Publicités

Rencontre avec le député de la circonscription d’Aulnay-sous-Bois Daniel GOLDBERG sur l’état d’urgence

etat_urgence.pngCe sont une bonne vingtaine d’Aulnaysiens qui se sont retrouvés samedi matin, autour du député de circonscription Daniel GOLDGERG au siège de la rue Robespierre pour une information sur : «  les principales dispositions et les conséquences de l’état d’urgence », décrété par le Président de la république lors du dernier conseil des ministres. Il fut ensuite voté par l’Assemblée Nationale jeudi 19 ainsi que par le Sénat le lendemain, pour une durée de 3 mois, soit jusqu’au 26 février 2016.

Le député a rappelé que cette rencontre correspondait aussi à son engagement personnel d’élu d’échanger avec les citoyens de sa circonscription dans les moments importants de la vie citoyenne.

En préambule de cette onde de choc, il a précisé qu’en fait, l’Ile-de-France était un « village » dans la mesure où tous les franciliens avaient dans leur environnement des victimes proches, Paris naturellement mais aussi, Sevran, Bobigny, Noisy…, pour la Seine-Saint-Denis notamment.

Il a ensuite apporté toutes précisions sur les dispositions de l’état d’urgence qui peuvent se résumer en 5 actions principales. Globalement, la «  main » a été donnée aux préfets et au ministère de l’intérieur, au-delà de l’autorité  judiciaire, qui peuvent ainsi décider rapidement :

  1. Du couvre- feu dans un quartier, dans une ville selon la situation,
  2. D’une interdiction de séjour pour tout individu suspect,
  3. De la fermeture de salles de spectacles, de restaurants, de tout rassemblement envisagé…en cas de risques,
  4. D’assigner à résidence tout individu suspect, correspondant en fait à une privation de liberté, avec obligation d’avoir un domicile fixe, d’y résider un minimum de 12H par jour et de pointer 3 fois/jour au commissariat ou encore interdiction de contact avec d’autres personnes susceptibles de porter atteinte à la sécurité nationale.
  5. De perquisitionner à toute heure contrairement à l’ancienne loi permettant uniquement une perquisition entre 6h du matin et 21h et sur décision du juge, avec désormais la présence du propriétaire ce qui ne l’était pas par le passé.

En ce sens d’ailleurs, des modifications pour adapter et moderniser certaines dispositions de la loi de 1955 seront apportées.

Quelques autres prévisions sont envisagées, entre autres :

  • Le recrutement de 5000 policiers et de 1000 douaniers d’ici 2017
  • La possibilité pour les policiers de conserver leurs armes, mais sous certaines conditions efficientes
  • La possibilité d’armer la police municipale avec utilisation éventuelle du stock des armes de la police nationale.

Sans oublier que dès le Vendredi 13 novembre, le contrôle aux frontières était réinstallé.

Par contre, il faut préciser que le Parlement est informé et associé à l’ensemble des décisions afin de contrôler et d’évaluer régulièrement l’efficacité des actions.

Dans le département de Seine-Saint-Denis, l’ensemble des acteurs, préfet, élus, juges…se sont réunis afin d’avoir des actions coordonnées dans ce département peut être plus sensible qu’ailleurs.

La parole a ensuite été donnée aux participants afin de poser des questions dont entre autres:

A la question de savoir si le Conseil Constitutionnel, qui dispose d’un jugement davantage sur le droit que sur le politique, pouvait modifier la loi (des situations déjà rencontrées), il a été indiqué que sur le principe que c’était possible MAIS que celui-ci devait être saisi par au moins 60 députés ou 60 sénateurs, ou encore par le gouvernement, on a compris que cela ne sera certainement pas le cas.

Il y eut des questions sur le rôle des médias dont l’action avait été préjudiciable lors des évènements de Charly en janvier 2015 : pas contrôlés mais possibilités de bloquer des sites internet ou réseaux sociaux. 

Des discussion enfin sur comment réfléchir sur le rôle à tenir par chaque citoyen dans son quotidien, dans les transports en commun, dans les écoles, au niveau de repérage de personnes peut être plus sensibles….

Le député a conclu en précisant que l’on ne s’en sortirait qu’ensemble et que c’était désormais une course de vitesse face à tous ceux qui voulaient imposer aux Français un modèle dévoyé et à tous ceux  qui utilisaient de tels événements pour désarçonner la société française.

Source : La rédaction d’Aulnaycap présente lors du débat

Publicités

Publié le 23 novembre 2015, dans Actualité, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. « Ce sont une bonne vingtaine d’Aulnaysiens qui se sont retrouvés samedi matin, autour du député de circonscription Daniel GOLDGERG au siège de la rue Robespierre » Fichtre !

    Donc ils ne sont plus que 20 !!! Avec çà Beschizza a de bons jours devant lui, bah je crois que je vais me casser d’ici alors… Car choisir entre la peste (visiblement éradiquée) et le choléra qui risque de s’étendre… Même de se propager, à moins d’un sursaut d’orgueil des citoyens, pour une liste alternative par exemple

    Bon ceci dit l’État d’urgence n’empêchera jamais un pigeon de « se faire exploser » sur un caténaire (ce dimanche à Gare du Nord), de provoquer une certaine panique etc….
    C’est peut être à ça que voulaient venir nos « gouvernants » qu’ils soient de gauche, que de droite, car c’est la même M****

    Cette disposition bien inutile selon moi, est là pour provoquer une psychose au sein de la population, afin de soumettre les électeurs (Bah oui les régionales arrivent) . Il s’agit avant tout d’une machination (je n’ai pas parlé de complot), le fait de gouverner par une sorte de terreur préfabriquée

    C’est aussi un peu mettre les gens sous esclavage, bien dociles, enfermés dans un enclos, ne pas se rebeller, Ne plus laisser les gens réfléchir (méthode socialiste) « Ne vous inquiétez de rien, laissez nous faire, on s’occupe de tout) Donc faire appel à l’émotionnel une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle…

    Créer une méthode qui est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter.

    Tenez par exemple, chanter la Marseillaise à toutes les sens, pour réveiller un sens patriotique, ou bien réussir un certain lavage de cerveau ?

    Là encore je ne parle pas de complot suite aux attentats, qui arrange bien d’ailleurs dans un certain sens…. Bien sur qu’on est manipulé, tout le monde le sait…
    « L’occasion faisant le larron », en en plus on en profite pour taper sur les Musulmans, comme autrefois les Juifs, c’est bien connu, la faute en revient à « l’autre »

    Autre chose qui nous prouve une certaine manipulation des esprits :
    Prenons par exemple les quelques 6 000 000 de chômeurs, quand est-ce qu’on les a vu défiler dans la rue ? Des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant des années sans qu’on bouge un cil. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui n’ont rien provoqué car on s’est laissé endormir par ces hypnotiseurs. La construction de l’Europe qui va avec, avec l’apport de pays de l’Est, résultat, on délocalise, comme si la Chine ne suffisait pas, tous les pays Européens de l’ouest sont touchés, on appelle ça la Mondialisation, et que ce soit ici ou ailleurs, on ne bronche pas, moutons que nous sommes, on se laisse tondre pour aller ensuite à l’abattoir

    Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire » Les électeurs ont toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » Depuis 40 ans… Bon le coup de choc pétrolier est passé, maintenant on parle de crise économique, sauf pour les plus nantis…

    Moralité On s’est (presque) tous fait berné : Une bonne société repose sur la pauvreté et l’ignorance et surtout la docilité. On se laisse assister…. Il ne s’agit pas de faire des révolutions tous les jours, mais quand on dit que le pouvoir est au peuple, dans les urnes, pourquoi on se laisse manipuler ainsi ?

    La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance des peuples, c’est la force des gouvernants

    Soyez assujettis au régime, en ce qui me concerne c’est NON !!!
    J’ai ma liberté de penser, et personne ne peut se vanter de m’avoir manipuler !

    Je ne suis pas complotiste ou conspirationniste, je ne me laisse pas manipuler par la propagande, surtout quand elle vient de gauche

    Vous avez peur ? Une seule solution

  2. @ Baptiste :  » Soyez assujettis au régime, en ce qui me concerne c’est NON !!!  »

    Je suis d’accord avec votre analyse. Les médias sont possédés par ceux qui gouvernent dans l’ombre et qui soutiennent la campagne de tous les candidats à un mandat, quelque soit leur parti, afin d’être certains que celui qui sera placé au pouvoir par les urnes se sente redevable et applique la politique qu’ils ont décidé pour assujettir les peuples ! Par conséquent les médias désinforment et orientent l’opinion conformément à ce qui est voulu dans le secret. La manipulation et la tromperie à grande échelle sont omniprésente depuis des années…

    Les citoyens endormis et incrédules de France ne s’imaginent même pas à quel point nos pseudos élites nous veulent du mal ! L’industrie agroalimentaire est frelatée et empoisonne les peuples avec la complicité de leurs dirigeants. L’eau que nous buvons est pleine de substances ultra nocives, l’air que nous respirons est tout autant pollué, mais également sciemment empoisonné par les chemtrails visant à réduire la population mondiale. Les OGM et les pesticides de Monsanto acceptés par Bruxelles souvent à l’insu des peuples stérilisent les humains et détruit leur santé. Les additifs ajoutés aux vaccins les rendent dangereux ! Ceux qui survivront à cet holocauste programmé de mille façons seront les esclaves de ceux qui ont manigancé tout cela !

    Restez endormis chers concitoyens et un jour viendra où vous n’aurez plus de descendance, où vous ne serez plus là pour vous révolter parce que si vous mangez encore des pissenlits, ce sera plutôt par la racine…

    Les citoyens de France sont devenus des « mougeons » ! 50% moutons bien dociles, 50% pigeons bien plumés !

  3. « une vingtaine »? Si on retire les militants PS de la première heure, il en reste…. zéro.
    Blablater pour Blablater autant se retrouver entre potes en effet.

  4. Une bonne vingtaine ? lol

    10 !!! Plus le photographe, et 9 de la rédaction d’Aulnay Cap ?
    Ok 20 alors, mdrrrrrrr

    Ca profite à qui ? A l’abstention, malgré les attentats et la psychose « Marseillaise imposée partout même dans les sanisettes, la menace biologique brandie par le petit Caudillo Valls etc… » (je délire là) On verra ce que fera le Fhaine !!!!

    PS-LR-FN Même daube, malheureusement le 1er parti de France risque d’être les abstentionnistes. L’état d’urgence c’est juste pour faire peur, et manipuler les gens !

  5. @croustille est un homme !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :