Un centre d’hébergement pour femmes a ouvert à Aulnay-sous-Bois

Né de l’initiative de plusieurs personnes qui avaient envie de porter secours et d’aider toutes ces femmes, parfois avec enfants, qui se retrouvaient involontairement livrées à la rue, un pavillon a été loué à Aulnay-sous-Bois grâce à la mobilisation de plusieurs bénévoles et au versement de dons effectués par des particuliers sur deux cagnottes dédiées, que vous pouvez à votre tour abonder.

Qu’ils en soient tous ici remerciés car ils montrent un autre aspect de la vie citoyenne qui se manifeste à Aulnay et qui détourne positivement le regard d’une actualité souvent morose et accompagnés de faits divers déplaisants que les commentateurs des blogs déplorent légitimement. Les belles actions fraternelles et solidaires doivent en effet supplanter la publicité faite involontairement aux faits de délinquance qui nous donnent le sentiment de vivre dans l’insécurité.

Focalisons notre attention et nos énergies sur des actions humanistes, positives, solidaires et fraternelles pour créer nous-même ce monde meilleur et plus humain auquel nous aspirons tous !

Pour faire un don libre, plusieurs possibilités :

https://www.helloasso.com/associations/un-toit-pour-elles/collectes/offrons-un-toit-pour-elles

https://paypal.me/pools/c/8eGio8HWo6

https://www.helloasso.com/associations/un-toit-pour-elles/formulaires/2/widget

L’association qui gère ce centre d’accueil se nomme  » Un toit pour elles  » et ambitionne de réunir les fonds nécessaires à l’achat d’un bâtiment pouvant accueillir un minimum de 70 femmes, avec des espaces communs dédiés à une cuisine et au réfectoire, à des ateliers d’apprentissage, à une crèche, à une laverie, ainsi qu’à des lieux réservés aux activités de réinsertion et de sociabilisation. En effet la location d’un pavillon ne peut être que temporaire car elle reste insuffisante à répondre à toutes ces nécessités et aux besoins grandissants qui évoluent avec les accidents de la vie et avec la précarisation des femmes, et n’est pas une solution pérenne puisque les loyers versés le sont à perte.

Cette action humanitaire mise en place à Aulnay-sous-Bois est une belle opportunité pour que chacun puisse offrir ses services et ses talents et a donc besoin de toutes les bonnes volontés qui souhaitent s’engager dans l’accompagnement et le partage de leurs savoir-faire. Elle a également besoin de recueillir suffisamment de fonds pour acheter et créer ce lieu pérenne et plus adapté au fait que de nombreuses femmes toutes ces dernières années se sont retrouvées à la rue, à la suite d’un divorce, d’un licenciement, d’une maladie, d’un conflit familial ou tout simplement pour s’éloigner d’un conjoint violent.

Sensibilisée à la cause des femmes, et me sentant très concernée par le sort qui leur est réservé par notre société, j’avais écrit le 12 décembre 2020, un article sur ce même blog, exposant toutes les calamités auxquelles elles étaient exposées en vivant dans la rue :

https://aulnaycap.com/2020/12/12/sortir-en-urgence-les-femmes-et-leurs-enfants-de-la-rue/

Afin de comprendre le calvaire que vivent les femmes qui après avoir connu une vie dans la normalité, se sont retrouvées exposées aux violences de la rue, je vous donne ci-dessous plusieurs liens de courtes vidéos exposant les témoignages vécus de plusieurs d’entre elles :

Le calvaire des femmes sans abri – Clique Dimanche – CANAL+

Catherine raconte sa vie de femme sans-abri

Perpignan : la détresse des femmes SDF

Le calvaire de Pascaline, une SDF à Paris

FEMMES SDF : OUBLIÉES ET EN DANGER                                                                                                                                                 

Le calvaire de Béatrice, femme SDF

L’association  » Un toit pour elles  » a besoin de la mobilisation de tous les acteurs institutionnels et privés pour mettre fin à ce qui ne fait pas honneur au pays dit des droits humains et citoyens. Sortons collectivement et fraternellement en urgence les femmes et leurs enfants de l’enfer de la rue !  Merci d’avance pour vos dons, vos aides ou vos propositions de partenariat gagnants-gagnants.

Article rédigé le 29 janvier 2021 par Catherine Medioni

Publié le 29 janvier 2021, dans Actualité, Solidarité, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Merci Bruno et merci Séverine pour ces actions humanitaires .
    Aulnay sous bois une belle et grande ville où il fait bon vivre

    #VivreAulnay #ViveNous #ViveMoi

    • Frédéric martin

      [NDLR : commentaire modéré, ce qui est surprenant, c’est que ce commentateur harceleur ait la même adresse IP d’une ancienne responsable politique d’un groupe de Gauche. Nous continuons les investigations mais si tel est le cas, honte à vous ! Vous attaquez Catherine Medioni, Samy et autres mais vous devriez les affronter directement au lieu de passer par des pseudos détournés]

  2. @ Martin | 29 janvier 2021 à 21 h 55 min

    Non mais vous n’y êtes pas du tout !

    Pour l’instant du moins, ni  » Bruno  » ni  » Séverine  » ne mérite des remerciements pour lesquels ils n’ont encore strictement rien fait ! Leur aide matérielle et logistique et leur soutien financier seraient en effet bienvenus ! Il sera toujours temps à ce moment là de les remercier et de faire la publicité de leur engagement envers cet hébergement social et solidaire situé sur notre commune.

    Réservez donc plutôt vos remerciements et votre gratitude pour tous les bénévoles et anonymes qui donnent de leur temps et de leur énergie afin que cette structure existe, ainsi que pour tous les généreux donateurs qui versent leur contribution sur les cagnottes en ligne.

    Vous-même d’ailleurs pouvez vous rendre utile et coopérant en proposant votre aide ou en versant un don. Ce seront des actions toujours plus positives que de diffamer et d’insulter des personnes qui ne vous ont rien fait et dont vous écornez l’image et la dignité sans aucun droit de le faire.

  3. @ Frédéric martin | 30 janvier 2021 à 17 h 16 min

    Je n’ai pas l’honneur de vous connaitre dans la vraie vie  » Martin et / ou Frédéric martin,  » que je m’abstiendrai d’appeler  » Monsieur  » , tant le niveau et le fond  » fleuri  » de votre indigeste prose émaillée de fautes élémentaires d’orthographe et d’accord qui écorchent continuellement la langue de Voltaire, de Montesquieu et de Molière ( entre autres ) qui doivent bien se retourner dans leur sépulture, indique clairement que vous êtes un individu bien malfaisant et un sordide personnage sorti des bas fonds du caniveau….

    Le lectorat d’Aulnaycap aura constaté que vous m’avez déclaré les hostilités le premier, salissant et écorchant intentionnellement mon nom et celui d’une famille entière qui est bien plus honorable et respectable que vous, parce qu’elle ne s’adonne jamais, ni aux insultes, ni aux injures, ni aux mensonges et calomnies comme vous vous permettez de le faire sans sans vergogne ni mesure, tandis que mes écrits sont toujours respectueux, explicatifs, didactiques et pédagogiques, ce qui n’exclue nullement le droit à la critique que vous prenez systématiquement pour de la diffamation et des insultes et qui n’en sont point !

    Il y a manifestement chez vous une incapacité à comprendre le sens des mots et des raisonnements étayés, ainsi qu’un manque hallucinant de discernement. Au lieu d’argumenter sur le fond des critiques que vous déplorez par des arguments convaincants et intelligents, vous vous contentez d insulter, d’injurier, d’accuser sans preuves, de salir l’honneur, l’image et la dignité de personnes locales respectables qui ne se livrent jamais à ce que vous vous permettez de faire publiquement !

    En effet, et le lectorat en est ici témoin, vous traitez les personnalités locales qui vous déplaisent pour des raisons uniquement politiques, ( ce qui se nomme de la discrimination et qui est prohibé par les lois ), de  » voleurs d’état et d’honnêtes gens  » ( ce qui est tout de même une accusation grave, mensongère et infondée que vous répandez publiquement ) de  » kakatoès  » , de  » mediocrité  » ( procédés utilisés dans les cours de récréation de primaire ) de  » dépressifs « , de  » tarés « , de  » demeurés « , de  » pic assiettes « , de  » pecno « , de  » pove con « , de  » merdeux « , de  » neuneu du siècle « , de  » défaillants intectuels « , ( sic ), de  » pantins « ,  » d’mbéciles « , et j’en passe car la liste est trop longue !

    Et vous avez prétention à faire passer vos insanités publiques, vides d’argumentation, pour du débat démocratique ???

    La liste de vos termes agressifs et vulgaires, de vos attaques ciblées envers des personnes qui n’insultent ni le maire ni ses adjoints, ni même les agents de la ville et les Aulnaysiens qu’ils sont eux-même, mais usent du droit légitime de donner un autre point de vue que la propagande qu’on nous sert et qui oublie trop souvent d’évoquer les sujets qui fâchent est un florilège de propos hors la loi qui ne vous sert qu’à vous défouler gratuitement et qui est désormais constitutif d’un cyber harcèlement caractérisé qui ne restera pas impuni !

  4. Il semblerait que je me sois trompé sur ce « Frédéric Martin ». Ce n’était pas celui que je pensais. Arnaud Kubacki l’a découvert, ce n’est qu’une petite sournoise payée pour mettre le bordel….
    Vu tous les noms qu’elle m’a attribués sur FaceBook, cela vaut une assognation pour insultés. Arnaud, garde les preuves au chaud.

    • Vous vous détournez totalement de l’article in fine. Pourquoi publier les commentaires de cet individu auprès de qui vous accordez trop d’importance, il doit en être fier
      La seule remarque que je souhaite faire c’est que la majorité qui gère pourtant nos impôts dans l’option de services publics n’a donc aucune action qui aurait pu conforter ce mouvement de solidarité, c’est consternant. Une preuve d’intérêt avant tout personnel que général ? On ne peut que le constater une fois de plus

  5. @ jlkarkides | 1 février 2021 à 8 h 42 min

     » ce n’est qu’une petite sournoise payée pour mettre le bordel….  »

    Payée par qui ? Penses-tu qu’elle aurait des complices qui cautionnent et approuvent sa duplicité, sa félonie, sa traitrise, ses discours paradoxaux, sa malveillance ciblée, ses pulsions vengeresses ?

    Finalement, il n’y a que les gens de qualité, les personnalités fortes qui suscitent autant de haine et de jalousie. Elle nous a fait payer toutes les qualités que nous avons et qu’elle n’a pas ! Ne changeons rien à notre ligne de conduite et à notre éthique. Il ne faut jamais imiter les actions des personnes qui cherchent à nous salir et nous nuire délibérément.

    Toi et moi, mais également Arnaud, Hervé, Alain Amédro, Sylvie billard en avons en effet pris pour notre matricule sans jamais l’avoir mérité, autant sur Aulnaycap que sur Facebook. Le comble c’est que je n’ai pas de compte sur Facebook et que je ne me suis jamais exprimé sur les comptes dédiés à Aulnay. S’il n’y avait pas eu plusieurs amis Aulnaysiens pour m’alerter de ce que proférait ce  » Frédéric Martin  » sur ma personne sous le mur de Marc Masnikosa, je n’en n’aurai jamais rien su !

    Ce qu’il faut savoir également, c’est que lorsque Aulnaylibre à voulu se créer une page Facebook, le blog a rencontré de nombreuses difficultés qui ont été résolues lorsque Marc Masnikosa a prêté son nom à cette page. Il ne la gère pas et ne va même pas dessus car il a d’autres choses à faire. Sa véritable page en réalité est  » Marc Masnikosa officiel « . Par conséquent il faut comprendre que ceux qui répondent aux commentaires sur cette page au nom de Marc Masnikosa, ne sont pas du tout les réponses qu’aurait faites Marc !

    La vraie question désormais est :  » qui s’exprime sous ce nom à la place de Marc  » ? Qui se permet de tenir des propos méchants et vulgaires en les faisant passer pour celles de Marc ? Qui se défoule au point de faire passer Marc pour ce qu’il n’est pas et n’a jamais été ? Qui trouve intérêt à laisser passer d’autres commentaires hors la loi qui salissent et diffament des personnalités locales sans les modérer ni les censurer , telles par exemple celles de ce  » Frédéric Martin qui s’en donne à cœur joie ? Il faut rappeler que l’administrateur de la page est responsable des propos qui y sont tenus et qu’il choisit de publier. S’ils sont hors la loi, ce qui est le cas, et qu’il ne les censure pas, il devient coupable et donc condamnable !

    Personnellement je trouve cela très grave …. Et il y a matière à faire un signalement à Facebook et à déposer plainte pour que ce genre d’individus (( Frédéric Martin ) et l’administrateur camouflé sous l’identité de Marc ne s’imagine pas avoir le droit de détruire la réputation et l’honorabilité des personnes en toute impunité. Nous disposons désormais d’un très gros corpus d’infamies en tous genres largement suffisant pour que les juges condamnent les actes de cette personne dangereuse et malfaisante.en particulier et de celle qui a été complice dans la publication des insultes, des injures, de la diffamation et des atteintes à l’image, à la réputation et à la dignité des personnes.

  6. @ Guillaume | 10 février 2021 à 0 h 32 min

    Je vous remercie de souligner que le plus important était l’action humaniste et solidaire diligentée par cette association nommée  » un toit pour elles  » dont il est expressément fait mention dans l’article, et qui n’a servi en réalité que de prétexte à  » Martin  » et à  » Frédéric Martin  » pour se défouler et agonir d’injures et d’insultes des personnalités locales….

    En effet, bien que le commentaire ait été entièrement modéré avec une explication de la rédaction, le lectorat et les fidèles de ce blog auront compris qu’une personne malfaisante était assez lâche pour déverser sa haine et son venin sans même assumer sa véritable identité civile, comme Jean-Louis karkidès, Hervé Suaudeau, Arnaud Kubacki et moi-même le faisons depuis toujours.

    Pourtant cette association méritante et courageuse ne mérite pas de se voir éclipser et voler la vedette par une personne agressive qui détourne le sujet pour phagocyter les commentaires en y devenant hors sujet et hors la loi !

    Je suis d’accord avec vous Guillaume sur le fait que la majorité actuelle qui est récipiendaire de nos impôts devrait en utiliser une partie pour venir en aide à cette association dont les objectifs visent le long terme et la pérennité pour ce centre d’hébergement dédié aux femmes et à leur réinsertion définitive.

     » Merci Bruno et merci Séverine pour ces actions humanitaires . »

    Par conséquent les remerciements non mérités de ce  » Martin  » aux deux personnes ci-dessus nommées par leurs prénoms et qui n’ont pas encore levé le petit doigt pour soutenir cette initiative et ce travail, sont déplacés et devraient plutôt être dédiés à tous ces anonymes qui ne font pas publicité de leur noms, mais qui n’en sont pas moins efficaces concernant les actions concrètes menées dans la vraie vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :