Publicités

André Cuzon annonce que l’association Aulnay Environnement a fait plier la municipalité et que le parc Ballanger est sauvé

Après la réunion municipale de bilan de la concertation du 23 mai, après la réunion d’Aulnay environnement du 28 mai 2019, le 29 mai les blogs publiaient l’alternative présentée par Aulnay environnement pour sauvegarder le parc Robert Ballanger (les 5 hectares du parc destinés à l’urbanisation dans le projet présenté par la municipalité et soumis à la concertation : mr Cannarozzo ayant indiqué que ce point était non-négociable).

La concertation avait unanimement rejeté cette atteinte au parc Ballanger et ses conséquences sur les quartiers proches (Blanc Village, Ormes,  I.M.E. Toulouse Lautrec).

Le jeudi de l’ascension 30 mai sur le marché du boulevard de Strasbourg, je rencontre  un élu de la majorité qui me dit que la veille, la municipalité avait décidé de tenir compte de la concertation et de prendre en compte la contre-proposition d’aulnay environnement qui sauvegardait les 5 hectares du parc.

L’élu me demande de réserver l’information en privé au minimum de personnes, ce que j’ai fait. Le maire désirant et c’est normal faire l’information lui-même.

J’attendais une information sur le site de la mairie suite aux réunions de concertation dont les compte-rendus devaient être publiés ou à une information dans le journal OXYGENE qui devait paraître début juin en vain.

Aulnay Environnement a publié un communiqué le 13 juin pour s’étonner que la réunion bilan de la concertation du 23 mai ne soit pas évoquée entre autres et demandais au maire une nouvelle réunion de bilan …

Au total ces 5 hectares de parc qui émeuvent la population et l’émouverons encore plus quand elle sera informée correctement, ne doivent pas être un enjeu de communication cynique pour la municipalité.

Cela doit être évoqué (au moins) lors de la réunion du territoire « Paris terres d’envol » du 24 juin et lors du conseil municipal du 10 juillet cette « bonne nouvelle » (l’abandon du projet immobilier de 5 hectares dans le parc)  ne doit pas cacher une décision sur un périmètre de projet limité (ZAC)  qui ignorerais les zones industrielles des Mardelles et de la fosse à la Barbière qui doivent muter aussi et pour permettre une urbanisation plus proche de la future gare  que les terrains de PSA.

Pour ma part je refuse de garder plus longtemps cette information de bonne source et je la rends publique ce soir.

J’espère que ma source d’information ne m’en voudras pas et ne soit pas sanctionnée…

Source : André Cuzon

Publicités

Publié le 21 juin 2019, dans A vous la parole, Associations, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Depuis le début la municipalité ment à la population sur ce projet (en cachant la destruction du parc Ballanger et le nombre de logement, informations jamais parues dans Oxygène qui fait dire ou sous-entend le contraire). Pourquoi devrions donc maintenant avoir confiance dans les pseudp dires de la municipalité, en plus via une source anonyme ? En conséquences il ne faut pas accorder le moindre crédit à ce genre de bruit uniquement destiné à démobiliser la population.

  2. Je ne souscris pas à l’intitulé de cet article. L’association Aulnay Environnement que j’ai l’honneur de présider ne peut considérer qu’elle a « fait plier » les représentants élus d’une collectivité (ce que ne prétend pas André Cuzon). Nous ne considérons pas la vie citoyenne comme un combat où il y aurait des vainqueurs et des vaincus. Nous déplorons que cela semble la conception de beaucoup de ceux qui nous critiquent. Ce que nous attendons, c’est un véritable dialogue, d’où peut émerger une construction collective de l’avenir de notre ville, et non une gouvernance monocratique de notre ville, s’appuyant sur l’opacité et la propagande.
    Aulnay Environnement n’est qu’un lanceur d’alerte. Sans tous ceux qui l’ont amplifiée, tous ceux qui ont participé aux diverses réunions et ceux qui chaque week-end vont à la rencontre des usagers du parc, nous n’en serions pas à espérer, non pas la victoire d’une association, mais la prise en compte de l’intérêt général et du simple bon sens.

  3. Un titre qui ne représente pas ni le manque d’information de la municipalité, ni le combat de tous ceux qui défendent le Parc Ballanger.
    D’autres associations et collectif se mobilisent auprès des aulnaysiens.
    Aucune certitude, aucune déclaration publique du maire n’indique que le parc ne sera pas urbanisé.
    Restons vigilants et ne croyons pas au mirage.

  4. Malheureusement on constate qu’aujourd’hui, il y a un fossé entre des élus aulnaysiens et des citoyens aulnaysiens mais ceux qui se sentent concernés par leur Aulnay.
    Or, les élus aulnaysiens ne seraient-ils pas des citoyens comme les autres ?
    Bien sûr que l’on est surpris entre le discours de M.Cannarozzo du 23 mai, devant un auditoire qui ne lui était pas trop favorable sur le projet Val Francilia, grondant sur la disparition de 5ha du parc Ballanger dans un premier temps (et autres bien entendu) mais qui pourtant semblait faire amende honorable afin d’étendre davantage la concertation aux Aulnaysiens un peu trop privés d’information à ce sujet et de mieux la diffuser sur Oxygène de juin…Entendre dire:  » ce n’est pas négociable » est relativement choquant .
    Et non, rien de tout cela, tout au contraire, une extraordinaire apologie sur un Aulnay qui serait un îlot de verdure en Seine Saint Denis…

  5. On sait mieux que vous

  6. Une Bonne sanction électorale devrait suffire à ne plus entendre parler de cette équipe de Bétonneurs acharnés

  7. DELNEGRO Jean-Pierre

    Une bonne sanction oui peut-être ; qui met on à la place? .
    Avec un peu de mémoire ,il me semble que Mr Ségura voulait en faire autant ,sinon pire . .Rappeler vous de la manif devant la mairie ,même Mr Canarozzo y était (et moi). Malgré ce que raconte notre Maire, je pense que les ordres viennent de plus haut et depuis des décennies, l’UMPS fait son oeuvre.
    Nos gouvernants veulent une France à 100milions d’habitants donc il faut bétonner ,à l’horizontal ou en vertical tout dépend du foncier disponible.Allez faire un tour dans les grandes agglomérations et vous verrez que des grues à tour.Aulnay n’est pas un cas isolé
    mais il est vrai que les électeurs ont votés Aulnay respectueuse ont été floués.
    Choisir entre la peste et le choléra ,tout un dilemme et je n’ai pas la réponse par contre j’ai un avis comme tout un chacun .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :