Violents débordements à Aulnay-sous-Bois après un match de foot sauvage avec des voitures brulées

Entre 300 et 400 personnes étaient présentes dans le city stade de la cité des 3000. Fumigènes et banderoles hostiles à la police ont été sortis et des voitures ont été brûlées.

On se pressait lundi soir au city stade dans la cité des 3000 à Aulnay. Le terrain avait peine à contenir les centaines de jeunes qui devaient assister à un match improvisé entre les 3000 et le quartier des Mille Mille.

Des spectateurs étaient juchés sur les grilles, un halo de fumée diffusé par des fumigènes planait sur le terrain. Et accrochées aux clôtures du city stade, des banderoles hostiles à la police ou en faveur d’Adama Traoré et de Théo pavoisaient. Vers 21 heures, la tension est montée d’un cran.

Les policiers «avaient ordre de ne pas intervenir»

Des conteneurs ont été poussés au milieu de la rue et incendiés. Deux véhicules ont également pris feu. Lorsque les premiers véhicules de police locaux se sont approchés des lieux, des tirs de mortier ont retenti. Ils ont rebroussé chemin.

Un policier confie : « Les effectifs avaient ordre de ne pas intervenir. On a donc dû laisser brûler les voitures. Dès que nous approchions nous étions visés par des tirs de mortier. C’était complètement préparé ».

Il n’y a eu aucun blessé, ni interpellation. Vers 23 heures, le calme est revenu dans la cité. « Nous sommes dans la suite logique de ce qui se passe au niveau national et international », constate ce fonctionnaire de police faisant allusion aux campagnes contre les violences policières et au climat de défiance global contre les forces de l’ordre.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 9 juin 2020, dans faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Franchement Je ne voudrais vraiment pas me trouver à la place de Bruno Beschizza qui fait face à une situation surréaliste et anormale parce que les gens qui improvisent ces matchs de foot qui donnent systématiquement lieu à des débordements et des incivilités contraires au pacte républicain, sont carrément ingérables et relèvent d’un suivi social et carcéral !

    Ce qui est malheureux dans ces situations, c’est que à cause de quelques électrons libres qui défient les lois de la république, tout un quartier subi l’intolérable et l’inadmissible ! De son côté, quelle attitude doit adopter la police, elle qui à cause de quelques électrons libres parmi ses rangs, reçoit l’ire et la révolte légitime d’un peuple quand des violences policières disproportionnées sont commises…. ?

    Intervenir au risque d’aggraver la situation et même créer une guerre civile, ou laisser croire à ces récalcitrants à l’état de droit, qu’ils peuvent agir en toute impunité sans être inquiété ? Et dans ce cas, quid des populations de ces quartiers qui n’ont rien demandé, qui respectent les lois de la république, mais qui se retrouvent préjudiciés et gravement lésés du fait que quelques imbéciles qui ne connaissent que la violence brûlent leur voitures et leurs poubelles ?

    Souvenons nous que nos forces de police, celles qui n’abusent pas de l’autorité qui leur a été conférée ( si, si cela existe ) sont les  » gardiens de la paix « ….

    Il est clair que dans cette situation décrite dans l’article, la paix pour tous ceux qui subissent bruits, pétard, feux et fumées jusqu’à des heures tardives, n’a pas été préservée ni sauvegardée. Peut-on cependant accepter que ceux qui enfreignent le droit et les lois n’en soient pas empêchés par tous les moyens de coercition à notre disposition ?

  2. Cette Ville a été clairement abandonnée par nos Élus , hier nous avons assisté a l’impuissance de notre Municipalité à faire régner l’ordre et la Loi à Aulnay !
    Cette Ville n’a jamais atteint un point aussi critique dans son histoire.
    Votre Municipalités a fait le choix des programmes immobiliers mettant l’insécurité hors de leur priorité.
    Ce qui passé hier avec des feux de voitures et les fumigènes depasse l’entendement.
    La police avait peur de rentrer au 3000, et ont refusé l’idée d’aider la population.
    Une honte pour notre Municipalité et qu’on fait nos cameras ? Rien !

  3. C’est pas que la ville c’est la France quand on voit qu’on laisse des Manifestations regroupées des centaines de personnes alors qu’on est toujours en alerte sanitaire et qu’on empêche les restaurants d’ouvrir ?
    En tout cas ils ont de l’argent pour acheter ces mortiers ces tarés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :