La municipalité d’Aulnay-sous-Bois défend son choix de changer la rue Maxime Gorki en Jacques Chirac

Le changement de nom de la rue Maxime Gorki en rue Jacques Chirac a fait le tour de la France. Les riverains, majoritairement opposés à ce changement de nom, veulent montrer leur mécontentement car ils n’ont pas été concertés. La municipalité d’Aulnay-sous-Bois confirme sa position dans un communiqué que vous pouvez lire ci-dessous :

Publié le 1 mars 2021, dans Actualité, Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Mais au fait, quelles en sont les véritables raisons, non explicitées nulle part ?

  2. Je viens d’y passer (2/03/21) 16h. C’est fait !!

  3. La relation presse aurait du tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler ou d’écrire:
    «  le gouvernement de la minorité n’existe pas dans un régime démocratique et républicain »
    Quelle erreur, 8340 électeurs, moins de 20% des électeurs Aulnaysiens, n’est-ce pas une minorité , raison pour laquelle nous ne sommes pas à Aulnay sous bois dans un régime démocratique .

  4. Alain F: Les raisons sont évidentes. Après avoir débaptisé la place Camélinat, c’est au tour de Maxime Gorki. Deux figures de la gauche qui gêne notre maire LR. L’avenue Jacques Duclos sera t’elle la prochaine à changer de nom?
    Jacques Chirac pouvait très bien être le nom d’une nouvelle rue, du stade nautique, mais non, il fallait dégommer Maxime Gorki!
    Tant pis si les riverains de la rue Maxime Gorki sont dans des problèmes administratifs dus à ce changement, l’empereur a parlé! Ses soldats au garde à vous ont fait s’exécuter la sentence.

  5. Par ses choix politiques élitistes, sa gestion ultra autoritaire, son autisme hallucinant envers les administrés qu’il méprise du haut de son aveugle suffisance, ce maire coucou imbu de lui-même qui nous a été parachuté par son mentor pourtant arrivé bon dernier lors de la primaire de la droite avec un score minable de 0,3%, se rend impopulaire et détestable.

    Incarnant la vieille politique dont les citoyens de la société civile ne veulent plus, cet élu et ses acolytes torpillent la démocratie et s’affichent indéfectibles soutiens de tous [NDLR : partie modérée] de la politique, soutenus de surcroît par une petite caste d’électeurs sans aucune éthique et en définitive non moins coupables d’encouragement aux pratiques les plus viles et les plus condamnables de la vie publique !

    La liste est un peu trop longue de tous ces politiques de droite qui ont usé et abusé de leurs prérogatives d’élus en spoliant la société civile et les citoyens de tout ce qui pourtant leur revenait de droit. La justice, Transparency international et Anticor ont un travail énorme à accomplir pour nous débarrasser de tous [NDLR : partie modérée, ces propos peuvent nous valoir un procès] sans mesure à eux-mêmes, à leurs proches et à leurs soutiens !

    Non, vraiment, 8384 électeurs sur une ville de plus de 86 000 habitants n’est pas représentatif de la démocratie, mais son simulacre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :