Vers un Ramadan confiné à Aulnay-sous-Bois en pleine crise du Covid-19

Badia, mère de famille d’Aulnay-sous-Bois, célébrera le ramadan confinée avec son mari et ses trois enfants.

« Au lieu d’aller faire l’Iftar chez mes voisins, nous cuisinerons plus que nécessaire, et irons déposer un colis-repas devant leur porte, qu’ils dégusteront entre eux. C’est mieux que rien ! »

Même son de cloche chez Badia, une mère de famille d’Aulnay-sous-Bois. « Cela va être une période difficile, car d’habitude on se retrouve tous, même ceux que l’on voit peu. J’ai huit frères et sœurs, cela peut faire du monde à la maison en même temps », s’amuse la maman de trois enfants, qui vit à la Rose-des-Vents. Elle-même, son mari et ses trois enfants feront leurs prières « à la maison ». « C’est aussi l’occasion de se recentrer sur les valeurs familiales, de penser aux plus démunis, à l’essentiel », anticipe-t-elle.

Mais pas question de tout changer et Badia mettra les petits plats dans les grands : « Même si ça va être une fête en petit comité, je mets un point d’honneur à faire de bons repas : chebakia, sellou, zlabia (NDLR : pâtisseries marocaines)! Et pour partager virtuellement cela avec le reste de notre famille confinée, il y aura WhatsApp! »

Source, image et article complet : Le Parisien

Publié le 18 avril 2020, dans Actualité, Religion, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :