Qui pourra redresser la Gauche à Aulnay-sous-Bois ?

Gauche_Aulnay_DepartementalesContexte national ou pas, la Gauche à Aulnay-sous-Bois semble aujourd’hui en pleine déconfiture, et les derniers résultats aux élections départementales 2015 montrent que le divorce semble consommé entre les traditionnels électeurs de gauche et l’ex-majorité municipale socialiste.

Si le bilan de Gérard Ségura, tant sur le plan humain que financier, est en grande partie responsable de cet état de fait, les divisions et les micro-divisions accentuent le sentiment de déliquescence des forces de Gauche dans la ville. Sur les marchés, notamment lors de la dernière campagne électorale, l’agressivité et les moqueries de certains militants montrent à quel point la Gauche semble dans un état délicat. Au sein même du Front de Gauche, quelques dissidents n’ont pas hésité à montrer leur préférence aux candidats socialistes alors que le Parti avait investi l’un des leurs. Alors, qui pour redresser cette situation ? Les prétendants ne manquent pas :

  • Daniel Goldberg : actuel député de la circonscription qui englobe Aulnay-sous-Bois, il sera cependant certainement battu en 2017 lorsque la vague bleue déferlera inéluctablement sur la France (à l’image de la vague rose de 2012 qui a balayé le député sortant Gérard Gaudron). Frondeur, à l’aise à l’oral comme à l’écrit, bénéficiant d’une expérience en politique et adepte du non-cumul des mandats, Daniel Goldberg semble donc à même de vouloir briguer le poste de leadership à Gauche dans la ville. Certains de ses adversaires l’accusent cependant de n’avoir que peu d’attache sur la ville, privilégiant une carrière nationale.
  • Guy Challier : catapulté en tant que titulaire lors des dernières élections départementales, Guy Challier bénéficie quant à lui d’une assise locale plus importante. Cependant, son dévouement à Gérard Ségura, son échec aux dernières élections et son impossibilité à rassembler toutes les forces de Gauche derrière lui risquent de lui être fatal dans sa volonté d’accéder au poste de leader incontesté à Gauche à Aulnay.
  • Philippe Gente : en retrait depuis les dernières municipales de 2014, Philippe Gente pourrait espérer reprendre le rôle qu’on lui avait attribué dans les années 80s, avant d’en avoir été écarté par Gérard Ségura. S’il n’a pas la qualité de Tribun de Gy Challier ou de Daniel Goldberg, Philippe Gente peut bénéficier d’un appui des anciens socialistes d’Aulnay.

D’autres personnalités seront toujours en embuscade, comme le leader du PRG local Ahmed Laouedj ou Latifa Bezzaouya-Cotrie. Du côté des Ecologistes, l’apparent retrait d’Alain Amédro ne laisse aucun candidat crédible pour essayer de rassembler la Gauche derrière l’étendant EELV, à moins que des personnalités telles que Claire Dexheimer ou François Siebecke ne tentent de sortir du lot. Encore faut-il pouvoir convaincre le reste des électeurs de Gauche…

Publié le 28 avril 2015, dans Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. La gauche (du point le PS) a laissé une telle tâche sombre dans le cœur des Aulnaysiens qu’il lui faudra à mon sens plusieurs décennies pour s’en remettre. Il va de soit que personne ne fait l’unanimité, Philippe Gente peut être ? Son défaut avoir fait partie de l’équipe Ségura, franchement faudra t’il un parachuté pour essayer d’empêcher le bateau de couler ? Daniel Goldberg fidèle soutien de Gérard Ségura, dont on se doute ce qu’il fait au CM, aura fort à faire en 2020 s’il veut prendre la mairie à l’UMP. Le désaveu non seulement au plan local mais aussi national, est tel, qu’il lui sera impossible à succéder à Bruno Beschizza
    Quant à Mr Laouedj, désolé mais mieux vaut en rire, sa réputation pire que celle de Ségura, devrait l’inciter à abandonner la politique….
    Alors qui à droite, car BB aura certainement des ambitions nationales ? Moi j’ai ma petite idée, un vœu pieu… Mais seule cette personne décidera si oui ou non elle ira… En tout cas ça sera surement « le » meilleur maire qu’Aulnay ait connu depuis…. 8000 ans J’en suis un farouche partisan, la chose est sure, je prépare déjà son accession au trône, il ne peut être autrement… Franchement la gauche sur Aulnay c’est fini, et ce n’est pas les bobos 68tards donneurs de leçon genre Mrs ou Mmes Propres qui y changeront quelque chose, je l’affirme la droite est là pour des générations, et la personne qui sera maire en 2020…. Personne ne voudra s’en séparer…. Jusqu’à ce que la mort nous sépare (les Aulnaysiens bien sur) 🙂 Et oui je suis déjà en campagne….. God save The Queen ♪♫♫♫♪♪

  2. Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec Michel Cadart sur le fait que tous ceux qui ont soutenu Gérard Ségura ont perdu toute crédibilité sur le plan politique ! L’électorat de gauche ne veut pas être représenté par des hommes et des femmes qui ont soutenu le clientélisme, les tractations douteuses et autres corruptions du maire sortant !

    Cependant l’alternance gauche / droite et l’abstention croissante prouve bien un malaise de la démocratie dans notre pays…et l’insatisfaction grandissante des citoyens de la société civile, face à des politiques déconnectés des réalités vécues par les citoyens, qu’ils soient de gauche ou de droite

  3. Olivier Rimbert

    Sauver la gauche?
    Garder la droite?

    C’est un combat d’arrière garde. Les français rejettent ces étiquettes portées par des professionnels de la politique. Les pourcentages de participation en sont la preuve.

    Gérard Ségura fut-il un bon gestionnaire de la ville? les Aulnaysiens ne l’ont pas jugé ainsi. Encore fut il que ce soit pour cette raison qu’il aura été éjecté
    J’ai bien peur que les électeurs votent selon une étiquette, selon un courant médiatique et non selon une réalité de gestion.

    Je vais vous en donner un exemple. L’Isère , département le moins endettée de France , avec une gestion digne d’un bon père de famille. Et bien lors des départementales le conseil s’est fait sortir. Pourquoi? Parce que les électeurs fustigent le gouvernement.

    Alors BB sera t il un bon gestionnaire de la ville? nous le verrons au terme de son mandat. Si c’est le cas il devra être plébiscité, si ce n’est pas le cas il n’aura plus sa place. Et ça quelque soit sa couleur politique. Maintenant qu’il ai des ambitions nationales cela le regarde.

    Mais je livre à votre réflexion la chose suivante.
    Un mandat électif doit être une vocation pour servir sa ville, son département, sa région, son pays. Est ce compatible avec de l’ambition?

  4. JEAN LOUIS KARKIDES

    Dans le sens d’Olivier RIMBERT,la question principale serait peut être;comment sauver la démocratie?
    Etre élu alors que 75 pour cent des aulnaysiens n’ont pas voté pour notre maire ne peut que laisser un goût amer.
    Le désintérressement du fait politique est un danger….
    Tous les partis sont embourbés dans des affaires et des luttes de pouvoir.
    Et ceux qui arrivent à obtenir un poste lorgne avant de s’occuper de leur fonction sur le poste supérieur……
    A Aulnay des femmes et des hommes de terrain ont été priés de laisser leur place à Monsieur Beschizza qui si Sarko devient président 😦 sera surement ministre de l’intérieur.
    Oui,un mandat électif doit être une vocation et non un tremplin.
    Seul ce qui touche de près les citoyens peut les amener à se mobiliser.
    Nous l’avons vu le 11 janvier,feu de paille intéressant.
    Ramener le citoyen aux urnes est aussi important que de savoir si la gauche a des chances…(D’ailleurs en regardant bien,elle n’existe plus que chez certains écologiste et au FG.).

  5. Les communistes et les écolo se sont compromis en co-dirigeant la ville avec Ségura, même si les écolos ont fait marche arrière sur le tard – comme à l’échelon national lorsqu’ils participaient au gouvernement.

    Je suis en revanche curieux de savoir quel sera l’accueil que vous réserveront les électeurs d’Aulnay Nord lorsque vous leur brandirez l’argument du 11 janvier…

  6. Jean Louis KARKIDES

    Le 11 janvier n’est pas un argument mais la preuve que certains faits rassemblent..
    Imaginons un accident nucléaire….
    Et une élection après ?
    Je ne le souhaite pas…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :