Mohamed Ayyadi répond aux critiques et aux attaques envers l’association Citoyen de Demain

Après mûre réflexion, il ne m’est pas permis de rester silencieux lorsque la noblesse d’une action est remise en cause de manière artificieuse par les propos outrageux sur le blog Aulnay libre.

Sur le fond, mon engagement politique m’expose de fait à des critiques par des adversaires dont certains peuvent faire preuve de malhonnêteté intellectuelle.

Mais que l’on prenne pour cible une association et l’intégrité de son président qui œuvrent avec leurs modestes moyens m’est insupportable.

Les qualités humaines et professionnelles de Monsieur REZZAKI ne sont plus à démontrer.

Enseignant, Docteur en Chimie, récipiendaire des palmes académiques en reconnaissance de son engagement au service de l’Éducation Nationale, il est investi dans la vie associative de notre ville depuis de nombreuses années.

Monsieur REZZAKI a toujours oeuvré pour le vivre ensemble. Il en a fait un leitmotiv qu’il transmet à la jeunesse Aulnaysienne. Ses actions sont nombreuses : lutte contre l’échec scolaire, ateliers éducatifs et culturels, égalité fille-garçon, devoir de mémoire des génocides, actions de solidarités…etc.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’association « Citoyen de Demain » qu’il préside (et dont je ne suis ni membre ni adhérent) mène, avec ses modestes moyens, des actions en direction des personnes en grande difficultés, des personnels hospitaliers et personnels de secours en distribuant régulièrement des repas.

Pour ma part, j’y vois une formidable expression de solidarité et de cohésion sociale là où les esprits chagrins n’y voient que démagogie et trivialité.

Il y a un principe bien connu en science : le point de vue du sujet détermine sa vision de l’objet. Il est alors aisé d’identifier le point de vue de l’auteur de ces inepties. Ce dernier serait d’ailleurs bien inspiré de quitter son clavier et son pupitre de donneur de leçon pour contribuer par des actions concrètes à la solidarité nationale et locale qui s’organise tant bien que mal et très souvent à l’initiative d’associations aux modestes moyens. Soutenir les démarches citoyennes plutôt que critiquer : la municipalité ne pourrait-elle pas ouvrir les portes de sa cuisine centrale pour permettre la préparation de ces repas en cette période de fermeture des écoles ?

Cette crise sanitaire sans précédent et ses milliers de morts devrait nous guider vers plus de sagesse, d’humilité et de compassion. Pourtant, en cette triste période de confinement on ne peut que regretter que certains continuent à s’agiter dans leur bocal sur le ton de l’ironie et du mépris.

A croire que cette situation les laisse de marbre. Leur reste-t-il encore une once d’humanité ? Nous serions en droit d’en douter.

Je m’adresse solennellement à l’administrateur du blog « Aulnay Libre », pour le retrait de cette publication calomnieuse et contenant des contrevérités qui traînent dans la boue la dignité d’une association et de son président. De plus, l’auteur de cette publication sortirait grandi en présentant ses excuses au président de cette association.

Pour ma part, je continuerai à répondre présent à toute sollicitation visant à apporter ma modeste contribution en cette période de crise au service de l’intérêt général. Le fait d’être élu ne nous exonère pas d’être un citoyen à part entière et investi.

Je tiens à remercier et à saluer toutes les associations qui oeuvre dans l’ombre et tous les bénévoles qui font vivre cette formidable solidarité.

Je n’oublie pas les personnels de santé et de secours dont l’investissement est exemplaire et nous démontre la dimension régalienne de ces services.

A tous, je veux leur dire mon admiration et les assurer de mon soutien plein et entier.

Mohamed AYYADI
Conseiller Départemental

Publié le 30 avril 2020, dans Actualité, Associations, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Aulnay libre se permettant de vilipender les actions humanistes d’une association qui se donne les moyens d’agir, plutôt que de trouver des excuses pour ne rien faire, je vais à mon tour prendre la plume pour rabattre le caquet à l’auteur suffisant et pédant non identifié de cet article tout autant inutile qu’immonde !

    Puisque la poltronnerie de l’auteur n’a d’égal que sa prétention à se valoriser en corrigeant par l’humiliation les fautes de français de la personne ciblée à laquelle il cherche à nuire, je vais lui rappeler qu’il n’est pas habilité à salir ni désavouer gratuitement et publiquement un homme manifestement au grand cœur, d’autant plus que les nombreuses fautes de Français qu’il commet dans la suite du texte devrait l’inciter à davantage d’humilité et de modestie…

    Jugez plutôt :

    [NDLR : Nous passerons sur la faute de grammaire… L’enseignant en question l’étant en sciences physiques et non en français].

    L’auteur de l’article infâme écrit :

     » Vous pouvez voir que la pièce dans lequel sont assemblées les plats est un… garage. Miam… Non ?

    1°) il eut fallut écrire : la pièce dans laquelle et non dans lequel ! 2°)  » assemblés se rapportant aux plats ( masculin pluriel ) ne devrait pas être écrit au féminin pluriel

     » Il y a des poignets de portes, des tables pas franchement nettoyées…  »

    1°) il est très étrange que l’auteur qui se targue de faire des remontrances en matière de Français à des bénévoles, se permette de confondre le terme  » poignées de portes  » avec la partie du bras nommée poignet ! Cela prête franchement à rire !

     » l’un et l’autre de nos apprentis cuisiniers  »

    L’expression est inexacte car ils n’apprennent pas à faire la cuisine mais la font ! Par conséquent  » cuisiniers bénévoles  » serait plus près de la réalité…

    Que de méchanceté, de jalousie mal placée et de fiel dans votre article qui ne glorifie ni votre blog ni la municipalité que vous cherchez indirectement à valoriser en diminuant et critiquant les actions d’autrui ! Pourtant il serait tout à fait dans les attributions d’une équipe municipale de soutenir les associations et les bénévoles en leur apportant une aide logistique et pratique, plutôt que de les critiquer et de chercher à les ridiculiser, par exemple en leur fournissant une partie des locaux de la cuisine centrale plutôt que de désapprouver bêtement que les repas soient préparés dans un garage…

    Chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a à sa disposition, et les donneurs de leçons sur le papier mais pas dans la vraie vie ne méritent aucune considération ni respect !

  2. Delphine Constant

    Lisez Aulnay libre le seul blog fiable dans notre grande et belle ville
    Vive nous ! Vive moi !

  3. @Delphine Constant, vous montrez un exemple très primaire d’une fan du Maire, ils sont tous comme vous? Grave

  4. A qui profite cette jalousie mal placée ? « Aulnaylibre » qu’est-ce que c’est ? Qui est derrière cette publication ? Aucun courage….de la pure lâcheté, une chose est sûre, c’est flagrant, ce n’est certainement pas des propos libres et éclairés.
    Avez-vous pris sérieusement la situation en compte, dans laquelle la population et principalement dans notre département est plongée ?, j’en doute fort ! pour rappel c’est une situation catastrophique et la crise sanitaire n’a rien arrangée. Humainement, socialement c’est un désastre. Vos propos haineux face à des actions légitimes et honorables sont inacceptables et contraires aux valeurs humaines notamment de solidarité. Votre posture est puante, nauséabonde et pitoyable. De quel droit vous vous permettez de critiquer ces actions de solidarité ? un conseil agissez plutôt que de vous affaisser derrière votre écran. N’oubliez pas « ventre affamé n’a point d’oreilles ». Soutien total et respect à tous ceux qui oeuvrent au nom de la solidarité et de la fraternité.

  5. Il est vraiment très inquiétant et même déplorable que les aficionados du maire, ses soutiens ou même ses adjoints se vautrent dans l’anonymat pour déverser leurs bêtises et leur haine ! Cela prouve au moins qu’ils sont tout à fait conscients des tollés d’indignation que leurs propos et que leurs actes soulèvent, mais en même temps cela indique dramatiquement l’état de décrépitude et de décomposition avancée dans laquelle notre démocratie a inexorablement sombré depuis les deux derniers mandats à Aulnay sous Bois !

    Il va sérieusement falloir redonner ses lettres de noblesse à la démocratie et la restaurer véritablement au sein de la société civile, laquelle en a assez de voir une poignée d’élus imbus d’eux-mêmes et non motivés par le bien commun et l’intérêt du plus grand nombre, abuser de leurs pouvoirs pour faire « mu-muse » avec nos impôts fort mal employés et avec les excès et les abus qui bernent et grugent tous les administrés !

    Que ce soit la gauche-imposture de Ségura ou la droite autoritariste de Beschizza, l’un et l’autre ont ce point commun d’être totalement anti-démocratiques ! Ces façons de pratiquer la politique au détriment des citoyens, de leurs aspirations et de leurs vrais besoins, nous sort véritablement par tous les pores de la peau jusqu’à l’overdose !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :