Le patient Covid-19 de la chambre 102 de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois, ses derniers instants avant de mourir

Lorsqu’un patient meurt à l’hôpital du coronavirus, des règles sanitaires strictes sont imposées aux équipes médicales ainsi qu’aux familles. Ce qui rend, encore plus douloureux la perte d’un proche. Reportage à Aulnay-sous-Bois.

Publié le 16 avril 2020, dans Actualité, Santé, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :