Publicités

L’attente angoissée d’une sœur d’une femme djihadiste et de son enfant en Syrie pour un retour à Aulnay-sous-Bois

@Le Monde

A Aulnay-sous-Bois, Sarah attend le retour de sa sœur et de son neveu âgé de 5 ans, actuellement dans le camp d’Al-Hol, en Syrie.

A Aulnay-sous-Bois, la chambre de Mohamed (tous les prénoms ont été modifiés) est presque terminée. Il ne manque plus que lui. A la hâte, Sarah a repeint les murs en blanc et commandé un lit superposé. Surtout, elle a acheté une myriade de jouets pour son neveu qu’elle n’a jamais vu, mais dont elle sait tout. Elle espère son arrivée, elle ne sait trop quand.

Mohamed est né à Mossoul, un 12 novembre 2015, la veille des attentats de Paris et Saint-Denis. Il a aujourd’hui 3 ans et n’a connu que la guerre. Pendant deux ans, sa mère, Soraya, une Française de 35 ans originaire des Hauts-de-Seine, l’a trimballé avec elle entre l’Irak et la Syrie au gré des avancées et des reflux de l’organisation Etat islamique (EI). Le 4 février, la mère et son fils ont fini par rejoindre, avec la petite Zayneb, une orpheline de 5 ans adoptée par Soraya, le camp kurde d’Al-Hol, dans les collines du nord-est syrien, avec l’espoir d’être rapatriés par l’Etat français, laissant derrière elle quatre années de vie sous le califat.

Source, image et article complet : Le Monde

 

Publicités

Publié le 13 mars 2019, dans Actualité, International, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Pas besoin de savoir ça

  2. A quand un article du Monde sur les souffrances subies à la fois par les familles des personnes assassinées par des jihadistes, et des par celles qui restent blessées à jamais dans leur chair par ces mêmes jihadistes…

    Parce que les états d’âme d’une soeur d’une jihadiste, voilà quoi…

  3. RV, Les blogs locaux relayent des informations locales, vous ne l’aviez pas remarqué? Nous ne parlons pas du Brexit, de la guerre en Syrie…Etc

  4. je ne souhaite pas le retour de sa soeur et de son enfant dans notre ville.quand on accepte d’être femme d’un djihadiste, on cautionne les sévices perpétrés. pas de retour possible, c’est bien trop tard pour regretter.

  5. Un article qui n’avait pas son utilité ici, copier/coller du Monde, on cherche surtout à s’apitoyer sur l’enfant certes irresponsable
    Ce n’est pas possible de soutenir une djihadiste quelle qu’elle soit comme le font certains au risque de perdre de leur crédibilité mais c’est fait. Il faut de la « diversité » à Aulnay sous bois !!!
    Ceux qui sont partis volontairement ne peuvent plus revenir, ils ont renié la France, un choix librement consenti

Répondre à RV Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :