Communiqué de Daniel Keller, Grand maitre du Grand Orient de France, sur la Laïcité

Daniel_KellerLAÏCITÉ – Un député, Philippe Doucet pour ne pas le nommer, s’est permis de traiter, dans un grand quotidien, les francs-maçons de laïcards que la religion « emmerderait » (sic). Nonobstant la vulgarité du propos, une telle affirmation traduit une méconnaissance assez profonde de notre franc-maçonnerie. Le Grand Orient de France rassemble des hommes et des femmes de toutes convictions, croyants ou libres penseurs. C’est parce que nous avons des ateliers qui travaillent sur l’évangile selon Saint Jean tandis que d’autres scandent à la fin des tenues « Ni Dieu Ni Maître » que la maçonnerie du Grand Orient de France manifeste force et vigueur. La maçonnerie n’exige pas d’adhérer à une ligne politique, elle rassemble toutes celles et tous ceux pour lesquels le contrat social est une construction de tous les jours qui néces site de rassembler ce qui est épars. Parce que la société que nous voulons n’est ni une commune populaire encadrée par des gardes rouges ni un camp entouré de barbelés.

Toutefois chacun sait qu’il n’y a pas de société sans règle du jeu si l’on veut éviter la discorde et la guerre de tous contre tous. C’est le sens de la laïcité que de fixer de telles règles en équilibrant subtilement les droits et les devoirs de chacun. Dans une République laïque chacun a le droit de pratiquer sa religion, ailleurs que dans des caves, dans une République laïque, on n’a pas à ne pas respecter les interdits alimentaires dans les cantines scolaires, c’est la raison d’être des menus de substitution, dans une République laïque on n’a pas à régir les tenues vestimentaires des uns et des autres dans la rue, sous réserve de ne pas troubler l’ordre public, dans une République laïque, on n’a pas à transformer une communauté religieuse en bouc émissaire de nos probl èmes politiques et sociaux.

Ceci étant rappelé, dans une République laïque, chacun doit aussi se mobiliser au service de la communauté des citoyens, la seule communauté dans laquelle nous puissions dépasser nos appartenances singulières pour concrétiser un véritable « être ensemble ». C’est ainsi que l’on fait société. On peut craindre que la démultiplication des revendications confessionnelles qui traversent le monde aujourd’hui ne traduise un renoncement implicite à cette ambition de bâtisseur et la tentation du retour voire de la régression vers des groupements communautaires. 

Veut-on faire communauté ou société ? Le débat est ancien. La tentation communautaire est la conséquence des impasses dans lesquelles notre temps semble nous précipiter et la réponse diffuse d’un monde en désarroi. C’est aux politiques de nous sortir de l’ornière et cela repose sur une ambition : rassembler tous les hommes et les femmes aujourd’hui en déshérence dans la construction d’un nouveau projet de société. Les Francs-Maçons peuvent y aider !

Source : communiqué de Daniel Keller, proposé par Olivier Rimbert

Publié le 9 mai 2015, dans A vous la parole, Religion, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Magistralement et brillamment très juste ! Merci Olivier Rimbert d’élever le débat.

  2. … et surtout de nourrir notre propre réflexion.

  3. « Dans une République laïque, on n’a pas à ne pas respecter les interdits alimentaires dans les cantines scolaires, c’est la raison d’être des menus de substitution, dans une République laïque on n’a pas à régir les tenues vestimentaires des uns et des autres dans la rue, sous réserve de ne pas troubler l’ordre public, dans une République laïque »

    Sidérant de lire ça.
    Finalement, ce serait à la république de s’adapter aux extravagances « religieuses » des uns et des autres.

    Et si demain des immigrés débarquaient en France en arguant que leur religion leur impose de vivre nus et de ne manger que du porc égorgé par la patte arrière, faudrait aussi s’y adapter ? Et que l’on me parle pas de trouble à l’ordre public : les Femens mènent régulièrement des opérations médiatiques à moitié nues, sans être spécialement inquiétées par la justice, tout en bénéficiant de la bienveillance du gouvernement.

    Faut-il laisser les sikhs porter leur poignard – kirpan – sur la voie publique au prétexte que cela fait partie de leurs prescriptions religieuses ?
    Doit-on autoriser les bouddhistes népalais, s’il y en a en France, à laisser leurs défunts à l’air libre, être déchiquetés par les rapaces etc, puis démembrer le corps et redonner le tout à ces mêmes rapaces (si si, c’est l’un de leurs rites, là-bas) ?
    Les Malgaches ont parmi leurs rites funéraires le retournement de corps. Doit-on l’autoriser ?
    Les hindous refusent de manger de la vache; faut-il, aussi, des menus adaptés lorsque du boeuf est servi à la cantine ?
    Des témoignages existent sur les fameux menus de substitution : dans des écoles, les élèves ne mangeant pas de viande non halal et donc pas de porc se mettent à part. Génial, le vivre-ensemble. http://www.laicite-republique.org/la-bataille-des-cantines-lepoint.html

    On ne s’en sort plus, et ça dérive vers une société à l’anglo-saxonne, avec les fameux et pitoyables « accommodements raisonnables » de nos cousins québécois.

    Quand on a la chance d’être accueilli dans un pays, on ne cherche pas à y imposer ses pratiques cultu(r)elles, que ce soit par la persuasion, les menaces, le chantage au racisme, les pleurnicheries. On s’adapte, ou on cherche ailleurs si l’herbe est plus verte. Ou on retourne dans son pays dans lequel on est assuré que ses pratiques cultu(r)elles seront adaptées.

    Ras-le-bol des contorsions, compromis, craintes; ainsi que du clientélisme.

  4. JEAN LOUIS KARKIDES

    J’apprécie ces articles mais reste sur ma faim……
    Un article doit être l’occasion d’échanges et non la transmission de la bonne parole.
    En effet l’interdiction de signes ostentatoires vu par les FM et par exemple Caroline Fourest est différente.
    Une seule question que je pose au FM qui veut bien me répondre.
    Doit-on interdire ces signes ostentatoires à l’espace public?
    Je rappelle la différence entre la sphère publique (les espaces régaliens,espace social où chaque représentant,fonctionnaire se doit de rester neutre) et espace public (la rue,la gare,tout espace non privé).
    En posant cette question,je pense aux mamans qui accompagnent les enfants lors des sorties scolaires…..

    Dans d’autres moments de la vie publique,j’ai rencontré des femmes voilées volontaires et non rémunérées (réunion de parents dans un lycée, assesseuse d’un bureau de vote).
    Pour moi,cela ne me pose pas de problème……

  5. Jean Louis KARKIDES

    Entre le commentaire de RW et le mien,il semble que la position des FM ne soit pas clair..Respecter les interdits alimentaires mais refuser les mamans voilées…

  6. Réponse ici, parmi les 25 propositions émises par le grand orient machin en faveur d’une république laïque au XXIe siècle.
    Ca date de décembre 2014.

    Cliquer pour accéder à 25-propositions-du-GODF-laicite.pdf

    La réponse à votre question est formulée au point n°13 :
    – 13 : Faire respecter, par les adultes accompagnateurs de sorties et déplacement scolaires, l’obligation de neutralité religieuse, politique, et philosophique requise par le fonctionnement du service public de l’éducation.

    Point de voile dans les écoles, dans les universités; dans les crèches privées etc.
    Que le voile islamique mette les voiles – et les barbus et voilées qui le défendent avec.

  7. Olivier Rimbert

    Mon Cher JLK il n’est point question de transmission de la bonne parole

    Revenons aux fondations de la Laïcité, c’est à dire la loi de 1905 cette loi est une loi qui autorise et qui n’interdit pas.
    C’est à ce titre que les cantines font des menus acceptable par tous, sans pour autant qu’il soit religieux.
    Petit rappel de la loi, celle de 2004 ne porte pas sur le foulard, elle parle simplement de signe religieux ostensibles, celle votée dernièrement faussement intitulée sur le voile intégrale, n’est pas une loi laïque mais une loi de sécurité publique qui interdit de dissimuler sont visage sur la voie publique.

    Concernant les mères accompagnantes de sorties scolaires les avis sont partagés, et tout est questions de neutralité vis à vis des enfants

    Comme l’a très bien dit Daniel Keller, la dessus les avis son partagés au sein de nos ateliers, amis je suis prêt à en parler plus avant

    PS RW vous n’avez rien compris au fond de cette tribune.

    Salutations républicaines

  8. JEAN LOUIS KARKIDES

    @Olivier RIMBERT,

    Le terme de « menus acceptables pour tous » me dérange et semble ne pas correspondre à ce qui est mis en place dans beaucoup de villes.
    « Menus acceptables pour tous » voudrait dire plus de choucroute,de cassoulet de vraies quiches lorraine?
    En allant plus loin,plus de viande…..
    La plupart du temps sont mis en place des repas de substitution ( j’ai moi même lutté il y a quelques décennies pour qu’il en soit servi dans une municipalité voisine) ou pour les plus grands le self.
    Le problème existe toujours en maternelle pour les plus petits où les ATSEM sont responsables de l’interdit religieux puisque l’enfant ne sait pas choisir…..

    La loi sur « le voile intégrale »pour des raisons de sécurité?Hum,hum…..
    Sur les pistes de ski,par exemple,on ne voit pas toujours le visage.
    Cette loi est bien arrivée avec l’apparition des burkas et tant mieux.
    Dieu 😉 fasse que jamais nous nous retrouvions comme aux Royaume Unis où nous avons pu voir des femmes entièrement voilées aller voter!

    Et maintenant arrive « la jupe longue »!
    Il semble que ce soit un groupe de filles et non une seule qui ait décidé de venir ainsi vêtues.
    Pourquoi?Provocation face à l’interdit du voile?
    La jupe longue est-elle une manifestation ostentatoire d’appartenance religieuse?

    @RW,Stigmatiser une religion n’a rien à voir avec la laïcité.
    Le terme « barbus » est péjoratif pour désigner les musulmans et va à l’encontre des valeurs républicaines.

  9. A Aulnay, pas loin du stade du Moulin neuf et du lycée Jean Zay, existe une boutique islamique où sont vendus des vêtements islamiques (notamment robes islamiques pour les femmes et les hommes, mais aussi les enfants), et des bouquins islamiques (islamistes ?). il est même précisé que la boutique comporte une salle ouverte aux femmes (le fameux vivre-ensemble, hein).

    Les fameuses jupes longues ne sont pas des jupes classiques, mais des pièces de vêtements islamiques, genre abaya, venues tout droit du Golfe.
    Après, on peut jouer au naïf en feignant de croire qu’il s’agit de simples jupes, hein…

  10. JEAN LOUIS KARKIDES

    RW,croyez vous que cette boutique soit fréquentée par beaucoup de musulmans?
    Je passe devant tous les jours,il n’y a pas foule…..
    Il ne faut pas en effet être naïf mais entre cette robe:
    http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-424116796.aspx?docid=00000000000001

    et celle ci:
    http://www.nabira.fr/abayas/1709-abaya-debora.html

    le travail des conseillers d’éducation va être compliqué……

    Jupe courte:salope
    Jupe longue:intégriste
    Pantalon:lesbienne

    Dur,dur de s’habiller….
    Juste un peu d’humour 😉

  11.  » Jupe courte:salope
    Jupe longue:intégriste
    Pantalon:lesbienne  »

    Bien vu Jean-louis ! Ajoutons :  » nue : atteinte à la pudeur  » lol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :