Archives du blog

Un centre d’hébergement pour femmes a ouvert à Aulnay-sous-Bois

Né de l’initiative de plusieurs personnes qui avaient envie de porter secours et d’aider toutes ces femmes, parfois avec enfants, qui se retrouvaient involontairement livrées à la rue, un pavillon a été loué à Aulnay-sous-Bois grâce à la mobilisation de plusieurs bénévoles et au versement de dons effectués par des particuliers sur deux cagnottes dédiées, que vous pouvez à votre tour abonder.

Qu’ils en soient tous ici remerciés car ils montrent un autre aspect de la vie citoyenne qui se manifeste à Aulnay et qui détourne positivement le regard d’une actualité souvent morose et accompagnés de faits divers déplaisants que les commentateurs des blogs déplorent légitimement. Les belles actions fraternelles et solidaires doivent en effet supplanter la publicité faite involontairement aux faits de délinquance qui nous donnent le sentiment de vivre dans l’insécurité.

Focalisons notre attention et nos énergies sur des actions humanistes, positives, solidaires et fraternelles pour créer nous-même ce monde meilleur et plus humain auquel nous aspirons tous !

Pour faire un don libre, plusieurs possibilités :

https://www.helloasso.com/associations/un-toit-pour-elles/collectes/offrons-un-toit-pour-elles

https://paypal.me/pools/c/8eGio8HWo6

https://www.helloasso.com/associations/un-toit-pour-elles/formulaires/2/widget

L’association qui gère ce centre d’accueil se nomme  » Un toit pour elles  » et ambitionne de réunir les fonds nécessaires à l’achat d’un bâtiment pouvant accueillir un minimum de 70 femmes, avec des espaces communs dédiés à une cuisine et au réfectoire, à des ateliers d’apprentissage, à une crèche, à une laverie, ainsi qu’à des lieux réservés aux activités de réinsertion et de sociabilisation. En effet la location d’un pavillon ne peut être que temporaire car elle reste insuffisante à répondre à toutes ces nécessités et aux besoins grandissants qui évoluent avec les accidents de la vie et avec la précarisation des femmes, et n’est pas une solution pérenne puisque les loyers versés le sont à perte.

Cette action humanitaire mise en place à Aulnay-sous-Bois est une belle opportunité pour que chacun puisse offrir ses services et ses talents et a donc besoin de toutes les bonnes volontés qui souhaitent s’engager dans l’accompagnement et le partage de leurs savoir-faire. Elle a également besoin de recueillir suffisamment de fonds pour acheter et créer ce lieu pérenne et plus adapté au fait que de nombreuses femmes toutes ces dernières années se sont retrouvées à la rue, à la suite d’un divorce, d’un licenciement, d’une maladie, d’un conflit familial ou tout simplement pour s’éloigner d’un conjoint violent.

Sensibilisée à la cause des femmes, et me sentant très concernée par le sort qui leur est réservé par notre société, j’avais écrit le 12 décembre 2020, un article sur ce même blog, exposant toutes les calamités auxquelles elles étaient exposées en vivant dans la rue :

https://aulnaycap.com/2020/12/12/sortir-en-urgence-les-femmes-et-leurs-enfants-de-la-rue/

Afin de comprendre le calvaire que vivent les femmes qui après avoir connu une vie dans la normalité, se sont retrouvées exposées aux violences de la rue, je vous donne ci-dessous plusieurs liens de courtes vidéos exposant les témoignages vécus de plusieurs d’entre elles :

Le calvaire des femmes sans abri – Clique Dimanche – CANAL+

Catherine raconte sa vie de femme sans-abri

Perpignan : la détresse des femmes SDF

Le calvaire de Pascaline, une SDF à Paris

FEMMES SDF : OUBLIÉES ET EN DANGER                                                                                                                                                 

Le calvaire de Béatrice, femme SDF

L’association  » Un toit pour elles  » a besoin de la mobilisation de tous les acteurs institutionnels et privés pour mettre fin à ce qui ne fait pas honneur au pays dit des droits humains et citoyens. Sortons collectivement et fraternellement en urgence les femmes et leurs enfants de l’enfer de la rue !  Merci d’avance pour vos dons, vos aides ou vos propositions de partenariat gagnants-gagnants.

Article rédigé le 29 janvier 2021 par Catherine Medioni

%d blogueurs aiment cette page :