Le prix de l’immobilier flambe à Aulnay-sous-Bois

S’il reste possible de faire des bonnes affaires en Seine-Saint-Denis, le prix au m² continue d’augmenter dans de nombreuses villes du département. A Aulnay-sous-Bois, où les prix ont augmenté de 20% en cinq ans, et de 7,4% sur l’année, le prix moyen du mètre carré est de 3 230 euros.

Beaucoup d’Aulnaysiens ne peuvent se permettre d’acheter un appartement ou un pavillon à ce prix là.

Publié le 14 octobre 2020, dans Logement, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Logique depuis qles Ripoublicains sont en poste, l’extrême droite attire toujours les blancs becs avide de sécurité Mdrr

    Ce soir on va foutre le 🔥 à Pierre Peugeot

  2. C’est pour cela qu’il faut lutter contre la Corruption Administrative a Aulnay et nos politiques véreux qui s’en mettent plein les poches avec les Promoteurs immobiliers

  3. En effet pour une ville comme Aulnay, en Seine Saint Denis c’est bien trop cher sans oublier que les appartements Verrechia sont vendus pas loin de 5000 € le m2, impensable, « main basse sur la ville »

    • Vous avez raison, il fallait plutôt construire du 2000€ le mètre carré comme les Mitry. Avec les normes de l’époque bien sûr. Ou alors un Chêne pointu à Aulnay pour 1500€ le M2. Pour loger les Aulnaysiens car les aulnaysiens ne méritent que cela, n’est-ce pas!

  4. @ Jean-Roger

    Il est évidemment préférable de construire des logements de qualité en phase avec les dernières normes en matière d’empreinte environnementale négative et d’économie d’énergie, mais cela ne solutionne pas les besoins des familles modestes qui ont besoin et le droit de vivre sur Aulnay. Il est clair que des tarifs à 5000 euros le mètre carré sont prohibitifs pour ces gens là… et même pour la classe moyenne pour qui le budget logement pèse malgré tout très lourd….

    Peut-être que le problème est à rechercher dans des salaires beaucoup trop bas par rapport au coût réel de la vie. Toujours est-il que disposer d’un logement fait parti des droits fondamentaux qui ne sont pas toujours honorés ni solutionnés par les politiques dont c’est pourtant la mission principale. Le droit au travail est un autre droit fondamental très loin d’être honoré.

    • Bah c’est le neuf Madame, 20% plus cher que l’ancien en moyenne, ça coûte cher les normes, le foncier, l’emplacement ( les nouveaux logement vers les 3000 sont bien moins chers) Est-ce pour cela qu’il ne faut pas augmenter la taille du parc immobilier afin de loger les générations futures et répondre au besoin fondamental de logement ( de maintenant et du futur)? D’autant plus que ça peut être mis en location, pas besoin d’acheter.

      Faire des logements pour les pauvres? Du HLM donc et des copro type chêne pointu ou Mitry. Là les pauvres peuvent devenir proprio…sans pouvoir payer les charges.

    • Incompréhensible ce Jean Roger mais habitué
      Du n’importe quoi, mais j’espère que l’on construit autour de chez lui, devant chez lui, à côté de chez lui
      Et puis il y a les loyers, comme il le dit, bien sûr à 900, 1000€…. totalement à côté de la plaque, on se doute de ses choix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :