Publicités

La vidéo-surveillance pour attester le viol ou pas d’un jeune par 4 policiers à Aulnay-sous-Bois

rassemblement_theo_aulnayCertains n’apprécient pas la vidéo-surveillance et pourtant, celle-ci pourrait s’avérer utile dans l’enquête dans l’affaire d’un cas de viol présumé par 4 policiers nationaux sur un jeune de 22 ans, Théo.

Une bande vidéo montre en effet le moment de l’arrestation musclée du jeune homme, jeudi 2 février en fin d’après-midi. 

Sur cette vidéo on voit le jeune homme adopter une posture agressive contre les policiers. Ces derniers font usage de gaz lacrymogène. Celui-ci, dans son entrain, tombe par terre, et son pantalon de jogging glisse tout seul (en tout cas c’est ce que la vidéo laisse présager).

A ce moment là un fonctionnaire donne un coup de matraque télescopique sur le derrière du jeune homme. Ce geste n’est apparemment pas conforme aux usages dans la police selon le site RTL.

L’enquête est ouverte pour savoir si le policer a voulu intentionnellement ou non enfoncer la matraque dans le postérieur. Si cela est avéré, alors le policier risque une accusation de viol. Encore une fois, la vidéo-surveillance pourrait avoir un rôle clé dans l’élucidation de l’affaire.

Publicités

Publié le 4 février 2017, dans faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :