Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois veut revoir la validation des congés pendant le confinement

Monsieur le Maire,

Lors de la dernière réunion téléphonique qui a eu lieu entre les partenaires sociaux et la Direction générale le 2 avril 2020, Monsieur Vigour nous a annoncé que les agents qui avaient posé leurs congés pendant la période de confinement ne pourraient pas les annuler, si ceux-ci avaient été validés.

Force Ouvrière relève que cette mesure va créer une différence de traitement entre les agents qui ont déposé des congés, avant cette crise, pendant la période de confinement et les agents qui n’avaient posé aucun congé durant cette période.

La raison invoquée par Monsieur Vigour est la suivante : « Vous comprendrez bien que si tous les agents posent leurs congés en même temps cela va désorganiser les services. »

Entre temps, Une note de service signée par Monsieur Palomo est sortie confirmant le refus de la Municipalité d’annuler les congés validés.

Cela serait exact s’il n’existait pas un dispositif appelé « Compte Épargne Temps » par exemple.

Nous pensons aussi que des mesures de planification, d’étalement des congés 2020 sur l’année 2021 pourraient aussi empêcher une désorganisation des services sans pénaliser les employés.

Monsieur le Maire, notre position est claire, nous demandons que tous les agents de la ville soient considérés en activité et qu’ils ne perdent aucun congé, salaire ARTT ou heure de travail.

D’ailleurs que vont devenir les jours de congés 2019 qui auraient été reportés exceptionnellement en 2020 ?

Nous demandons que ces jours de congés soient automatique ment mis sur un Compte Épargne Temps.

Force Ouvrière refuse quelque perte que ce soit, comme le laissait entendre votre courrier du 17 mars 2020.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

NOUS NE LÂCHERONS RIEN!!!

Source : lettre ouverte de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois au Maire

Publié le 6 avril 2020, dans Syndicats, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Personnellement je trouve très injuste et inhumain que les demandes de congés demandés avant la survenue de la pandémie, soient considérés validés et pris alors qu’être confiné dans un espace clos avec privation de libertés individuelles ne constituent en rien des vacances ni même une période de repos !

     » Ne faisons pas à autrui ce que nous n’aimerions pas qu’il nous soit fait  »

    et inversement :

     » faisons pour les autres ce que nous aimerions qu’il nous soit fait si nous étions placés dans les mêmes circonstances  »

    A la lumière de ces sages conseils, nous voyons immédiatement :

    — qui est humain et qui ne l’est pas !

    — qui est empathique et capable de se mettre à la place d’autrui et qui ne l’est pas !

    — Qui met l’humain au cœur de sa politique et qui place le fric au sommet de sa gestion

    — qui se soucie de l’intérêt général et qui se soucie des intérêts particuliers

    — qui méprise les droits citoyens et qui les respectent

    — qui est humaniste et fraternel, et qui ne l’est pas !

    C’est sur les actes que l’on peut évaluer les humains, pas sur leurs belles paroles qui ne coûtent strictement rien !

  2. @Catherine Medioni : Ce sont des jugements et vos points de vue, pas nécessairement la vérité qui est multiple.

Répondre à Catherine Medioni Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :