Publicités

Polémique sur la fermeture du site PSA à Aulnay-sous-Bois et la pression des pratiques musulmanes

jc_lagardeJean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy, a jeté un véritable pavé dans la mare : selon lui, la fermeture du site PSA à Aulnay-sous-Bois serait liée aux pratiques religieuses des employés, notamment musulmans, qui empêchait l’usine de fonctionner à un rythme efficace.

Arrêts de la chaîne de production pour les prières, adaptation des rythmes pendant le Ramadan, salle de prières dans le site aménagée durant les années 80s.

Pour la direction PSA, la fermeture est principalement liée à des raisons économiques et ne confirme par les propos de Jean-Christophe Lagarde.

Publicités

Publié le 3 janvier 2017, dans Politique, Sociétés, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Liberté chérie

    C’était de notoriété publique , entre la main mise de la CGT (JP Mercier recasé à Poissy,bizarre, vous avez dit bizarre) et les pratiques religieuses de certains, fallait pas s’étonner du coup de pied dans la fourmilière de la part de la Direction. Comme on disait à l’époque, Aulnay Citroën , c’était 8 heures de grève, 8 heures de prières et 8 heures de repos…..

  2. Témoignage d’un ex salarié de PSA Aulnay :

    Quand je travaillais à PSA Aulnay, la prod’ diminuait peu mais les blancs (dont moi) et les jaunes avions deux fois plus de boulot et prime ramadan pour tout le monde y compris les muzzos qui n’en branlaient pas une + pause ramadan pour l’équipe du soir pour la rupture du jeune.
    Au passage, le reste du temps, nous devions déjà faire le boulot des muzzos quant ils se barraient faire la prière (5 fois par jours).
    Certains muzzos n’ »abusant pas trop » allaient prier dans un endroit proche du poste de travail (mosquée clandos (dédicace à De Villiers)) mais une majorité se barrait porte 1, à la mosquée. 30 minutes aller-retour à pied (sans compter le temps des ablutions et de prières) quand j’étais aux chaines et 45 minutes quand j’étais à l’appro porte 5.
    Bref, même sans ramadan, ils se tapaient des pauses multiples d’environ 1 heure.

    La CGT, pour se faire réélire à chaque fois, n’avait qu’une seule proposition : On repeint la mosquée. Et hop réélus.
    La CFDT et le SIA faisaient la tronche et disaient que si cela continuait, l’usine fermerait.
    Bref, la CGT et les muzzos sont les principaux responsables de la fermeture de l’usine ainsi que de sous-traitants comme Lear (Plessis-Belleville 60) qui fournissait les sièges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :