Mr que j’ai vu ma dit sa situation avec des tracs donc il ne mentait pas, alors dites- moi Mr le maire ce qu’ est devenu cette personne qui fessait une gréve,

  6. ça commencxe à,craindre serrieusement ce blog 😦

  7. Comment peut on laisser une tribune à un animal comme celui là, qu’il commente ok c’est la liberté d’expression, mais le laisser vomir ses textes chez Aulnay Cap …

  8. BOUGOURD René-Augustin

    Que de haine! Je suis révulsé par cette lecture. La démocratie passe aussi par le respect de l’adversaire. Là, on vole vraiment très bas. Autant par la forme que par le fond. On y arrivera d’ailleurs bientôt, au fond, je le crains, avec une pareille tournure d’esprit.

  9. JEAN LOUIS KARKIDES

    J’espère qu’un autre blog renaîtra bientôt offrant à chacun de commenter dans le respect de l’autre,acceptant de modérer des commentaires s’attaquant plus à la personne qu’aux idées et offrant à chacun le droit de s’exprimer sans être calomnié.
    Ne désespérons pas mais ne soyons pas pressés,il est urgent de ralentir….
    Il n’y a pas le feu au lac 😉

  10. Comme la musique adoucit les mœurs… Je vous propose une ballade à Venise…

    http://www.youtube.com/watch?v=3a3n5Qw4yCw

  11. Je viens de lire son blog et ses propos calomnieux sur Harlem Désir, autant que AulnayCap fasse rentrer Soral à la rédac

  12. « AulnayDroiteForte » a remplacé « AulnayCap »

    Après le « Taisez vous » asséné par le « Leader ès Propagande-Municipale » à un blogueur dans un précédent post, voilà le « vous n’avez plus qu’à vous asseoir au fond de la salle sur les strapontins laissés à votre disposition par le généreux maitre des lieux et en silence » adressé à l’opposition municipale élue. Cela sent la haine, le mépris et le fascisme (négation de la démocratie au nom de la masse incarnée dans un chef providentiel)
    On peut rappeler que :
    -si le Binome dirigeant a été très démocratiquement élu et est de ce fait légitimement en responsabilité, 78.5% de la population Aulnaysienne n’a pas considéré que son offre était intéressante (2è tour départemental), et qu’il serait démocratique de ne pas oublier cette large majorité.
    -une démocratie n’est pas une dictature, et que la richesse du monde tient dans la diversité des idées qui s’y expriment.
    -ce n’est pas avec ce genre de propos que l’on pourra porter crédit aux déclarations du maire : dont le maître mot pour se faire élire a été « le respect » (!!) et qui prône « le vivre ensemble » (Cf dernières lignes de son édito Oxygène avril 2015)

  13. @ Michel Cadart,

    Ne croyez vous pas que vous devriez modérer vos propos qui heurtent et choquent bien de vos concitoyens ? Vous défendez le parti auquel vous adhérez, soit ! Mais pensez vous convaincre qui que ce soit de vous suivre dans votre idéologie en adoptant des comportements aussi excessifs, violents, calomniateurs, diffamatoires, agressifs de réactionnaire compulsif ? Même si le fond de ce que vous dénoncez peut être juste parfois, la forme que vous employez pour le faire est inacceptable, tendancieuse, et décrédibilise totalement, et le parti que vous voulez promouvoir, et le contenu de vos diatribes ! Vous ne lui rendez donc pas service, au contraire !

    Ce n’est pas en opposant violemment les citoyens les uns contre les autres, ou en leur cherchant systématiquement  » des poux dans la tête » de manière pas toujours loyale ou éthique d’ailleurs, que l’on peut trouver un consensus de modus vivendi qui puisse convenir à tous quelque soit la diversité des convictions politiques, et assurer ainsi
    la coopération et la paix d’une communauté humaine !

    Ne voulez vous donc pas en convenir Michel ?

    De nombreux commentateurs de ce blog sont légitimes à demander davantage de respect les uns envers les autres, et moi même j’ajouterai aussi de la bienveillance pour ceux avec lesquels nous ne partageons pas forcément les mêmes points de vue, ou avec lesquels l’adhésion à certaines idées ne fait pas sens. Cette chère et bien utile bienveillance qui permet à chacun d’entre nous, de se mettre à la place d’autrui pour ressentir si ce que nous envisageons de lui faire, avant de commettre l’acte, est juste, ou si nous apprécierions nous même qu’il nous soit fait !

    Cette capacité particulière d’empathie est un instrument précieux pour éviter de faire des bêtises que nous pourrions regretter par la suite, et pour évaluer si nous n’allons pas blesser inutilement et de façon gratuite en s’attaquant sans fondement à leur personnalité ou à leur dignité humaine, des personnes qui ne le méritent absolument pas ! Promouvoir les idées pour lesquelles on milite ne devrait jamais se faire en calomniant ceux que l’on croit ou perçoit comme ses adversaires, car le débat démocratique n’en ressortira pas gagnant, et les querelles de partis ne font que détourner les citoyens et surtout leurs élus, des vrais problèmes qui les préoccupent. C’est donc une perte de temps tout autant inutile qu’absurde.

    Ne croyez vous pas Michel ?

  14. Articles et commentaires divers, presque tous réunis ! absolument navrant

    Ne nous étonnons pas aujourd’hui, dans une société qui se voudrait civilisée??? des évènements dramatiques qui se déroulent parfois autour de nous avec des propos stériles le plus souvent (en quoi font-ils avancer la réflexion utile…?)mais qui attisent les extrémistes… C’est l’escalade souhaitée?
    Succint, mais pas de temps à perdre… ! Au moins le blog est alimenté, c’est bien …et passage en live, satisfait?
    Juste signaler ma désolation.

  15. Merci Pn

    « si le Binôme dirigeant a été très démocratiquement élu et est de ce fait légitimement en responsabilité, 78.5% de la population Aulnaysienne n’a pas considéré que son offre était intéressante (2è tour départemental), et qu’il serait démocratique de ne pas oublier cette large majorité. »

    Il serait souhaitable en effet que l’édile en place tirent les leçons de l’abstention record, de ceux qui ont préféré le vote blanc, nul , ou les opposants à l’équipe actuelle ! Au final, la légitimité est toute relative car la plus grande partie de la population de la ville n’a pas donné son adhésion aux projets de Bruno Beschizza et n’apprécie pas trop sa dictature et sa manière de museler ou mépriser les contradicteurs et les mécontents qui veulent se faire entendre !

    Dans une démocratie personne ne devrait être ignoré ou méprisé par ses élus, et les citoyens de la société civile n’entendent certainement pas rester sur des  » strapontins  » sans mettre le nez dans ce qui les regarde ! Être élu par les urnes ne signifie pas décider et imposer sans tenir compte de la population.

    Bruno Beschizza a-t-il respecté Christian Farrugia qui a fait la grève de la faim durant une semaine devant la mairie sans qu’il ne se déplace pour l’entendre ? NON

    Où est le respect ?

  16. Bonjour vous avez bien parlé Mme MEDIONI. . Comment Mr BESCHIZZA peut il respecté les gens de la ville. Quand on voir Le traitement inflige a Mr FARRUGIA est surtout comment tout les élus ne sont même pas venu le voir, même pas sont maire ajoint Mr MORIN. Merci de me dire qui a des nouvelle de cette homme courageux d’avoir fait un combat pour travailler.

  17. Les administrés d’Aulnay sous bois qui appartiennent à la société civile et qui de ce fait n’ont aucun pouvoir politique, sont en train de s’apercevoir petit à petit et à leur dépends, que Monsieur Beschizza leur a confisqué leurs pouvoirs citoyens, car car il n’est ni respectueux, ni à l’écoute de chacun d’entre nous comme il en a pourtant le devoir, mais que lorsque ces derniers le sollicitent pour qu’il solutionne équitablement leurs problèmes, non seulement il les ignore, les méprise, et les roule dans la farine, mais pire, il fait sciemment le choix de leur lâcher ses chiens et autres molosses en guise de tout secours !

    Les citoyens de la société civile peuvent donc en effet rêver mieux comme Maire, car s’ils ont eu la lucidité de virer un prédécesseur pas très à cheval sur la légalité et les règles éthiques du mandat politique, ils sont aujourd’hui confrontés à une absence totale d’écoute, de considération et de concertation qui les contraignent de façon dictatoriale et unilatérale, à subir sans avoir le droit de « broncher » et contre leur gré, toutes les décisions qui impactent très négativement leur vie et leur quotidien !

    Les quelques personnes réfractaires à ces méthodes très contestables dans une supposée démocratie, qui se sont manifestées durant ces dernières semaines pour révéler et dénoncer légitimement des situations faisant grief et toujours non résolues, mettent cruellement en lumière la déconnexion absolue de nos élus avec les réalités du terrain, auxquelles ils ne sont pas confrontés pour eux même en raison de tous les privilèges accordés par leurs mandats d’élus !

    La grève de la faim de Christian Farrugia, honteusement ignorée par nos élus, les plaintes et les démonstrations magistrales de Carlier pour dénoncer des décisions arbitraires sans concertation, ou ma propre situation qui a fortuitement mis en lumière une gestion mafieuse de notre service public, dont les citoyens de la société civile sont en droit d’exiger la plus totale transparence et le respect des lois et des règles déontologiques, sont autant de signaux d’alerte et de malaise que la municipalité actuelle ne pourra pas indéfiniment glisser sous le tapis…

  18. Michel Cadart AKA suppôt opportuniste de la droite qui s’était illustré lors des municipales en fouillant les poubelles du Parti socialiste. Pourquoi écouterait-on un mec comme ça ?

  19. @Albine Pouck, Merci pour la reconnaissance de mon travail 🙂
    Je vous embrasse…. Rassurez tout le monde, j’ai mis les gants… Car c’est un peu immonde, ce que j’ai pu y trouver 😦 Beurkkkkk

  20. J’imagine que tu n’y as pas trouvé ta dignité 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :