Archives du blog

Mohamed Ayyadi répond aux critiques et aux attaques envers l’association Citoyen de Demain

Après mûre réflexion, il ne m’est pas permis de rester silencieux lorsque la noblesse d’une action est remise en cause de manière artificieuse par les propos outrageux sur le blog Aulnay libre.

Sur le fond, mon engagement politique m’expose de fait à des critiques par des adversaires dont certains peuvent faire preuve de malhonnêteté intellectuelle.

Mais que l’on prenne pour cible une association et l’intégrité de son président qui œuvrent avec leurs modestes moyens m’est insupportable.

Les qualités humaines et professionnelles de Monsieur REZZAKI ne sont plus à démontrer.

Enseignant, Docteur en Chimie, récipiendaire des palmes académiques en reconnaissance de son engagement au service de l’Éducation Nationale, il est investi dans la vie associative de notre ville depuis de nombreuses années.

Monsieur REZZAKI a toujours oeuvré pour le vivre ensemble. Il en a fait un leitmotiv qu’il transmet à la jeunesse Aulnaysienne. Ses actions sont nombreuses : lutte contre l’échec scolaire, ateliers éducatifs et culturels, égalité fille-garçon, devoir de mémoire des génocides, actions de solidarités…etc.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’association « Citoyen de Demain » qu’il préside (et dont je ne suis ni membre ni adhérent) mène, avec ses modestes moyens, des actions en direction des personnes en grande difficultés, des personnels hospitaliers et personnels de secours en distribuant régulièrement des repas.

Pour ma part, j’y vois une formidable expression de solidarité et de cohésion sociale là où les esprits chagrins n’y voient que démagogie et trivialité.

Il y a un principe bien connu en science : le point de vue du sujet détermine sa vision de l’objet. Il est alors aisé d’identifier le point de vue de l’auteur de ces inepties. Ce dernier serait d’ailleurs bien inspiré de quitter son clavier et son pupitre de donneur de leçon pour contribuer par des actions concrètes à la solidarité nationale et locale qui s’organise tant bien que mal et très souvent à l’initiative d’associations aux modestes moyens. Soutenir les démarches citoyennes plutôt que critiquer : la municipalité ne pourrait-elle pas ouvrir les portes de sa cuisine centrale pour permettre la préparation de ces repas en cette période de fermeture des écoles ?

Cette crise sanitaire sans précédent et ses milliers de morts devrait nous guider vers plus de sagesse, d’humilité et de compassion. Pourtant, en cette triste période de confinement on ne peut que regretter que certains continuent à s’agiter dans leur bocal sur le ton de l’ironie et du mépris.

A croire que cette situation les laisse de marbre. Leur reste-t-il encore une once d’humanité ? Nous serions en droit d’en douter.

Je m’adresse solennellement à l’administrateur du blog « Aulnay Libre », pour le retrait de cette publication calomnieuse et contenant des contrevérités qui traînent dans la boue la dignité d’une association et de son président. De plus, l’auteur de cette publication sortirait grandi en présentant ses excuses au président de cette association.

Pour ma part, je continuerai à répondre présent à toute sollicitation visant à apporter ma modeste contribution en cette période de crise au service de l’intérêt général. Le fait d’être élu ne nous exonère pas d’être un citoyen à part entière et investi.

Je tiens à remercier et à saluer toutes les associations qui oeuvre dans l’ombre et tous les bénévoles qui font vivre cette formidable solidarité.

Je n’oublie pas les personnels de santé et de secours dont l’investissement est exemplaire et nous démontre la dimension régalienne de ces services.

A tous, je veux leur dire mon admiration et les assurer de mon soutien plein et entier.

Mohamed AYYADI
Conseiller Départemental

%d blogueurs aiment cette page :